Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 29 décembre 2015

Par Dave Evans

DE : Re-salut Mogg, la chose la moins connue à ton sujet c’est peut-être ton travail sur les traditions de l’Extrême-Orient ?

[Mogg Morgan] Oui, j’ai toujours été intéressé par l’Hindouisme sous une forme ou une autre – je suis tombé sur des livres de théosophie avant toute autre chose & bien que je n’en comprenais pas grand chose cela m’a poussé à continuer – et aussi la lecture de « Morning of the Magicians » – une vraie connerie, mais une connerie évocatrice – oh et oui, on ne peut pas non plus éviter le matériel tantrique si l’on est impliqué dans les pratiques de Crowley – c’en est plein, même si ce n’est pas toujours représenté de la manière la plus rationnelle – i.e. qu’il y a trop de douleur pour moi. Mon père était dans l’Artillerie Royale stationnée aux Indes lors de son indépendance et ses photos ont fait partie de mon enfance – faites un tour sur ce site si vous voulez : Morgan.

J’ai découvert l’Ayurveda au collège & aussi qu’il avait des liens avec le tantrisme – comme partie intégrante de la philosophie & de la technique du tantrisme. A cette époque il était impossible d’étudier la magicke directement à l’université et donc c’était une façon de l’approcher au travers d’un matériel commun. J’ai un petit livre « Medicine of the Gods » (cfr la première partie de l’interview) qui couvre cette matière ainsi qu’une page web sur Samkhya qui peuvent être utiles – j’ai aussi beaucoup appris en m’occupant de la database Ayurveda.

DE : Et Ayurveda est…

MM : Littéralement la « science de longévité » – un ancien système médical rassemblé juste avant le Bouddhisme – qui est donc relié aux mêmes types de courants qui ont données naissance au Tantrisme – si tu y réfléchis, alors la médecine implique que le corps est un bon & important instrument de libération & devrait par conséquent être conservé en pleine santé afin que l’esprit soit prêt à explorer les mystères. Dans la tradition intellectuelle & religieuse indienne, l’esprit est dit être mature bien plus tard que le corps – quand il est prêt à explorer les mystères du magicke yoga, le corps peut déjà être sur le déclin – les systèmes médicaux, tout particulièrement ceux comme le système siddha, voient le corps comme un instrument qui a besoin d’être préservé & enrichi – d’où leurs oeuvres médicales & alchimiques. De toute manière, les changements politiques actuels en Indes signifient que l’Ayurveda & toutes les autres choses traditionnelles reçoivent un nouveau stimulus – peut-être pas toujours pour les meilleures raisons. Mon propre bouquin est, selon mon opinion, plus raisonné mais il se pourrait qu’il embête les historiens « patriotes » car il défend l’idée d’un début historique défini du système ayurvédique plutôt que de le faire remonter à une très ancienne antiquité. J’y argue également que les systèmes médicaux alternatifs ont une base rationnelle, et j’en ai obtenu un critique favorable : « le but principal de l’auteur est d’introduire la théorie médicale indienne antique de… manière honnête… » Rahul Peter Das in « Traditional South Asian Medicine », vol 6, 2001.

LIRE  Le Théophone

DE : Et le Tantra est très populaire – je suppose que beaucoup en auront entendu parler via le chanteur Sting, ancien membre du groupe Police, qui s’était étendu sur le sujet dans les médias il y a quelques années… Mais cela n’a rien à voir avec le fait de faire l’amour pendant des heures, non ? Il y a des raisons spirituelles à cette pratique…

MM : Non, tu as raison – l’industrie du sexe se l’est approprié afin de pouvoir tenir légalement ses boutiques (mon ami Tuppy s’est souvent rendu dans ce genre de pseudo boutiques tantriques & en fait cela s’est souvent résumé par la présence du seul sexe) – c’est pourquoi certains préfèrent éviter ce terme et l’appellent simplement Thelema – qui est un système magique complet incluant des attitudes positives du corps et de la sexualité.

DE : Et bien, c’est beaucoup à avaler en une fois – merci pour toutes ces explications Mogg et pour avoir passé du temps à nous parler, et je suis impatient de voir ce qui va sortir de neuf chez Mandrake & chez toi.

Liens :

La database Ayurveda.

La mailing list d’Ayurveda

Pour acheter les ouvrages publiés, visitez Mandrake Of Oxford.

Cette interview a été traduite de l’anglais par Spartakus FreeMann, Libertalia, juillet 2002 e.v.