Rituel Mineur de bannissement du Pentagramme par Melmothia

Préalable : Exercice de visualisation.

1 – dessiner un pentagramme sur une feuille.

2 – fixer le pentagramme puis fermer les yeux.

3 – visualiser le tracé (lumineux) derrière ses paupières.

4 – ouvrir les yeux et regarder de nouveau l’image.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand

*

RITUEL MINEUR DE BANNISSEMENT DU PENTAGRAMME

Première partie : la croix kabbalistique

Le symbole de la croix a l’avantage de spatialiser l’espace en plaçant le magicien au centre du Temple. Mais ce centrage est également interne puisque les visualisations et sons vibrés ont pour fonction de nettoyer/recentrer les énergies du mage, la Croix s’effectuant sur son propre corps. Le modèle utilisé par la Golden Dawn est celui de l’arbre des Sephiroth, au nombre de 10 et classiquement réparties en deux piliers. Les visualisations et sons vibrés seront placés sur la couronne (au dessus de la tête), sur le front, le coeur, les pieds et les épaules.

Le rituel classique prévoit l’utilisation d’une épée, mais une baguette ou simplement deux doigts levés en geste de bénédiction peuvent la remplacer :

Tournez-vous face à l’Est. Commencez mains jointes devant la poitrine ou bien prenez l’épée dans la main droite. Avec la pointe de l’épée :

Touchez le milieu du front et vibrez : ATEH (à toi)

Touchez la poitrine au niveau du coeur et dites MALKUTH (le royaume)

Touchez maintenant l’épaule droite et dites : VE GEBURAH (le pouvoir)

Touchez maintenant l’épaule gauche et dites : VE GEDULAH (la gloire)

Placez l’épée entre vos deux mains serrées, dans la direction des doigts, la pointe dirigée vers le haut et dites : LE OLAM (pour toujours) AMEN

*

 Deuxième partie : les pentagrammes

Face à l’est. Tendre son bras droit en tenant l’épée à la main et tracer avec la pointe le pentagramme de bannissement de la Terre de la façon suivante :

Tendre son bras droit vers un point situé en face de soit, à peu près au niveau de sa hanche gauche. Elever son bras vers un point situé au dessus de sa tête. Abaisser son bras vers un point situé au niveau de sa hanche droite. Remonter en diagonale vers un point situé à hauteur de son épaule gauche. Tracer une ligne horizontale jusqu’à un point situé à hauteur de son épaule droite. Ramener son bras en diagonale jusqu’au point initial à hauteur de sa hanche gauche. Ce geste doit être continu, ample et lent, comme si l’on traçait réellement devant soi et d’une seule traite une figure géométrique à cinq pointes. Il est important de bien refermer la figure où on l’a commencée.

Une fois le tracé achevé, visualiser un grand pentagramme flamboyant (lumière de couleur blanche bleutée telle une flamme de gaz – après quelque temps de pratique, passer à une couleur jaune d’or rayonnante) devant soi et pointer son centre avec son épée tout en vibrant le nom divin correspondant. Imaginer que la puissance de ce nom passe au centre du pentagramme en lui insufflant force et vie. Visualiser en même temps le pentagramme en train de rayonner et de flamboyer, plein de la force divine que l’on vient d’y projeter.

1 / A l’Est tracez le pentagramme de bannissement de la terre et vibrez : YOD HE VAU HE

L’épée tendue devant vous en avant, se tourner vers le sud en pivotant sur soi-même et en gardant le bras tendu de façon à décrire un quart de cercle horizontal que l’on visualise sous l’apparence d’une ligne de feu.

2/ Au Sud tracez le pentagramme de bannissement de la terre et vibrez : ADONAI (peut être associé à un un pentagramme flamboyant de couleur rouge vif).

3/ A l’Ouest tracez le pentagramme de bannissement de la terre et vibrez : EHIEH (peut être associé à un pentagramme de couleur bleu électrique).

4/ Au Nord tracez le pentagramme de bannissement de la terre et vibrez : AGLA (peut être associé à un pentagramme étincelant de couleur vert émeraude).

Pivoter vers l’est en gardant le bras tendu et pointer le centre du premier pentagramme afin de refermer le cercle.

*

 Troisième partie : l’Evocation des Archanges

Poser son épée et faire face à l’est. Ouvrez les bras en croix, paumes tournées vers l’est ou vers le ciel et prononcer l’invocation des quatre archanges en vibrant leurs noms :

– Devant moi RAPHAEL

– Derrière moi GABRIEL

– A ma droite MICHAEL

-A ma gauche URIEL

Récapituler mentalement l’ensemble, c’est-à-dire les quatre pentagrammes flamboyants, les noms, le cercle de flammes et les quatre archanges. Prononcer : « Devant moi flamboient les pentagrammes ».

Se visualiser entouré d’un cylindre de Lumière violette dont les deux extrémités circulaires – au niveau du plancher et du plafond -sont scellées chacune par un hexagramme. Prononcer : « Au dessus de moi rayonne l’hexagramme ».

On peut ajouter : « Je suis dans le pilier de la lumière ».

*

Quatrième partie : la croix kabbalistique

Voir 1.

*

Descriptions télesmatiques extraites de Initiation à la magie de Denis Labouré, Editions L’Originel, 2001.

