Trois rituels assyriens, anonyme.

I

Quoi qu’il y ait dans mon corps,

En rapport avec le mal des présages et des signes, du mal et qui ne soit pas bon, [Fragment manquant]

Avec l’eau de mon corps, qu’il soit ôté.

Et sur sa tête et sont corps, puisse-t-il s’en aller. O Shamash,

Le mal sur sa tête, fais s’en aller.

O Shamash, puisse-t-elle tomber et puissais-je m’élever ;

Puisse-t-elle être détruite et puissais-je marcher droit ;

Puisse-t-elle être frappée, et puissais-je être pur ;

Puisse-t-elle vivre, et puissais-je vivre.

O Shamash, par ton jugement, puissais-je marcher droit.

O Shamash, parce que je ne l’ai pas ensorcelée et qu’elle m’a ensorcelé,

O Shamash, parce que je ne l’ai pas enchantée et qu’elle m’a enchanté,

Son mal je lave ; sur sa tête, je verse de l’eau.

Mon corps m’a rendu malade, comme l’eau […]

Avec l’eau de mon corps, cette chose sera ôtée.

Quel que soit le mal dans mon corps, ma chair, et mes sinus,

Avec l’eau de mon corps, puisse-t-il être ôté, et de mon corps partir.

II

O Ea, mon grand seigneur, je suis le prêtre incantant

Qu’Ea a envoyé […]

O Shamash, [nom] fils de [nom], de qui la sorcellerie et « le retrait de la vie » [probablement le nom d’une maladie] a saisi […] son enchantement,

Pour la vie de son âme, pour défaire son enchantement,

Pour le jugement de sa cause, pour la décision de sa décision,

Avec prière et supplique, il se tient devant toi.

LIRE
Le Théophone

O Shamash, à ton commandement, puisse son dieu se dresser et te dire une prière pour lui ;

Puisse Kug-shu se dresser et parle en intercession pour lui.

O Shamash, pour défaire son enchantement, que « le retrait de la vie » repose avec toi ;

O Shamash, mon seigneur, mon grand seigneur, décideur de la cause de dieu et de l’homme tu es.

Le mauvais sort, la sorcellerie, la magie, et le « retrait de la vie »

Que le magicien, l’ensorceleuse, le sorcier, la sorcière,

L’enchanteur, a causé pour enchanter [nom] fils de [nom] que tu connais, et

Nul autre dieu ne sait, qui a enchanté et cherché.

III

Sept rivières avec un pieu de bois de cèdre tu devras creuser ;

Sept montagnes de poussière tu devras déverser ; sept autoroutes tu devras faire

[Dis] O Shamash, seigneur des régions supérieures et inférieures, interprète des cieux et de la terre,

Accepteur de prières, qui ôte la persécution,

Détacheur du péché du ban des dieux,

Je t’ai apporté, Shamash, de l’argent, de l’or […]

Devant toi je m’incline pour préserver ma vie.

Plus sur le sujet :

Trois rituels assyriens, anonyme.

« Restorations of Assyrian rituals » par C.J. Mullo-Weir, Journal of the royal asiatic society, avril 1931.

Illustration : Bjørn Christian Tørrissen [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Rejoindre la Communauté d'EzoOccult sur Facebook

Le Groupe Facebook a pour but de réunir les lecteurs du site et de la page afin d'échanger sur les sujets qui nous tiennent à coeur.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires