Par Georges Polti  Mon cher Vallette,   M. Fabre des Essarts demande que j’obtienne du Mercure l’insertion pour la lettre ci-dessous, dont l’exorde est d’ailleurs excellent ; voulez-vous nous accorder à l’un et à l’autre cette faveur ? Monsieur Georges Polti, au Mercure de France Monsieur et distingué Confrère.   Ce qui peut arriver de pire aux œuvres […]