Par Alexandre Andryane LETTRE A G., PROFESSEUR. Ma réception dans une société secrète Genève, 10 octobre, Je veux t’associer à de bons patriotes, m’avait dit Buonarotti ; il a tenu parole ; j’ai été reçu hier dans une société secrète. A sept heures du soir, j’étais au rendez-vous convenu : là, on me fit attendre […]