Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 20 octobre 2019

Le Mutus Liber – Planche 9, par Serge Hutin. 

Dans la partie supérieure, nous revoyons figurée – mais elle se trouvera recueillie, cette fois, dans six récipients – la patiente récolte de la « rosée céleste » (flos coeli) ; avec, à nouveau, le rappel des deux symboles zodiacaux du Bélier et du Taureau. Pourquoi cette répétition ? Parce que, dans les opérations qui vont nous être décrites maintenant, cet agent spécial doit servir dans une nouvelle combinaison. On remarquera que l’éclairage de la scène n’est pas du tout le même : il semble que le Soleil et la Lune soient marqués par un épais rideau de nuages; d’où la clarté crépusculaire qui règne.

Le Mutus Liber – Planche 9

Nous retrouvons l’éventail des couches parallèles, qui symbolisent la descente de l’esprit astral, qui joue un rôle permanent dans les opérations du Grand Œuvre, MAGOPHON, à ce propos, se montre fort sévère pour l’une des interprétations possibles de cet agent mystérieux : Des écrivains d’hier, nous dit-il, ont vu dans cet esprit astral une émanation magnétique de l’opérateur. D’après eux, il faudrait, pendant une période déterminée, subir un entraînement physique et moral, pour pratiquer avec succès Cette sorte de fakirisme ou de yoga. La force qu’on produit doit être proportionnelle à la puissance du fluide, de telle sorte que la poudre de projection obtenue multiplie par 100, 1000 ou 10000, etc. … suivant le potentiel de l’artiste. Ces fantaisistes prétendent ainsi imprégner la matière de l’esprit astral comme on charge un accumulateur d’électricité. Nous nous permettons de n’être pas d’accord sur ce point précis avec MAGOPHON.

En fait, cette charge magnétique réalisée par l’opérateur est l’un des plus grands, secrets opératif de l’alchimie tantrique. A ce sujet, nous nous permettrons de renvoyer à l’ouvrage d’une alchimiste anglaise du siècle dernier, Mary – Ann ATWOOD : « A modest enquiry into the Hermetic Mystery » (Voir la réédition ce livre donnée à New York, dans la « Philosophical-Library » publiée par University Books, Inc.).

LIRE  Le Mutus Liber – Planche 3

Le Mutus Liber – Planche 9

Il ne faut pas s’étonner de voir quelquefois des auteurs d’une compétence éprouvée ignorer, voire méconnaître certains aspects spéciaux de la quête alchimique.

C’est que celle-ci est tellement vaste que rares sont les « artistes » qui en aient cultivé en fait, et simultanément, tous les aspects. Comme nous le disait si bien un jour notre ami Eugéne CANSELIET, « il est diverses sortes d’alchimie », mais chacune d’elles appliquent les mêmes lois fondamentales, qui joueront à différents niveaux.

Dans les deux figures inférieures, nous voyons ce qui semble être deux autres étapes du rituel secret, accompli par le couple alchimique ; ces personnages nous révèlent en même temps certaines précisions utiles pour le laboratoire et qui concernent l’usage opératif particulier de la « rosée céleste ».

On remarquera, dans la figure de droite, que l’alchimiste porte les attributs de Mercure ; sa femme lui tend un vase rempli de « rosée céleste », « d’eau divine ».

MAGOPHON nous révèle ainsi le sens précis de cette figuration en ce qui concerne la pratique du Laboratoire : Philalèthe prescrit effectivement, de laver le mercure à plusieurs reprises, de façon à lui faire perdre une partie de sa nature huileuse. Il décrit soigneusement cette opération, qui s’accomplit avec l’eau céleste portée à une certaine température, modérée néanmoins, car il faut un rien de trop de Chaleur pour que la partie ignée du flos coeli reprenne le chemin des astres. L’adepte contemporain ajoutant : Mais nous devons éventer ici une ruse : cet auteur (le PHILALETHE) a confondu à dessein, dans son ouvrage, la voie sèche et la voie humide. Ce serait donc un tort d’appliquer à une technique ce qui convient, à l’autre.

LIRE  Les seize axiomes kabbalistiques

Derrière les personnages, nous remarquons un paysage qui semble à la fois marécageux et forestier : c’est un symbole de la « forêt des erreurs » dont la traversée victorieuse impose à tout initié.

Retour à la Planche 8.

Le Mutus Liber – Planche 9, par Serge Hutin, extrait de 25 commentaires sur le Mutus Liber.