Constant Chevillon

Evolution de la Gnose

Evolution de la Gnose

Evolution de la Gnose par Constant Chevillon.  Dieu a donné à l’homme l’intelligence, c’est-à-dire la faculté de comprendre, d’analyser et de synthétiser, mais il ne lui a pas donné la science. Pour parvenir à la science, il faut mettre la volonté au service de l’intellect, il faut conquérir la vérité par un effort personnel. C’est pourquoi la parole de Dieu se perçoit par étapes ; à première vue, dans son sens immédiatement intelligible, elle contient …

Evolution de la Gnose Lire la suite »

Dans le Principe était le Verbe

Dans le Principe était le Verbe par Constant Chevillon.  In principio Erat Verbum Dans le principe était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et Dieu était le Verbe (Jean I. 1) Ce texte, sibyllin pour la majorité des hommes, est placé au seuil de l’évangile Johannique pour nous introduire, non pas dans le « commencement », — il n’y a pas de commencement pour le Verbe de Dieu, — mais dans le principe …

Dans le Principe était le Verbe Lire la suite »

Mors et Vita

Mors et Vita par Constant Chevillon. Au moment de sa naissance, une créature humaine est dotée à peine d’un vague instinct animal. Tout, pour elle, se résume en des sensations de bien-être ou de souffrance. Si elle est satisfaite, elle sourit ; à la moindre atteinte du mal, elle pleure et se lamente. Le monde extérieur ne vient à elle qu’à travers un brouillard au sein duquel tout est confondu dans un ensemble sans relief. …

Mors et Vita Lire la suite »

Quitter la version mobile