Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 2 juin 2019

Aradia – l’Evangile des Sorcières : Comment Diane fit les Etoiles et la Pluie.

Chapitre III de l’Évangile des Sorcières : Comment Diane fit les Etoiles et la Pluie  

Diane fut la première créée avant toute création ; en elle étaient toutes choses ; à partir d’elle-même, Ténèbres Primordiales, elle se divisa ; en Ténèbre & en Lumière fut-elle divisée. Lucifer, son frère & fils, d’elle-même & de sa seconde moitié, était la Lumière.

Et lorsque Diane vit que la Lumière était si belle, la Lumière qui était sa seconde moitié, son frère Lucifer, elle languît pour lui d’un immense désir. Désirant recevoir à nouveau la Lumière en sa Ténèbre, désirant l’absorber en extase, en délice, elle trembla de désir. Ce désir fut l’Aube.

Mais Lucifer, la Lumière, s’enfuit d’elle, & ne voulut pas accéder à ses désirs ; il était la Lumière qui file dans les régions les plus reculées des Cieux, il était la souris qui file devant le chat.

Alors, Diane se rendit auprès des Pères du Commencement, des Mères, des Esprits qui étaient avant le Premier Esprit, & elle se lamenta auprès d’eux qu’elle ne pouvait persuader Lucifer. Et ils la louèrent pour son courage, ils lui dirent que pour s’élever elle devait chuter, que pour devenir la première des déesses elle devait devenir mortelle.

Et dans les Ages, dans course du temps, quand le monde fut créé, Diane descendit sur terre, comme le fit Lucifer, qui avait chuté, & Diane enseigna la Magie & la Sorcellerie, dont proviennent les Sorcières & les Fées & les Goblins – tous êtres à la ressemblance de l’homme bien qu’immortels.

LIRE  Invocation à Morrigane par Amorgen Dubhart

Et il advint alors que Diane prit la forme d’un chat. Son frère avait un chat qu’il aimait par-dessus toutes les autres créatures, & le chat dormait chaque nuit dans son lit, un magnifique chat plus beau que toutes les autres créatures, une Fée, mais cela il ne le savait pas.

Diane persuada le chat de changer de forme avec elle pour qu’ainsi elle puisse reposer avec son frère, & sans l’obscurité assumer sa propre forme, & ainsi par Lucifer devenir la mère d’Aradia. Mais quand au matin il découvrit qu’il reposait à côté de sa soeur, & que la Lumière avait été vaincue par la Ténèbre, Lucifer en fut très contrarié, mais Diane lui chanta un sort, un chant de pouvoir, & il fut silencieux, le chant de la nuit qui plonge dans le sommeil ; il ne pouvait rien dire. Ainsi Diane avec ses dons de sorcellerie le charma lui qui ne voulait pas céder à son amour. Cela fut la première des fascinations, elle fredonna le chant, c’était comme un bourdonnement d’abeilles, un rouet filant la vie. Elle fila les vies de tous les hommes ; toutes choses furent filées sur le Rouet de Diane. Lucifer tournait la roue.

Diane n’était connue des Sorcières & des Esprits, des Fées & des Elfes qui habitent les lieux déserts, des Gobblins, comme étant leur mère ; elle se dissimula par humilité & fut mortelle, mais par sa volonté elle s’éleva à nouveau au-dessus de tous. Elle avait une telle passion pour la Sorcellerie, & devint si puissante, que sa grandeur ne put plus être cachée.

LIRE  Mise au point sur l’ancienne Wicca française

Une nuit passa, à la réunion de toutes les Sorcières & des Fées, elle déclara qu’elle obscurcirait les Cieux & transformerait toutes les étoiles en souris.

Tous ceux qui étaient présents dirent :

« Si vous pouvez produire une chose aussi extraordinaire, c’est que vous avez dû vous élever à un très haut niveau de puissance, alors vous serez notre Reine. »

Diane se rendit dans la sue, elle prit la vessie d’un boeuf & un morceau d’écu de sorcière qui a un côté comme un canif – avec un tel écu, les sorcières lacèrent la terre dans les traces de pas des hommes – & elle lacéra la terre & avec cette terre & de nombreuses souris elle en remplit la vessie & elle souffla dans la vessie jusqu’à ce qu’elle éclate.

Et alors advint une grande merveille, car la terre qui était dans la vessie devint les Cieux du dessus, & pendant trois jours il y eut une Grande Pluie ; les souris devinrent les Étoiles & la Pluie. Et ayant créé les Cieux & les Étoiles & la Pluie, Diane devint la Reine des Sorcières ; elle était le chat qui régnait sur les Souris-Etoiles, les Cieux & la Pluie.

Lire plus d’Aradia :

Aradia – l’Evangile des Sorcières : Comment Diane fit les Etoiles & la Pluie. Aradia, or the Gospel of the Witches (Aradia, ou l’évangile des sorcières), Charles Leland, 1899. Traduction de l’anglais par Spartakus FreeMann, juin 2002 e.v.

Image par Waldkunst de Pixabay

Lire l’Antiquité de la Sorcellerie de Dave Evans pour en savoir plus.