Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 8 juin 2019

La Franc Maçonnerie du bois, par Jacques Brengues. 

Si la forêt se meurt, c’est qu’est mort le respect de l’arbre, symbole de vie devenu si fragile sous les blessures d’avides tronçonneuses. Il y eut autrefois des forestiers qui recevaient une initiation rituelle originale par laquelle leur était appris l’amour du patrimoine séculaire constitué par nos forêts. Ces bûcherons d’antan formaient une société secrète que Jacques Brengues appelle « La Franc-maçonnerie du Bois » par opposition à celle de la Pierre. Les fondateurs de la franc-maçonnerie traditionnelle ont négligé, dès le XVIIIe siècle, les enseignements qu’aurait pu leur apporter cette Franc-maçonnerie du Bois, opérative ou spéculative, riche de rituels hautement symboliques.

Les origines de la Franc-Maçonnerie Forestière restent à ce jour mystérieuses. Dès l’origine des civilisations, il a fallu abattre, fendre le bois et le brûler pour fabriquer le charbon. Ces travaux sont réalisés par les fendeurs et les charbonniers. Ces forestiers ont eu une pratique initiatique dans la transmission de leur savoir-faire, et ont naturellement adopté des rituélies, des cérémonies et des symboles. Les différents corps de métiers des forestiers présentent une évolution historique comparable à celle de la Franc-Maçonnerie traditionnelle de la pierre, par le passage de l’opératif au spéculatif. Cependant nous ne savons rien des premiers rites de métier pratiqués dans le cadre d’une franc-maçonnerie du bois, car c’est une tradition du geste et du verbe qui n’a laissé aucune trace écrite. Les origines de la franc-maçonnerie du bois.

Jacques Brengues a retrouvé tous ces rituels forestiers qu’il publie intégralement et analyse jusqu’à la lettre même. Leur lecture, sinon leur pratique, devrait apporter aux écologistes de notre temps les leçons du passé, à savoir qu’il ne saurait y avoir de véritable politique forestière sans une réflexion approfondie sur la valeur symbolique du bois, de l’arbre et de la forêt. Issue du vieux compagnonnage des Bons Cousins, la Franc-maçonnerie du Bois retrouvée peut fournir à l’écologie des forestiers modernes le supplément d’âme qui lui manque.

La Franc Maçonnerie du bois, par Jacques Brengues.

La Franc-Maçonnerie du bois, protectrice de la forêt par Jacques Brengues – 18,29 Euros – Editions Guy Trédaniel, Coll. Voies Traditionnelles.

Image par O12 de Pixabay

Dans le courant de la maçonnerie du bois et du carbonarisme contemporains, on peut encore citer les néo-carbonari, certes plus “politiques.

La Franc-Maçonnerie du bois par Jacques Brengues

Messe gnostique

LIRE  Ordre Oriental Ancien et Primitif de Memphis et Mizraïm 1