DESCRIPTION TELESMATIQUE DE L’ARCHANGE RAPHAËL

Lorsque l’on se tiendra face à l’EST avec les bras en croix et que l’on vibrera le nom de Raphaël, on imaginera que derrière le pentagramme se tiendra une entité d’apparence humaine, mais d’une taille d’au moins trois mètres de haut. Elle apparaîtra entourée d’une aura éblouissante de lumière violette et elle sera revêtue d’une robe tissée d’Or. Son front sera orné d’un diamant étincelant de mille feux et ses yeux seront d’un éclat insoutenable. Elle portera à la main un sceptre jetant des éclairs. En tant qu’Archange de l’Air, Raphaël paraîtra flotter dans l’Air, en état d’apesanteur et entourer de nuages et de souffles d’Air.

Une fois la visualisation achevée, on s’efforcera d’entrer en contact avec la force personnifiée par l’Archange en lui demandant de vivifier d’un rayon de sa pensée l’image que l’on aura construite.

On méditera ensuite quelques instants sur les attributs de l’Archange Raphaël ainsi que sur sa noble mission. Son nom ne signifie-t-il point en hébreu « Guérison divine » ? C’est la raison pour laquelle on s’adresse souvent à lui en cas de peine et de souffrance, car il est le consolateur et a le pouvoir de guérir toutes les blessures, qu’elles soient physiques ou affectives. Raphaël est l’Archange de l’AIR, aussi lorsqu’on invoquera, on imaginera qu’un souffle d’AIR passe à travers le pentagramme de l’EST afin de purifier la sphère de sensation de l’opérateur de toute pensée négative ou confuse.

DESCRIPTION TELESMATIQUE DE L’ARCHANGE GABRIEL

Lorsqu’on vibrera le nom de l’Archange Gabriel (qui signifie en hébreu « force de Dieu »),on visualisera derrière soi même une entité revêtue d’une robe de soie d’un bleu profond et portant dans ses mains une coupe de cristal, derrière l’Archange, on imaginera une immense chute d’eau en train de couler avec un bruit de tonnerre. On s’efforcera de ressentir la fraîcheur et l’humidité de l’élément Eau pénétrer dans sa sphère de sensation afin de la purifier de toute émotion négative, telle que la peur, la haine, etc. L’archange Gabriel est traditionnellement le messager de Dieu, on s’adressera donc a lui dans tous les cas ou l’on désire obtenir une réponse ou un éclaircissement pour toute question, qu’elle soit d’ordre personnel ou philosophique, ou pour toute requête ou demande d’aide spécifique, L’archange Gabriel la transmettra alors aux hiérarchies concernées, car il est l’intercesseur entre l’humanité et le plan divin.

DESCRIPTION TELESMATIQUE DE L’ARCHANGE MICHAEL

Lors de l’invocation de l’Archange Michael, l’opérateur imaginera qu’une puissante entité se tiendra à sa droite, elle sera revêtue d’une armure d’Or, d’un casque et d’un bouclier vermeil, ainsi que du Paludamentum, c’est a dire du manteau pourpre que portaient les généraux de la Rome Antique en signe du pouvoir magique de l’Imperium dont ils étaient investis.

L’Archange Michael tiendra à la main le glaive à la lame flamboyante dont toute loge maçonnique possède la réplique. Michael étant l’Archange du feu, on visualisera son apparition dans un braisier de flammes et d’étincelles et l’on s’efforcera de ressentir une chaleur intense passer à travers le pentagramme du Sud afin de vitaliser l’aura de l’opérateur. Selon la tradition kabbalistique, l’Archange Michael est le commandant en chef des légions célestes luttant contre les forces du Mal et contre Satan. Son nom signifie en hébreu « qui est semblable à Dieu ». On s’adresse plus particulièrement à lui pour invoquer sa protection spirituelle dans tous les cas d’attaques occultes, d’envoûtements, de possession ainsi qu’afin de lutter contre les oeuvres des magiciens noirs.

DESCRIPTION TELESMATIQUE DE L’ARCHANGE URIEL

Enfin, lors de l’invocation de l’Archange Uriel (dont le nom signifie « lumière de Dieu »), l’opérateur visualisera à sa gauche une entité ayant l’apparence d’un vieux sage portant une longue barbe blanche et revêtu d’une robe de couleur noire ou verte constellée de pierres précieuses. En tant qu’Archange de la Terre, Uriel est souvent représenté debout avec un pentacle frappe du sceau du pentagramme sous ses pieds et porteur d’une corne d’abondance. En tant qu’Archange de la lumière, on le représente également avec une lampe rouge allumée entre les mains. Derrière lui on visualisera un paysage champêtre avec des champs de blé dorés sous le soleil et des vergers charges de fruits. Uriel étant l’Archange des richesses, tant matérielles que spirituelles, on s’adressera souvent à lui soit pour solliciter une aide sur le plan matériel (concernant par exemple l’obtention d’un travail ou l’amélioration des finances),soit afin d’obtenir l’illumination sur le plan spirituel.

PRÉCISION :

La description des formes telesmatiques ci-dessus correspond au plan kabalistique de Yetzirah (qui est le monde angélique des énergies de formation), bien que les Archanges en eux-mêmes appartiennent en fait au monde de Briah (c’est à dire au plan de la Création).

En effet, Briah est un plan spirituel si élevé que le monde des images ne peut y exister que sous forme de symboles géométriques. Les images telesmatiques à caractère anthropomorphique ne peuvent donc exister que sur le plan de Yetzirah. On remarquera que dans le rituel mineur du pentagramme, l’opérateur évoque d’abord le monde des Archétypes d’Atziluth en vibrant les quatre noms divins puis celui de la création en Briah en vibrant les noms des quatre Archanges et enfin parvient au plan de Yetzirah et d’Assiah en visualisant les formes telesmatiques adéquates.

Rituel Mineur de bannissement du Pentagramme, Melmothia

 

Commentaires Facebook