Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 4 juin 2017

Les éditions du Monolithe sont spécialisées dans la publication de textes classiques de l’ésotérisme occidental, la réimpression de livres rares et anciens, de grimoires, manuscrits, etc. Cette interview a été réalisée par Erwan.

E: Il semble que vous vous concentrez sur des versions Françaises de textes anciens, dont une partie est, par exemple, disponible à l’Arsenal de Paris, pourquoi cette démarche ?

O: Nous possédons en France un large patrimoine occulte littéraire et ce dernier à mon sens, mérite de voir le jour à nouveau. Conserver des manuscrits pour les protéger est une noble cause, mais ces derniers finissent trop souvent par tomber dans l’oubli collectif. Nous avons un réel plaisir de contribuer à dépoussiérer ces trésors oubliés.

E: Comptez-vous focaliser votre ligne éditoriale principalement sur la magie cérémonielle ?

O: Oui, notre démarche concerne essentiellement la pratique de la véritable Magie Cérémonielle.
Nous nous concentrons essentiellement sur les grimoires et les manuscrits anciens. Nous disposons à ce jour très certainement d’une des plus larges bibliothèques d’ouvrages de ce type en France et, nous n’en sommes pas peu fier..

E: Si un auteur vous présentait un manuscrit correspondant à l’esprit des Éditions du Monolithe, le publieriez-vous ou préféreriez-vous vous concentrer sur des ouvrages anciens ? Avez-vous envisagé la traduction en Français d’auteurs étrangers que vous appréciez ?

O: Nous aurions grand plaisir à publier de nouveaux auteurs. Nous envisageons effectivement plusieurs traductions de manuscrits rédigés en Anglais pour l’année à venir.

MS-ARSENAL-2495-1E: J’ai cru comprendre que vous effectuez vous-même les traductions des textes, notamment du Latin vers le Français. Je crois que des versions anglaises existent pour certains textes, est-ce par souci d’exactitude que vous traduisez les textes originaux ?

O: Il m’arrive d’utiliser les sources que vous citez pour mes comparaisons et autres vérifications. Mon hébreu étant loin d’être excellent, une aide est toujours la bienvenue. J’ai aussi beaucoup de plaisir à pouvoir échanger avec de nombreux auteurs à l’origine des ouvrages rédigés en Anglais.

E: Pourquoi limiter le nombre d’exemplaires de chaque publication ? Elles vont d’une vingtaine à une cinquantaine de copies.

O: Nos moyens sont limités. Il faut aussi savoir qu’à une époque pas si lointaine la plupart des gens en France ne connaissait pas la véritable magie cérémonielle, pas celle pratiquée en assemblée dans un temple. Mais les temps ont changé et l’internet a largement contribué à vulgariser la magie cérémonielle tout comme les FM ne se cache plus aujourd’hui. Pour finir, d’autres personnes animées uniquement par le profit ont senti le vent tourner et se sont improvisées ‘Auteurs’, pour publier tout simplement des torchons insipides et engranger de l’argent. Notre motivation est animée par la passion pour les sciences occultes. Je suis largement assisté dans cette tâche par mon frère Spiderdust. Cette activité n’est pas notre source de revenu principale (mon frère est tatoueur) ; comprenez par là que nous publions uniquement pour le partage et par passion avant tout.

E: Avez-vous déjà envisagé de publier votre propre ouvrage de magie ?

O: Oui, j’ai commencé à écrire mon manuscrit concernant la pratique de la magie cérémonielle. L’ouvrage sera composé de 2 parties: – La théorie (je sais que nombre de mes lecteurs sont des néophytes et j’ai donc pris en compte ce facteur pour leur permettre d’appréhender mes prochaines publications avec plus d’aisance). Ce qui peut sembler facile pour une personne peut tout aussi bien sembler compliqué pour une autre. – La pratique: Là aussi, j’entreprends de bien rédiger mes textes, car cette seconde partie pourra être aussi bien approchée par le néophyte que par l’adepte expérimenté.

10441274_1508220079400548_4071928007789357213_nE: Je n’ai pas encore eu l’occasion de commander une des vos publications (je compte y remédier si possible bientôt avec Libellus Veneri Nigro Sacer) mais il me semble que vos publications sont des livrets. À l’avenir, envisagez-vous de publier des ouvrages dits brochés ou à couvertures solides, voir des ouvrages plus travailler ?

