Accueil » Sociétés Secrètes » Martinisme & Martinésisme » Supérieur Inconnu Initiateur Libre

Rituel d’Initiation au IVeme degré : Supérieur Inconnu Initiateur Libre. 

La loge est décorée comme au Degré de réception d’un Supérieur Inconnu. Les Frères de cette loge, titulaires du IVème degré exclusivement, assistent à la réception.

Le S.I. Initiateur président de Loge, frappe un coup de maillet. Les assistants se lèvent. Le S.I. dit alors :

Frère Introducteur, veuillez aller chercher l’Impétrant dans les Parvis.

Le Frère Introducteur va chercher l’Impétrant et l’amène au centre de la Loge, sur le siège préparé par avance. Le S.I. dit alors :

Mon Frère, nous nous sommes assemblés en ce jour et en ce lieu pour vous confier les pouvoirs d’Initiateur et la responsabilité qui en découle. Mais auparavant, je vous invite, comme j’invite également nos frères ici présents, à vous associer à moi pour sanctifier cette salle, afin qu’elle devienne par la double vertu du Verbe et du Geste, le Temple Particulier où vont se dérouler les rites de cette ultime Transmission. C’est pourquoi sous la forme qu’ont adoptée nos Maîtres, permettez aux symboles de se manifester…

Le S ::: I ::: I ::: allume alors selon les Rites le Trigone central des Luminaires, en disant :

« Que cette unique Clarté, émanant de ces Luminaires, pourtant différents, nous manifeste la Puissance Mystérieuse qui soutient notre Temple Particulier, que nous allons élever en séant à la Gloire de Dieu et de Son Fils, le Verbe Incréé Notre Seigneur… »

LIRE
Technique de la Voie Cardiaque

Le S ::: I ::: allume alors le Cierge placé à sa droite et symbolisant les Maîtres Passés de l’Ordre, en disant :

« Ceci est fait en mémoire de ceux qui furent, qui ne sont plus, et qui existent derechef, lumineux et vivants… »

Supérieur Inconnu Initiateur Libre

LE S ::: I ::: I ::: verse alors l’Encens dans l’Encensoir, puis il trace dans l’espace au-dessus des Luminaires, le Pantacle complet de l’Ordre : Sceau de Salomon, Croix et Cercle en disant :

« Pax vobis : sicut misit me Pater, et ego mito vos… » (Liber Ioannia : XX, 21).

« La Paix soit avec vous : comme le Père m’a envoyé, voici que je vous envoie… » (Jean, Evangile : XX, 21).

« Frères, prenez place… »

Pour lire la suite, télécharger ce document en .pdf :

[responsive-flipbook id=”supérieur_initiatique_libre”]

Plus sur le sujet :

Rituel d’Initiation au IVeme degré : Supérieur Inconnu Initiateur Libre.

4 réflexions sur “Supérieur Inconnu Initiateur Libre”

  1. Trouvé sur le Web

    ORDRE MARTINISTE

    (Philippe ENCAUSSE)

    Rituel d’Initiation

    SUPÉRIEUR INCONNU INITIATEUR – S I I – (1968)

    DISPOSITION DU TEMPLE

    Le Temple est disposé comme pour une initiation S I mais la BIBLE est à DROITE
    car le S I, devenant Initiateur, entre activement au service du CHRIST.

    Il y a, en plus, une cupule d’eau “bénite et un rameau de buis.

    La Charte de l’Initiateur, les Rituels et autres objets sont placés sur l’Autel
    des M I avec le Manteau BLANC et la Cordelière ROUGE.

    Sur l’Autel principal (recouvert d’un voile BLANC) sera posé d’autre
    part un plateau (sur lequel seront disposés un morceau de pain frais et autant
    de coupes qu’il y a de Martinistes présents dans le Temple, et un flacon
    contenant du vin ROUGE).

    . . . . . .

    Avant d’être admis dans le Temple le S I est prié de recopier, de sa
    main, dans une pièce voisine, le serment reproduit ci-après.

