Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 12 août 2019

Les serpents sont peut-être les animaux les plus haïs sur cette planète. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. À l’époque où les Dieux habitaient encore sur Terre côtoyant bêtes et hommes, un jeune serpent vint à Naruda pour lui demander conseil :

Très grand Naruda, siffla-t-il, je veux apprendre la sagesse.

Effort louable de la part d’un serpent répondit le Dieu. Mais pour cela tu devras commencer par arrêter de mordre les innocents.

Alors le serpent repartit en faisant le serment de ne plus mordre ceux qui l’approchaient.

Les Serpents

Charmeurs de serpents, Maroc, Tancrède R. Dumas, entre 1860 et 1900.

Mais les gens ont profité des bonnes dispositions du rampant qui se faisait alternativement écraser et fouler au pied sans jamais protester. Les enfants étaient cruels avec lui. Ils s’amusaient à lui jeter des pierres et l’effrayaient avec leurs bâtons.

Pourtant le serpent tint bon et ne mordit personne. Pas même les enfants. Fier de lui mais blessé de toute part, il alla de nouveau chez le puissant Naruda pour lui rendre compte de la situation.

Il se plaignit du tort qu’on lui causait : « J’ai abandonné la mauvaise habitude de mordre les innocents, mais maintenant ils me jettent des pierres et ma peau n’est que fissures douloureuses ».

Alors Naruda lui répondit : « Je te le dis et te le répète : ne mords pas. Mais fais comme si tu allais mordre et tu verras, on te laissera tranquille à nouveau ».

Depuis ce jour, les hommes se tiennent à l’écart des serpents, qui se dressent et sifflent à leur approche. Mais combien sont-ils à nous mordre vraiment ?

LIRE  Le rire rituel 1

Vous voulez devenir meilleur et vous avez fait vœu de non-violence ? Sage décision, pourtant, il faut savoir faire la différence entre naïveté et pacifisme. Si fort que soit votre désir de ne pas faire de mal à autrui, il faut parfois montrer les crocs pour se faire respecter.

La sagesse, ce n’est pas renoncer à tout mouvement de colère, c’est savoir hausser le ton sans se laisser emporter par des pulsions de violence. Le sage contrôle sa colère, mais ne se laisse pas contrôler par elle.

Les Serpents, anonyme.

Image par David S.A de Pixabay