Les galeries iconographiques d’EzoOccult regroupe divers grimoires en format image ou des ressources photographiques.

  1. Les Clavicules de Salomon : Les « Clavicules de Salomon », ou Clavicula Salomonis (La Petite clef de Salomon), sont attribuées selon les auteurs à Agrippa, Salomon ou Albert. Le terme de clavicula signifie « petite clé » et est utilisé alors comme passeport obligatoire pour accéder à la science secrète, à la connaissance et aux richesses. La Grande Clavicule de Salomon était le grimoire que tous les sorciers et magiciens se devaient d’avoir et fit sa première apparition vers les XIe-XIIe siècles. On le disait écrit par Salomon lui-même et était censé contenir tous les secrets des égyptiens.
  2. Le Calendarium Naturale Magicum : Selon François Secret, « Ce Calendarium fut gravé par Théodore de Bry en 1582 pour un Johannes Grosschedel ab Aicha, qui serait le pseudonyme de Tycho Brahé, qui pratiquait aussi bien l’astrologie supérieure que l’astrologie inférieure ou alchimie » (Hermétisme et Kabbale, 1992). Le contenu de l’œuvre de Grosschedel est surtout une resucée de chapitres IV à XIV du livre II du De Occulta Philosophia d’Agrippa.
  3. La Cabala Mineralis de Simon ben Cantara est un manuscrit alchimique du 17e siècle.
  4. La Philosopha Reformata de Johann Daniel Mylius. Il publia en 1618 un traité d’emblèmes alchimiques Philosophia Reformata (et dont le texte est un plagiat d’un traité publié dès 1572 sous le titre De arte Chymica.
  5. La Sylva Philosophorum  de Cornelius Petraeus publié en 1550.
  6. Le Mutus Liber : Le Mutus Liber, ou Livre Muet est un ouvrage de philosophie hermétique paru à La Rochelle en 1677. Il figure parmi les recueils majeurs d’alchimie de son époque, au même titre que l’Atalanta Fugiens de Michael Maier. Il fait régulièrement l’objet de nombreuses rééditions. Son explication a longtemps été l’apanage d’auteurs comme Eugène Canseliet et Serge Hutin, qui se revendiquaient alchimistes initiés.
  7. Le Mutus Liber d’Altus : version du Mutus Liber en couleur.
  8. Le Mutus Liber Latomorum : Le Mutus Liber Latomorum, ou Livre Muet des Tailleurs de Pierre, fut éditée vers 1765 à Paris, chez Basset, rue Saint-Jacques.
  9. Les Douze Clés de Basile Valentin : La deuxième édition à Zerbst de 1602 contenait des gravures grossières des Douze clés. La variante reproduite ci-dessous fut publiée en 1618 dans le “Triptus aureus” de Michael Maïer.
  10. Opus Magum Mago-Cabalisticum : Herrn Georgii von Welling opus mago-cabbalisticum et theosophicum : darinnen der Ursprung, Natur, Eigenschafften und Gebrauch des Saltzes, Schwefels und Mercurii in dreyen Theilen beschrieben … wird … . Deme noch beygefüget ein Tractätlein von der göttlichen Weißheit und ein besonderer Anhang etlicher … chymischer Piecen . Helwig, Homburg vor der Höhe 1735 Digital edition par University and State Library Düsseldorf.
  11. Le Grimoire des Bagues Cabalistiques : Voici un ouvrage fort curieux issu de la Bibliothèque de l’Arsenal (Ms Arsenal 2345) : « Pour faire les bagues cabalistiques et astronomiques composées de métaux appelés talismans » dans lequel on apprend comment confectionner des Bagues Cabalistiques et Astronomiques.
  12. La Chapelle templière de Metz : Pour rappel, cette chapelle est l’unique vestige d’une commanderie templière fondée au XIIe siècle, est situé dans la quartier de l’Arsenal de Metz. Elle fut construite entre 1180 et 1220 et est l’un des uniques spécimens d’église en rotonde existant en Lorraine.

Les galeries iconographiques d’EzoOccult. 

Rejoindre la Communauté d'EzoOccult sur Facebook

Le Groupe Facebook a pour but de réunir les lecteurs du site et de la page afin d'échanger sur les sujets qui nous tiennent à coeur.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Exit mobile version
1