    Quand l’impétrant (e) a terminé, le S I I Assistant prend possession
    du document et conduit (en silence) l’intéressé (e) (qui porte les décors de S I
    (Sautoir ‘blanc, épée, masque noir, manteau noir, robe rouge, cordelière blanche
    à 1 nœud plat, à l’extrémité, de chaque côté) à la porte du Temple…

    Il frappe très fortement, quatre, coups et ouvre la porte silencieusement (sauf
    si, à l’intérieur du Temple, se trouve un Frère S I I portier auquel il
    appartient de remplir cet office).

    – Le FRÈRE S I I qui préside :

    Qui frappe ainsi à la porte du Temple ?

    – Le Frère S I I Assistant :

    Un S I qui a été jugé digne d’être promu S I INITIATEUR, et qui se
    nomme …………….

    – Donnez-lui l’entrée du Temple !

    L’impétrant (e) est alors introduit (e) dans le Temple et se tient debout,
    immobile, au centre, devant l’Autel principal, à l’Ordre des S I ( les deux bras
    croisés, l’avant-bras droit sur l’avant-bras gauche et les mains étant
    apparentes et ouvertes à hauteur de la poitrine).

    Tous les S I I présents sont debout, immobiles, à l’Ordre des S I…

    L’INITIATEUR :

    “Mon Frère (Ma Sœur), pour que la pérennité de l’Ordre soit assurée il importe
    que, parmi les Supérieurs Inconnus ayant prouvé par leur zèle dans l’étude et
    leur comportement général qu’ils sont dignes de cet honneur et de cette charge,
    il importe, dis-je, que soit transmise la faculté de pouvoir initier,
    c’est-à-dire de donner à, un néophyte d’abord, à un Frère (ou à une Sœur)
    ensuite la possibilité de s’acheminer vers la Vérité, vers la Lumière !

    “En effet, à chaque stade de son avancement, le Martiniste reçoit des
    enseignements précieux dont l’utilisation (faite avec discernement) lui
    permettra d’acquérir un savoir nouveau. Peu à peu ce nouveau Savoir sera
    complètement assimilé par l’Initié de telle sorte que, quand il en aura été
    ainsi dans tous les domaines de la “Science Sacrée” ou “Science Occulte”
    d’Initié il sera devenu un A d e p t e !

    “La tâche de l’Initiateur est donc essentiellement importante. II lui
    appartiendra non seulement de recevoir à un degré supérieur un Frère ou une Sœur qui, par son travail assidu et les résultats obtenus, se sera montré (e) digne
    de ce que l’Ordre, par l’Initiateur, lui confère de nouvelles possibilités
    d’acheminement vers le but final et lui permette de répandre sur sa route les
    bienfaits que doivent semer autour d’eux tous les Martinistes…

    “Mais le rôle de l’Initiateur est également d’Orienter ses Frères et
    ses Sœurs, de les guider afin de leur faciliter la tâche en les pourvoyant des
    protections et des moyens de parvenir au but fixé.

    “Cette protection s’opère par la Consécration des différents objets et
    vêtements que le Martiniste doit avoir en sa possession, dont il doit s’entourer
    pour travailler sur lui-même et … en lui-même, tout en étant protégé contre
    les Forces infernales.

    “Comment cette consécration peut-elle être efficiente ? C’est ce que
    nous allons te révéler, Mon Frère (Ma Sœur) :

    “Quand un savant veut procéder à une expérience, il est indispensable
    qu’il s’entoure des conditions nécessaires de température et de pression; qu’il
    soit isolé dans un local adéquat (qu’il nomme “laboratoire”), qu’il se munisse
    des appareils et ingrédients indispensables à la réalisation de son œuvre et
    qu’il accomplisse celle-ci selon un processus déterminé.

    “Pareillement, celui qui a recours aux Forces ignorées des profanes
    doit se placer dans un lieu idoine et procéder selon des règles définies.

