Accueil » Jules Doinel » Page 2

Jules Doinel

Hélène Ennoia

Hélène Ennoia

Hélène Ennoia par Jules Doinel.  I Précisons ce que les Philosophumena nous disent de la créature d’élection que Simon le Mage aima et qui fut l’âme de son merveilleux système théosophique. Hélène est double. Je veux dire qu’Hélène est à la fois une personne vivante, une femme et un symbole, ou plutôt une idée divine sous le vêtement mystérieux d’un symbole. Que disait le théosophe de Gitthoi ? Il disait : Hélène, c’est la brebis perdue de …

Hélène Ennoia Lire la suite »

La Gnose

La Gnose, sonnet dédicace, à Synésius, patriarche gnostique. à Sophronius, évêque de Béziers. à Théodote, diacre gnostique. La Gnose au firmament s’allume comme un phare. L’Esprit, de la Matière a rompu le sommeil. L‘Amour et l’Idéal font sonner leur fanfare. Une aigrette flamboie au casque du soleil. Le Démiurge en vain se révolte et s’effare. Les Archons noirs, en vain, combattent le réveil. La Gnose au firmament s’allume comme un phare. Une aigrette flamboie au casque du soleil. Christos est …

La Gnose Lire la suite »

Jules Doinel, l’Éon Jésus et Rome (3)

Jules Doinel, l’Éon Jésus et Rome, troisième partie, par Tau Héliogabale. Suite de la vie de Jules Doinel, fondateur de l’Eglise albigeoise, source des Eglises gnostiques restaurées contemporaines. Une conversion à rebours En décembre 1894, la nouvelle étonnante atteint le milieu gnostique : « Doinel a abjuré la foi gnostique entre les mains de l’évêque catholique d’Orléans. Il lui a remis ses insignes patriarcaux, s’est confessé et a communié solennellement dans la cathédrale. » Le journal le Peuple …

Jules Doinel, l’Éon Jésus et Rome (3) Lire la suite »

Quitter la version mobile