Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 25 septembre 2019

Hymne de la Crucifixion.

… Satan voulait passer au travers des vagues brûlantes afin de consumer ce monde par le feu. Le Noble chef (Jésus) changea son vêtement et apparut devant Satan en sa puissance. Alors, les cieux et la terre tremblèrent et Samaël fut plongé dans les abîmes. Le véritable interprète (Jésus) est empli de pitié à cause de la Lumière dévorée par l’ennemi. Il l’a relevée (la Lumière) des abîmes de la mort en ce lieu de zèle d’où elle chuta. Honneur à toi, Fils de la Grandeur, qui libéra tes justes. Protège, maintenant aussi, l’Enseigneur Mar Zaku, le grand gardien de ton troupeau rayonnant.

L’Hymne de la Crucifixion

Crucifixion, par Sanzio Raffaello, 1502, National Gallery, London

Réveillez-vous, frères, vous les élus parmi tous, en ce jour du salut des âmes, le 14e jour du mois de Mihr, où Jésus, le Fils de Dieu, entra dans le Parinirvana.

Écoutez, vous, fidèles :

Lorsque le temps de la perfection du Fils de l’Homme advint, tous les démons le surent. Et le seigneur de la doctrine pécheresse se couvrit de fourberies. Et les démons prirent conseil les uns des autres. Les douze trônes supérieurs furent dérangés. Le poison coula dans la création inférieure sur les fils, et le calice de mort fut préparé pour lui (Jésus). Les juifs, serviteurs du Très Haut Dieu, en conçurent une déception… Ils conspirèrent contre le Fils de l’Homme. Ils imaginèrent le mal ; dans leur déception ils amenèrent de faux témoins. Satan le maudit, qui troubla toujours les apôtres, molesta le troupeau du Christ. Il transforma l’Iscariote en traître alors que le Bien Aimé Jésus avait confiance en ses disciples. Il (Judah) le donna aux gardes par un baiser sur la main. Il trahit la Vérité. Pour la récompense que les juifs lui donnèrent, il offrit son propre Seigneur et Enseigneur.

L’Hymne de la Crucifixion. Hymne manichéen traduit de l’anglais par Spartakus FreeMann, Nadir de Libertalia, mai 2004 e.v.

Image by Raheel Shakeel from Pixabay

LIRE  La Morale du Mithraïsme 1