    “Le Temple (ou le local consacré) est ce lieu;

    “Le Rituel est le processus;

    “Les objets et les vêtements sont les appareils et les ingrédients indispensables.

    “Consacrer le Temple, c’est le fermer aux forces étrangères et
    maléfiques, et l’ouvrir aux Forces et aux Influx bénéfiques. Par son appel et
    par ses gestes l’Initiateur procède à cela, Mais il ne peut le faire qu’autant
    qu’il a reçu lui-même la transmission le qualifiant pour que son action dans
    l’invisible comme dans le visible soit réelle, valable et vraiment efficiente,

    “C’est cette transmission qu’avec l’aide du Ciel et en son Nom et par
    l’intercession des Maîtres passés de notre Ordre Vénéré tu vas recevoir ô Mon
    Frère (Ma Sœur) !

    Je te demande de t’agenouiller devant nos Flambeaux et de méditer
    quelques instants… Si, après cela, tu te sens apte et décidé (e) à assumer
    cette tâche redoutable d’Initiateur (pour laquelle tu devras piétiner ton
    orgueil en n’hésitant jamais à faire appel à tes supérieurs chaque fois que tu
    ne trouveras pas, dans ton acquis, la réponse convenable pour aider un Frère ou
    une Sœur quel que soit son degré d’initiation) médite. Mon Frère (Ma Sœur) et,
    fais-nous part, devant nos Flambeaux, de ta décision !..»”

    (On le (la) laisse méditer quelques instants)…

    L’Impétrant :

    “Devant les Flambeaux je déclare solennellement accepter cette Mission qui m’honore !”

    L’INITIATEUR :

    “Lève-toi, Mon Frère (Ma Sœur) ! Puisque tu viens d’accepter la tâche d’aider
    tes Frères et tes Sœurs en devenant à ton tour INITIATEUR veux-tu, Mon Frère (MaSœur), nous donner à haute et intelligible voix lecture du Serment que tu as
    écrit et signé de ta propre main”.

    (Il tend l’engagement qu’il a pris sur l’Autel des Maîtres Passés),

    L’INITIATEUR :

    “Sont-ce bien là ton écriture et ta signature ?”

    Le Récipiendaire :

    “Oui, Mon Frère-Initiateur !”

    L ‘INITIATEUR :

    “Alors, donne-nous lecture de cet acte tout en plaçant ta main droite sur la
    BIBLE et sur ce TAU, insigne de ta fonction d’Initiateur.”

    (Après lecture faite il pique sur la pointe de son épée l’engagement
    et le brûle en prenant le feu au Flambeau des Maîtres Passés).

    Ce faisant il prononce les paroles rituelles :

    “Le temps efface ou égare les écrits des hommes, mais ce qui a été confié au FEU perdure indéfiniment. ” …

    “Mon Frère (Ma Sœur), nous allons te consacrer dans ta nouvelle
    fonction. Veux-tu t’agenouiller devant nos Flambeaux.”

    (II (elle) s’agenouille. L’Initiateur fait alors brûler un peu d’encens).

    “Au nom de Celui qui, Grand Inconnu, nous guide et nous enseigne ; devant nos Maîtres Passés, Moi (Nomen Mysticum de l’Initiateur) ………., je te transmets le pouvoir d’initier aux trois degrés de notre Ordre Vénéré et de consacrer les lieux et les objets ou vêtements, nécessaires pour procéder valablement et efficacement à ces initiations. Reçois le pouvoir de consacrer par l’offrande de l’encens.”

    (Il trace devant l’impétrant le Pantacle Martiniste à l’aide du “brûle-parfum dans lequel il a remis de l’encens puis, reposant le brûle-parfum, il prend la cupule d’eau bénite et le buis).

    “Reçois le pouvoir de transmettre l’initiation, par tes gestes, et par
    tes paroles, grâce à cette eau qui est le rappel de la préparation donnée par
    Celui au sujet de Qui ces paroles ont été prononcées par Notre Seigneur : “Je
    vous le dis, parmi ceux, qui sont nés de la femme, il n’y en a point de plus
    grand !”

