Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 9 janvier 2016

La Porte Mystérieuse du Mont-Saint-Michel – Le Sentier de Daath, par Bertrand Leroy, éditions Alphée 2011.

« Là où je veux en venir, Pierre, c’est qu’il existe sur Terre des lieux très particuliers, très rares et longtemps tenus secrets, où le Feu d’en Bas rencontre le Feu d’en Haut. Ces lieux sont des lieux de passage, des lieux initiatiques, qu’on appelle aussi portes entre les mondes. L’énergie de la Vierge y rencontre celle de la Vouivre, pour ouvrir le Cœur de l’Homme aux mystères de la Création.

Celui qui a vécu l’initiation dans l’antre de la Vouivre, dans la caverne du Dragon, en ressort régénéré.

On parle de Renaissance. »

Bertrand Leroy, Le Sentier de Daath

« Mais qu’est-ce que c’est que ton truc ?!  De quoi ça parle, dans quelle case je dois le mettre ? » Bonne question l’ami libraire, d’autant qu’on me la pose souvent depuis la publication du bouquin. Roman, thriller, new-age, tourisme, philosophie, magie, témoignage, chamanisme, histoire, développement personnel ? « Ben lis-le, mec ! », aurai-je envie de répondre… Mais l’inconnu fait peur, et lire prend un temps qu’on a pas forcément envie de perdre. Alors j’essaie de donner une piste, je tâtonne, j’y vais en douceur… Si, si, il y a les cartes du Sentier pour marcher jusqu’au Mont-Saint-Michel à la fin, avec les indications quand il faut tourner à gauche, le contenu du sac-à-dos idéal, la recette de la lessive à la cendre, de l’huile de millepertuis, et des nouilles aux orties. Regarde, j’ai même mis la liste des hébergements, pas facile à trouver ça ! Et puis j’explique comment faire du feu sans allumettes, c’est pratique ça si t’as pas de briquet !

Surtout, ne pas effrayer… Car ce livre est un piège, un broyeur d’intellect, un abîme, le Sentier de Daath. Un livre dont VOUS êtes le héros, si vous acceptez le deal, et décidez de prendre un bâton pour mettre en marche votre machinerie biologique, bourrée de nerfs et d’influx électriques, de sang chaud, de muscles et d’os.

Heureusement, il est bien distribué, merci Alphée, donc on finit toujours par lui trouver une place, il est même à la FNAC, je trouve ça drôle, car jamais je n’aurai imaginé que ce livre soit accessible facilement.

Mais après tout, je ne récolte que ce que j’ai cherché à semer: un dynamitage des genres, et des cloisons… Et quand il n’y a plus rien, qu’est-ce qu’il reste ? Un trou noir, ou pas, où l’on accepte de plonger et de se dissoudre, page après page, que l’on traverse, ou que l’on fuit, exaspéré, ou exténué.

Living on the Edge !

D’autant que tout est fait pour brouiller les pistes, comme cette couverture, où ne figure même pas le terme de Roman… Car si ce n’en était pas un ? Un titre passe-partout, bien trop long, mais avec un Mont-Saint-Michel dedans, c’est plus accrocheur et faut bien en vendre quelques uns.

Idem pour la photo, le profane n’y verra que du feu, au mieux, toujours ce fameux Mont découpé au laser de Photoshop qui fait déplacer des millions de touristes chaque année. Mais l’initié (c’est qui lui ?), ou le visiteur aguerri sera plus attentif. Car la photo où s’est greffée le Mont est rare, très rare… Il s’agit de la crypte de Notre-Dame-sous-Terre, la racine du Mont. La pierre qui se découpe, dans l’ombre de l’Abbaye, fut posée par Saint Aubert, au VIIIe siècle. Sur l’appel d’un rêve, première trace onirique de cet héritage rayonnant sur le Monde.

Et il y a ce sous-titre, «Le Sentier de Daath»… La clé à 3 pans de cette fameuse Porte mystérieuse.

– Le Psychédélisme, avec le célèbre acronyme L.S.D. L’alcaloïde de l’ergot de seigle, utilisé selon Hoffman lors de la célèbre anabase d’Eleusis.

– L’Alchimie, avec l’étymologie Fulcanellienne du mot Sentier/stibia, qui a la même racine que la fameuse stibine/Antimoine, la matière première de l’Oeuvre.

– La Kabbale, avec cette non-séphira, cette Sphère magique, secrète, l’Epreuve entre l’Esprit/Kether, et le Coeur/Tiphereth.

Bon, on peut donc commencer à voir un peu plus de quoi ça parle, si on se gratte un peu la tête. Normalement, tout est expliqué dans le bouquin, mais je voulais laisser ce signe visible à l’extérieur. Mon glyphe à moi… Posé sur cette couverture et sous ce titre très « nouvelle spiritualité », le signe de la plante vénéneuse, parée de ses belles couleurs, mais portée sur le pyjama blanc.

