L’Album « Sergent Pepper » des Beatles & Aleister Crowley

EzoOccult > Thelema > Aleister Crowley > L’Album « Sergent Pepper » des Beatles & Aleister Crowley
Article publié le 19 mar 2002

sgt_pepperPar Francis Breakspear

De nos jours, quand un groupe sort un album & dit à la presse : « c’est notre Sgt. Pepper » ils veulent généralement dire quelque chose comme « c’est notre quatrième album, l’intérêt du public diminue, les ventes chutent & nous nous accrochons pour dire quelque chose d’attirant &/ou de controversé à son sujet, vraiment, & si nous ne pouvons pas nous accrocher aux basques des Beatles nous essayerons quand même ».

Cependant, quand les Beatles ont sorti leur Single en 1967 c’était un paradigme dans le mouvement musical innovateur, utilisant les dernières technologies de studio & influencé par les drogues psychoactives. Pepper reste l’un des albums les plus influents & des plus vendus de tous les temps produit par un groupe qui génère encore de gros profits 30 ans après sa séparation & en dépit du décès de la moitié de ses membres. Dans les « charts », il bat encore beaucoup d’albums du 20e siècle & le groupe à des milliers de sites qui leur sont dédiés.

Ce qui intéresse les occultistes, sans aucun égard pour les goûts musicaux, c’est le côté « oh oui, les Beatles ont mis Crowley sur la couverture parce qu’ils étaient impliqués dans la magie ». Ils ont effectivement utilisé une image de lui, la couverture étant un collage de gens qu’ils aimaient. À cette époque, Aleister Crowley n’étant pas un personnage aussi connu qu’aujourd’hui, & il y avait une foule d’autres visages sur la couverture, & donc qui d’autre y avait-il mis à part Oncle Aleister ?

Aleister Crowley est le second à partir de la gauche au dernier rang. Nous avons aussi une sélection de personnages de diverses nations & de diverses origines : Gourous asiatiques : Sri Yukteswar Gigi, Sri Mahavatara Babaji, Sri Paramahansa Yogananda, Sri lahiri Mahasaya. Artistes : Aubrey Beardsley, Richard Merkin, Wallace Berman, Richard Lindner, Larry Bell, Stuart Sutcliffe (lui-même un ancien Beatles), H.C. Westermann Comédiens : Lenny Bruce, W.C. Fields, Tommy Handley, Stan Laurel, Oliver Hardy, Max Miller, Issy Bonn Écrivains : Edgar Allan Poe, Dylan Thomas, Aldous Huxley, Terry Southern, William Burroughs, H.G. Wells, Oscar Wilde, Stephen Crane, Lewis Carroll, George Bernard Shaw Acteurs : Mae West, Fred Astaire, Huntz Hall, Tony Curtis, Marilyn Monroe, Marlon Brando, Tyrone Power, Tom Mix, Marlene Dietrich, Diana Dors, Johnny Weissmuller, Shirley Temple. Musiciens et Compositeurs : John Lennnon, Ringo Starr, Paul McCartney, George Harrison, Bobby Breen, Karlheinz Stockhausen, Bob Dylan, Dion. « Penseurs, explorateurs, Politiciens » : Carl Gustav Jung Karl Marx, Gandhi (peint à la demande de EMI : il n’était pas sur la version finale), Albert Einstein, Sir Robert Peel, Dr. David Livingstone, T.E. Lawrence. Sportifs : Sonny Liston, Albert Stubbins. Anonymes : un Légionnaire de l’Ordre des Buffalos. Les éléments qui ne sont pas des personnes : La « Varga Girl » (par l’artiste Alberto Vargas), « The Pretty Girl » (par l’artiste George Petty), une statue Shirley Temple, une bougie mexicaine, un poste de télé, une statue de pierre d’une fille, une stature de pierre, une statue de la maison de John Lennon, un trophée, une poupée indienne avec quatre bras, un tambour, une pipe, un serpent mauve, une statue de pierre japonaise, une statue de pierre de Blanche Neige, un nain de jardin, un tuba, les modèles en cire de George Harrison, John Lennon, Ringo Starr, Paul McCartney.