O: Nos publications sont au format ‘Livret A5’. En ce qui nous concerne, nous privilégions le contenu de la publication et non son aspect esthétique. Ouvrages très travaillés ? La plupart du temps, tous les textes en latin, hébreu et grec sont intégralement traduits et décodés au besoin. À ma connaissance, actuellement dans le même ‘registre’, seul Fred MacParthy et Phillipe Pissier se donnent autant de mal dans leurs publications. N’oublions pas Virya qui a lui aussi le mérite d’éclaircir la kabbale pour le plus grand nombre. Ailleurs c’est bien souvent du copié / collé. D’autres parts, je me permets d’annoter plus ou moins mes publications selon ma propre expérience. Nous ne cherchons pas à publier des ouvrages de 300 pages cellophanés et vendus à la Fnac ou encore sur Amazon ; cela n’est pas notre vocation.
(Je mets de côté un exemplaire du LVNS pour toi, car il en reste peu et nous ne pensons pas réimprimer cette publication dans l’immédiat).

E: Dans votre catalogue se trouve aussi des illustrations, sont-elles réalisées par votre frère?

O: Oui, ce sont des Prints en édition limitée ; entièrement dessinés par Spiderdust. De nouveaux Prints devraient voir le jour très prochainement.

E: Sur votre site (omega-magick.blogspot.fr/) vous proposez des traductions (en anglais et en français) de nombreux rituels ainsi que des explications de sceaux ou d’outils issus de divers ouvrages et grimoires (les correspondances planétaires selon Agrippa ou le Trident de Paracelse, par exemple) , qu’est-ce qui motive cette démarche ?

O: Quand j’ai débuté mon périple dans le monde occulte, j’ai éprouvé beaucoup de difficultés à trouver des sources ‘correctes’ pour mes études. À l’époque, Internet n’existait pas et l’accès aux manuscrits anciens n’était pas si aisé sans un bon appui. J’ai beaucoup appris de la part de tierces personnes par le passé et j’ai voulu profiter de l’opportunité offerte par Internet pour partager mes études avec d’autres personnes ayant le même intérêt pour la véritable Magie.

E: Comment percevez-vous le milieu de la publication ésotérique francophone d’aujourd’hui ?

O: Jusqu’à encore récemment je déplorais les lacunes que nous autres Français avons accumulé depuis la mort de Papus et Levi dans le domaine de l’ésotérisme. Fort heureusement, depuis les années ’70, de nombreux auteurs passionnés se sont fait connaître, tel Spartakus Freeman, Arnaud Thuly ou bien encore mon ami Phillipe Pissier. Pendant longtemps, pour le ‘grand public’ en général, l’ésotérisme français a tourné autour de pauvres publications traitant de divination, tarots, et autres interprétations des rêves. Quelques maisons d’édition ont vu le jour ces dernières années apportant un souffle nouveau sur la scène contemporaine française, telle Alliance Magique ou bien encore Sesheta Publications pour ne citer que ces 2 maisons d’édition.

E: À votre avis que faut-il à une nouvelle maison d’édition pour bien démarrer ?

O: Et bien cela dépend de la démarche… En ce qui nous concerne, notre activité n’est pas commerciale. Mais si une personne souhaite s’engager dans la voie de l’édition ésotérique, je lui recommanderai d’avoir de la patience (beaucoup de patience) ; d’être objective et sans préjugés et enfin de privilégier le spirituel au financier.

E: Comment voyez-vous le futur des Éditions du Monolithe ? Qu’avez-vous prévu pour les mois à venir ?

O: Concernant l’avenir, nous avançons lentement et n’avons pas de vision à long terme. N’oublions pas que c’est une passion avant tout. Nous aimerions pouvoir rencontrer une personne motivée, sachant parler et lire des langues anciennes, telles le Urdu ou encore le Naskh. Nous pourrions ainsi envisager de traduire de nombreux manuscrits anciens à notre disposition. Une personne sachant parler et lire l’Allemand serait aussi la bienvenue.

Le site des éditions du Monolithe

La page Facebook des éditions du Monolithe