    “Mon frère (Ma Sœur) Celui dont parle le CHRIST était le Précurseur.
    Que cela soit pour toi un grand et profond symbole, en même temps qu’un grand Enseignement, sur lequel tu devras méditer, c’est aussi une Grâce particulière dont, plus tard, tu comprendras la Valeur.”

    ( L’Initiateur, prenant le rameau de BUIS trempé dans l’EAU BÉNITE,
    asperge par TROIS fois l’Impétrant (e) sur la TÊTE d’abord, puis sur l’ÉPAULE
    DROITE, enfin sur l’ÉPAULE GAUCHE.. Ce faisant, il prononce les paroles
    suivantes :

    (TETE) “Que cette eau soit pour toi l’ondée fécondante par laquelle germera unemoisson dans la ferme du divin Berger !”
    • ~
    (Epaule droite ) “Que ta dextre répande sur tes Frères et sur tes Sœurs…

    (Epaule gauche) Ce que recevra ta main gauche !”

    Il repose le buis et, plongeant son pouce droit dans la cupule, il trace une + sur 1° le front, 2° le plexus de la gorge, 5° le plexus cardiaque de l’intéressé (e).

    CONSÉCRATION…

    (L’Initiateur prend l’épée (qui se trouvait sur l’Autel)dans sa main gauche et,
    dans la droite, il tient le maillet portant le pantacle)

    “Au nom du Grand Inconnu, au nom de nos Maîtres Passés, au nom de la
    Chambre de Direction de notre Ordre Vénéré, en vertu des pouvoirs, qui m’ont étéconférés, MOI (Nomen Mysticum)……… …. …, je te fais (il frappe deux
    coups de maillet sur la lame de l’épée qu’il a posée sur la tête de l’impétrant
    (e) reçois (il frappe un coup de maillet sur la lame de l’épée posée sur
    l’épaule droite), et constitue (il frappe un coup de maillet sur la lame de
    l’épée posée sur l’épaule gauche ) SUPÉRIEIJR INCONNU INITIATEUR et t’attribue les prérogatives et les devoirs de cette fonction.

    “Reçois, Mon Frère (Ma Sœur) cette robe blanche, attribut de ta
    fonction nouvelle, et dont la couleur doit te rappeler que, revêtu de cette robe
    “blanche, tu agis au nom de cette Lumière qui émane de nos Flambeaux. Cette
    cordelière rouge dont les 3 nœuds (2 à droite.- 1 à gauche) sont l’insigne de
    ton rang est le symbole de ton activité incessante pour Dieu et pour notre Ordre
    Vénéré, que tu ne peux mieux manifester qu’en aidant les autres humains nos
    Frères.

    “Par cette cordelière tu seras uni (e) d’une part à tes Pairs et à ton
    Initiateur et, d’autre part, à tous tes Frères et Sœurs unis dans une même tâche:

    La régénérescence du genre humain.

    “Voici enfin le TAU, troisième attribut et insigne de ta fonction
    d’Initiateur, qui est le symbole de la Croix de la Croix douloureuse + où Jésus de Nazareth. Notre Seigneur, paya au démon le rachat de l’Humanité.”

    (On le (la) relève. Les deux assistants de l’Initiateur le (la)
    conduisent au milieu du Temple…)»

    L’INITIATEUR :

    “Suivant un rite plusieurs fois millénaire nous allons, mes Frères, partager
    avec notre Frère (Sœur) S I Initiateur la communion par le pain et le vin selon
    l’Ordre Ancien et Vénérable de MELCHISEDEK.”

