La magie d’Hénok, par Hiramash

EzoOccult > Miscellanées > Livres & Sites > La magie d’Hénok, par Hiramash
Article publié le 16 juil 2012

 « Enfin un livre qui ose braver le silence ambiant et qui parle enfin de la magie hénokéenne sans créer de confusion avec la kabbale. Quelle est cette mystérieuse « Table des Rois » qu’on ne retrouve plus dans les bibliothèques et qui aurait le pouvoir de faire plier les Grands de ce monde ? Comment amener l’Archange du Soleil dans le salon du lecteur au point de le sentir rayonner Sa lumière et Sa chaleur ? Qui est ce personnage de roman, ce demi-dieu « Vikka » échappé miraculeusement de l’enfer, spécialement mandaté par les dieux des Cieux pour faire chuter les Anges sur Terre et pour enseigner aux hommes le respect mutuel, la persévérance, l’envie de créer et la soif de liberté au grand dam des dieux d’amour ? D’aussi étranges questions amènent de puissantes réponses. Elles sont consignées dans ce livre et constituent une véritable initiation libre à la magie hénokéenne, au Savoir des Anges, même pour ceux qui n’y connaissent rien en magie tout court. N’hésitez plus à prononcer ces phrases hénokéennes aux sonorités agréables et aux effets capiteux, elles vous ouvriront des espaces de connaissance et de bien-être dont vous n’avez pas idée. » (Quatrième de couverture)

La magie d’Hénok, Hiramash, Ambre, 2011.

Ce livre de magie hénokéenne est fait pour les débutants depuis une source canalisée, qui a assuré et souhaité qu’il soit effectivement pour les débutants, en accord avec la volonté de l’auteur. Il a été écrit en cavalier seul et, par conséquent, ne s’inspire pas des techniques d’autres groupes. De même, l’auteur ne fait partie de ces mêmes groupes même s’il a eu l’occasion d’en étudier les techniques par la littérature grand public. A ce sujet, l’ouvrage est muni d’une bibliographie.

Le livre se décompose en quatre parties :

- La première partie est dite « sorcière » car elle se veut simple et pratique, la théorie venant après coup. Il s’agit de puiser dans les arcanes puissants de la tablette de Nalvage pour apporter bien-être et guérison. Typiquement, si un rituel quelconque a « abîmé » le magicien ou la magicienne, ils pourront se « réparer » ici. Il n’y a pas de rituel d’ouverture comme en Golden Dawn, mais la constitution d’un triangle de protection par les astres Soleil, Lune et Saturne. L’emploi de la tablette de Nalvage est pratiquement dépourvu de rituélie ; toute sa force magique ne tient en fait qu’à la correcte prononciation des invocations hénokéennes, qui y sont commentées de manière phonétique.

- La deuxième partie est plus rituélique, et traite de l’Heptarchie Mystique. On y découvrira par exemple l’Archange BNAPSEN et sa « tablette infernale », ou bien le rituel du « Triomphe d’Amour ». L’une des conclusions de cette partie est que l’Heptarchie Mystique a exactement la même structure que les « Chohans » de la Théosophie ; elle s’y identifie très probablement.

- La troisième partie expose deux autres nouveautés dans le domaine de la langue hénokéenne : Un emploi magique du Liber Logaeth en association avec les clés hénokéennes, et la théorie des lettressences qui permet d’analyser le sens des nouveaux mots hénokéens sans utiliser de dictionnaire. Ainsi, par exemple, la lettre Q signifie-t-elle « Désir ».

- La dernière partie est constituée en grande partie d’un roman « cosmogonique», écrit à partir d’un texte américain de magie hénokéenne de Benjamin Rowe. En voici un extrait, page 242 : « Les policiers sont les hommes de main de l’autorité du gouvernement, leur bras armé. Aussi longtemps que la police existera, il sera possible pour les groupes qui les contrôlent de dire ‘Faites ce que nous voulons ou nous vous tuerons’. Tous les gouvernements, peu importe où que tu jettes un oeil aujourd’hui dans le monde, sont fondés exclusivement et profondément sur ce principe d’obéissance forcée. Pas un seul parmi eux, pas un seul nulle part, n’est sincèrement loyal à la volonté des individus sur lesquels et au nom desquels ils prétendent gouverner… »

Acheter ce livre sur le site de la FNAC. 

Un commentaire sur  le site de la FNAC :

Clair, agréable, et un réel apport dans le monde francophone.

Le seul ouvrage sur la magie énochéenne en langue française accessible aux débutants à ce jour. Toutefois compte tenu de la réputation particulière de cette magie (difficile à contrôler, parfois explosive) je recommanderai ce livre seulement à des praticiens déjà avertis (même si l’auteur dit que rien de dangereux ne peut arriver avec ses méthodes – quel auteur ne le prétend pas ?) A signaler : 1) ses méthodes sont vraiment originales, créées spécialement par l’auteur, et ne reprennent pas celles de la G.D. ni tout à fait celles de Dee. 2)Et un mode d’emploi clair est (enfin !) fourni en français pour le Corpus Omnium (Tablette de Nalvage) – mais il s’agit d’une méthode propre à l’auteur. 3) L’auteur n’est pas un initié et l’ouvrage contient donc qq erreurs ça et là (pas au niveau pratique en principe) qui peuvent donner une conception fausse de certains concepts aux débutants … et aux autres. Je recommande toutefois la lecture du livre pour les non-débutants en magie, en rappelant qu’on n’aborde pas la magie Hénochéenne avec légèreté. Ce livre est une bonne chose et contribue à relever le niveau du monde francophone en magie (qui est TRES faible par rapport au niveau des anglais, des peuples germaniques, des pays nordiques, des italiens, des orientaux, etc).

Commentaires Facebook

Tags:

Laissez un commentaire