Donc ça parle de psychédéliques, pas n’importe lequel, un des plus puissant et intriguant de la Terre, relié au peuple des Pharaons et aux Pygmées, en provenance direct des étoiles selon la Tradition: l’Iboga. Bon, je parle aussi de l’Ayahuasca et de la Psilocybine, faut pas faire de jaloux non plus, c’est pas le but, oh non ! Mais ça cause aussi d’Hakim Bey, d’Avatar, de TAZ, d’Internet, de Deleuze, de 2012, ou 2011, de Crowley, de Badiou, de Myazaki, de Sarkozy, de Lovecraft, de Matrix, de Guénon, de chakras, de glande pinéale, de Servan-Schreiber, de Star-Trek, des Mayas, des frères Bogdanov, et de fond diffus cosmologique.

Mais ça parle surtout du Christ, de la Vierge, et d’un vieux Dragon. Après faut pas trop le dire aux Chaotes, car j’ai même réussi à glisser une photo de Jésus à la fin du livre, et ils pourraient trouver ça vieux jeu…

On s’intoxique aussi pas mal, on s’empoisonne, car la Vie est Toxic, comme le chante Britney Spears. On y cherche le Graal, on croise Lancelot et Guenièvre, la terrible Morgane. Certains disent même qu’on y aperçoit la Pierre Philosophale… On y rencontre enfin de vieilles églises poussiéreuses où on allume des cierges, et où on prit, face contre terre. Soyez prévenus !

Le tout saupoudré du funk de Fela, du rap de Hamé, et de cantiques de David.

Bon allez, comme il fallait bien que j’essaie de donner une cohérence à tout ça, j’ai cherché un plan. J’ai pris le plus simple qu’On m’ait inspiré, la Croix. Ça se déplie donc en 2 axes, 2 chemins, horizontal, et vertical. L’axe horizontal, c’est ce chemin du corps, la marche, ces 4 étapes de Champsecret au Mont-Saint-Michel. Les ampoules, la sueur, la fatigue, mais aussi la Rencontre, celle de Clara, car le corps, c’est beau aussi. L’axe vertical, c’est le chemin de l’esprit, l’anabase, le retour à la Source, la décristallisation de ce Flux qui nous bombarde chaque jour en passant par la Philosophie, la Magie, la Gnose, et la Mystique. Merci Tomberg. Là encore, 4 étapes, de Malkuth à Kether, la Voie de la Flèche.

Bien sûr, ça se croise tout ça, et comme la géométrie fait bien les choses, ça se passe en Tiphereth, le Coeur où fleurit la Rose de la Croix. Alors évidemment, certains, plus curieux que d’autres, me demandent à la fin si c’est une histoire vraie, si ça existe les Stalkers ? et je réponds qu’on s’en fout, car cette histoire fait déjà partie du passé. La suite, c’est celle qui s’écrit avec vous qui lisez ces lignes, et c’est elle qui m’intéresse aujourd’hui.

D’autres trouveront ça maladroit, mal écrit, incompréhensible, chiant, ça me touchera, c’est sûr, et ils auront raison aussi. Après, je leur dirai que c’est un premier roman, mea culpa, j’ai appris sur le tas, on ne peut pas plaire à tout le monde, etc.

Sinon, le livre a été imprimé en pleine éruption solaire.

Les peuples se réveillent.

Le New York Times vient enquêter sur les illuminés de Bugarach.

Mince…

Manquerait plus que ce soit prophétique en plus !

Bon, et comme ce travail est maintenant terminé, je retourne sur le Sentier, car comme le dit Arthur, « j’ai besoin de ce rapport à la vie, besoin de sentir son souffle glisser en moi. De retourner dans la Zone… C’est mon rôle, Pierre, ça fait partie du Plan

Mais je garde un iPhone avec moi.

Car le Sentier existe maintenant dans un autre monde, celui de l’Araignée, celui du Web.

Le Sentier de Daath

Bertrand Leroy
www.neostalker.org

Jeune trentenaire parisien, Pierre voit sa vie basculer le jour où il décide de partir marcher vers le Mont-Saint-Michel. Ce voyage l’emmènera sur les traces d’une ancienne Connaissance, où se mêlent Alchimie, Philosophie et Chamanisme.

La rencontre d’Arthur, son guide, et de Clara, l’ouvre alors à une dimension du Monde dont il ignorait tout: celle de l’Amour et d’un Combat permanent entre Fraternités en vue de sauver l’Humanité de sa destruction prochaine.

A mi-chemin du thriller et du roman initiatique, quête du Graal revisitée, Le Sentier de Daath explore les liens qui peuvent se tisser entre science et mystique. Boîte à outils gnostiques, magiques et philosophiques, trait d’union entre l’ésotérisme occidental et le savoir des peuples premiers, il dévoile au lecteur une nouvelle façon de vivre le monde, à l’écoute de son Cœur et du rythme de la Nature.

Loin de la fiction, ce récit d’une histoire vraie se veut avant tout un guide pour le marcheur qui sommeille en chacun de nous. Il regroupe ainsi l’ensemble des cartes du Sentier, la liste des hébergements, le matériel nécessaire ainsi que de nombreux conseils pour se lancer dans une telle aventure, sur le Chemin du Paradis…

Achetez ce livre sur Amazon.fr