    (L’Initiateur prend, sur l’Autel, le plateau du pain et, le dos tourné
    à l’assistance, rompt autant de morceaux qu’il y a de Frères et de Sœurs
    participant à cette communion. Puis il verse un peu de vin dans autant de coupes qu’il y a de participants. Il fait de façon rituelle l’offrande (Il élève le
    plateau et dit mentalement : Souvenez-vous que Jésus a dit : “Ceci est ma chair. Ceci est mon sang”) du pain et du vin… Il se retourne alors et, ayant le
    plateau en mains, offre à l’Impétrant (e), aux Initiateurs présents ainsi qu’aux
    S I Assistants (Acolytes) qui se sont rapproches de l’Autel le PAIN. Reçu de la
    main gauche le pain est passé dans la droite par chaque communiant qui, ensuite, reçoit de la main gauche, la Coupe.

    Chacun attend, en silence, que l’Initiateur ait regagné sa place derrière
    l’Autel et qu’il prononce la formule rituelle :

    “Que la paix soit avec vous !”

    (Tous portent alors le pain à leur -bouche puis transfèrent leur coupe
    dans la main droite et boivent… Un Assistant (Acolyte) rassemble les coupes
    qui ne devront être lavées que quand elles auront séché naturellement).

    (Après la cérémonie l’Initiateur veillera à ramasser les miettes sur
    le plateau où était posé le pain consacré et les absorbera, lui-même, pour que
    rien de sacré ne soit profané).

    L’INITIATEUR :

    ” Voici, Mon Frère (Ma Sœur ) ta Charte d’Initiateur.

    Voici les Rituels secrets et documents secrets que nous confions à ton HONNEUR.
    Le Suprême Conseil de notre Ordre te donnera, ultérieurement les directives
    administratives nécessaires concernant ta nouvelle fonction”. (il lui transmet
    les documents).

    L’INITIATEUR :

    “Mon Frère (Ma Sœur) sois le (la) bienvenu (e) parmi nous et entre dans notre
    Chaîne !”

    (On forme la Chaîne d’Union… L’Initiateur prononce les Paroles qui
    lui sont inspirées (brièvement), puis il fait “ouvrir” la Chaîne).

    L’INITIATEUR :

    “Au nom de tous nos Frères (et Sœurs) le serviteur ici présent remercie
    humblement le CIEL Qui a permis cette initiation solennelle. Il remercie
    également les M P, tous les Invisibles, ainsi que les vivants sympathisants
    absents de cette cérémonie, et il demande la bénédiction du Maître sur celui à
    qui vient d’être confiée cette Mission”.

    Amen !”

    La cérémonie est terminée.

    Fermeture du Temple selon le Rituel de ce Degré,

    PRÉPARATION DE L’EAU BÉNITE

    Après avoir purifié et sanctifié le local, l’Initiateur dépose le Brûle-Parfum
    sur l’Autel au Nord, il fait face à l’Orient, la BIBLE est posée au Sud. Dans
    une vasque, il verse la quantité d’eau de Pluie, de Source ou de Puits, qu’il
    veut bénir; puis étendant les mains sur l’eau il prononce :

    “Je t’exorcise, Créature de l’EAU, au NOM du PÈRE + du FILS + et du SAINT-ESPRIT +

    “Ne sois ni utile, ni avantageuse à aucun esprit immonde, démon, larve ou
    sans-forme, mais fais honneur au DIEU VIVANT, Régnant, afin que quiconque t’aura
    prise en “boisson, ou en quelque lieu que tu sois répandue, tout esprit immonde,
    démon, larve ou sans-forme, s’éloigne de ce corps ou de ce lieu. C’est pourquoi
    je t’ordonne, Créature de l’Eau, au NOM de JESUS de NAZARETH, LE CHRIST, FILS du
    DIEU VIVANT, Notre Rédempteur et Notre Juge : Sois la Purification + et la
    Sanctification + des hommes que DIEU a daigné créer à Son Image Sainte et
    appeler à Sa Gloire +

    A M E N +

    Prendre un morceau de charbon incandescent du Brûle-Parfum, le jeter dans l’eau en disant :

    “Créature de l’Eau, maintenant bénite, reçois la puissance du FEU dans la mesure où tu la peux supporter.”