Une liste assez exhaustive. Que nous dit-elle, si elle dit quelque chose, à propos de l’engagement des Beatles avec l’occultisme de Crowley ? À plusieurs époques, Crowley s’est impliqué dans le bouddhisme & l’utilisation magique du sexe, avec utilisation du tantrisme & donc la présence de gourous asiatiques sur cette liste n’est pas contradictoire. Pour ce qui est des artistes, Beardsley & Crowley se connaissaient bien. Dans la liste des écrivains, Aleister Crowley connaissait Dylan Thomas, & Crowley initia Huxley à la Mescaline dans les années 20, de la même manière que les Beatles furent mis en contact avec le LSD par certains Gurus dans les années 60. Ce qui est bizarre c’est que « l’évangéliste de l’acide » Timothy Leary ne soit pas sur la couverture. Shaw connaissait bien plusieurs membres du groupe occulte de la GD, il fut pendant une brève période l’amant de l’actrice & occultiste Florence Farr, qui fut une des initiatrices d’A.C. dans l’Ordre.

Ceci n’est pas un très grand tissu de connexions. À moins que l’on ne suive/crée une série de liens tenus & qu’on les exagère hors de toute proportion par rapport à la taille de la liste de gens qui ne sont PAS connectés à Crowley & à la magie, je pense qu’il est juste de conclure que Crowley n’apparaît sur la couverture qu’en tant que facette de l’ensemble & non comme un signe de la dévotion spécifique des Beatles à son Thélémisme — bien sûr, les Beatles, & Lennon tout particulièrement étaient intéressés à encourager un nouveau libertarianisme dont Crowley peut effectivement avoir été l’un des saints patrons (du fait de ses attitudes envers le sexe, la drogue & les libertés individuelles), mais non la figure emblématique.

De plus, tous les personnages n’étaient pas des suggestions des seuls Beatles. L’artiste Peter Blake contribua avec quelques idées qui lui étaient propres en incluant des personnes dans le collage (pour lequel il fut payé £200, sans droit aux royalties futures, malheureusement pour lui), & Ringo semblait se désintéresser & laissa le soin aux autres membres de choisir les personnages pour la couverture. Georges donna seulement une liste de gourous & John voulait Jésus, Gandhi & Hitler sur le devant, par ironie. Cela fut refusé. Le producteur George Martin les introduisit à Stockhausen. Ainsi, il semble que dans le cas du Fab Four il s’agissait vraiment de leur « Love is all you need » & non de « L’Amour est la Loi » de Crowley.

D’autres musiciens utilisèrent Crowley comme image, comme influence ou comme simple échantillon vocal sur leurs enregistrements. Ceux-ci comprennent une diversité d’artistes de Graham Bond à David Bowie, aux Stones, à Led Zepplin, au Current 93, à Marilyn Manson etc. Et bien sûr, il y a aussi Coil, qui est un groupe aussi thélémite que d’autres — & personnellement, je ne peux jamais me décider à choisir s’ils ne sont que des magiciens qui font de la musique ou des musiciens qui font de la magicke. Probablement beaucoup des deux.

93

Francis Breakspear. Traduction par Spartakus FreeMann, mars 2002 e.v.

Notes :

Je suis débiteur de la gentillesse de Roger Griffiths qui a un très bon site sur Sgt Pepper/Beatles incluant un listing complet des personnages de la couverture de l’album Sgt Pepper.

Un prochain article, actuellement à l’état de recherche pour le site d’Occult e-books, ira plus avant quant à la présence de la Bête dans la musique moderne. Si cela intéresse quelqu’un de transmettre des exemples tirés de sa propre collection musicale au forum d’Occult e-books ou directement à moi, je leur en serai très reconnaissant.

1. Tous deux connaissaient l’artiste Austin Osman Spare.

Commentaires Facebook

Tags: ,

Laissez un commentaire