Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 18 juillet 2019

Paraphrase de Spartakus FreeMann paraphrasant le F Marconis paraphrasant lui-même le F Chéreau quant à la Croix Philosophique.

Le texte qui suit est extrait du Rameau d’Or d’Eleusis de Marconis de Nègre et reprend, en le modifiant à peine, le texte publié par Chéreau en 1806 dans son Explication de la Croix Philosophique.

Chéreau constatant que la « dignité de Rose-Croix est le nec plus ultra de ces distinctions (maçonniques) », et que c’est dans ce grade seul que l’essence de la doctrine maçonnique se dévoile à ses adeptes, il s’agit de les éclairer, car « en attendant que les Chevaliers postulants ou Rose-Croix se soient rendus dignes de porter les bijoux mystiques de chacun des grades de l’ordre, et, par suite, les ornements dévoilés de l’INSTITUTION, ils sont décorés de la croix philosophique (ouvrage élémentaire, ou clef des sciences qui ont été l’objet de leurs études). C’est cette croix que je vais décrire ». A la suite de Marconis, suivons Chéreau dans ce dévoilement philosophique qui devrait en ravir plus d’un. Pour ceux qui nous accuseraient de divulgation malsaine, rappelons que des clés sans serrure ne servent qu’à lester le bagage du voyageur ; évitons de tomber dans cette désagréable posture voulant que seuls les initiés voient la lumière & espérons que les amants de la science s’attarderont à l’étude des pages qui vont suivre.

Nous avons complété – lorsque le besoin s’en faisait sentir – par quelques notes ou élucidations non pas originales, mais charitables. Nous renvoyons le lecteur aux divers Tuileurs afin qu’il poursuive ses propres recherches.

LIRE  Une annonce historique du Rite de Memphis Misraïm de 1960

La suite du document :

Pour aller plus loin :

Spartakus FreeMann, octobre 2011 e.v. au Nadir de Libertalia.