    Ajouter quelques grains de Sel marin en disant :

    “Et voici le Sel de la CONNAISSANCE, de la SAGESSE et de la PURIFICATION.”

    [+ à ce signe on fait de la main droite le signe de Croix.]
    SERMENT DE SUPÉRIEUR INCONNU INITIATEUR

    Je soussigné :…………, dont le nouveau Nomen Mysticum sera désormais
    :………., et dont le Nomen Mysticum précédent était :………., SUPÉRIEUR INCONNU de l’ORDRE MARTINISTE, déclare accepter la fonction d’INITIATEUR au sein de notreOrdre Vénéré, sachant bien que cette fonction est redoutable par les
    responsabilités qu’elle implique…

    En cette qualité JE M’ENGAGE à ne jamais refuser de conférer l’initiation a quiconque qui, par son savoir et surtout par son comportement, sesera montré digne de la transmission initiatique pour laquelle il sera présenté
    par un S I (Supérieur Inconnu) * de notre Ordre. JE M’ENGAGE à ne jamais
    conférer à quiconque le 2ème degré (Associé- Initié) s’il ne prouve pas, de
    façon irréfutable, qu’il possède le 1er degré (“Associé”) ; ni à conférer le
    degré de SUPÉRIEUR INCONNU * à quiconque ne possédera pas les deux
    précédents.

    Dans 1 ‘accomplissement de cette mission qui s’est confiée JE M’ENGAGE
    à n’utiliser que les seuls RITUELS qui me seront remis (avec un N° d’ordre
    particulier) par mon Initiateur, contresignés par lui et revêtus du Sceau de
    l’ODRE, exigés par les règlements de l’ORDRE MARTINISTE que je déclare connaître et accepter. De plus, tout ce que comporte la tâche de l’INITIATEUR, JE M’ENGAGE à l’accomplir avec zèle et fidélité.

    En aucun cas je ne puis conférer l’initiation particulière qui va m’être transmise à la date de ce jour tant que je n’aurai pas été initié spécifiquement et de façon rituelle, dans ce but, pour avoir l’honneur et la responsabilité de PROMOUVOIR, à mon tour, un S I INITIATEUR…

    Appartenant, de ma libre volonté, à l’ORDRE MARTINISTE créé en 1891
    par Gérard ENCAUSSE (“PAPUS”) et qui a retrouvé force et vigueur sous l’égide de son fils Philippe ENCAUSSE, JE M’ENGAGE à faire, chaque trimestre, un rapport complet et détaillé au SUPRÊME CONSEIL – duquel je détiens ma fonction – donnant les noms et adresses, professions et grades ces FF et des SS que j’aurai initiés.

    Tous ces engagements je les prends envers l’ORDRE MARTINISTE, envers
    nos Maîtres Passés et … envers DIEU dont je suis un humble Serviteur, demandant que le Destin soit implacable à mon égard si je venais – à Dieu ne plaise ! – à faillir dans la tâche ou à trahir de à quoi, par le présent document, je viens de m’engager solennellement.

    Conformément aux enseignements du Divin Maître dont les paroles sont
    rapportées dans l’engagement de SUPÉRIEUR (ou SERVITEUR) INCONNU, je déclare et affirment que ces engagements que je prends, je le fais LIBREMENT, sans contrainte, en pleine connaissance de cause et sans restriction mentale.

    Ainsi, que DIEU me soit en aide !

    Fait à :………….……. Le (jour, date, mois, année) ………………..

    Signature : Nom profane :……………….. Nomen Mysticum :………………..

    * Encore appelé « Serviteur Inconnu ».

  2. salut devant les Flambeaux
    j’aimerai vous dire merci et que le rituel SI IV les pages sont noirs
    que la Lumière de la Sagesse Eternelle vous éclaires
    roland

    1. Pièce historique qui serait inutile sans ce qui va avec. D’autant que ces rituels sont vendus dans des livres mis publiquement sur la place publique.

Les commentaires sont fermés.

Partagez
Enregistrer
Tweetez
WhatsApp
Email