Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 17 janvier 2016

Les Clavicules de SalomonLes Clavicules de Salomon

Les « Clavicules de Salomon », ou Clavicula Salomonis (La Petite clef de Salomon), sont attribuées selon les auteurs à Agrippa, Salomon ou Albert. Le terme de clavicula signifie « petite clé » et est utilisé alors comme passeport obligatoire pour accéder à la science secrète, à la connaissance et aux richesses. La Grande Clavicule de Salomon était le grimoire que tous les sorciers et magiciens se devaient d’avoir et fit sa première apparition vers les XIe-XIIe siècles. On le disait écrit par Salomon lui-même et était censé contenir tous les secrets des égyptiens.

Au XIVe siècle, à Prague centre de la magie, on prétendit que ce grimoire était en fait l’oeuvre du pape Honorius III, qui le rédigeat en 1216.

Le plus authentique des exemplaires connus des Clavicules de Salomon se trouve à la bibliothèque de l’Arsenal, c’est celui du cardinal de Rohan.

Les Clavicules de Salomon en ligne :

L’ancien Testament nous présente le roi Salomon, censé avoir régné sur le royaume d’Israël au xe siècle av. J.-C., et bâtisseur du premier Temple de Jérusalem comme un sage, auteur de proverbes et de chansons, grand connaisseur des secrets des plantes et des animaux, mais non comme un magicien1. Il semble qu’une réputation d’astrologue lui sera faite dès le iie siècle av. J.-C., et au ier siècle l’historien juif Flavius Josèphe le présente comme ayant écrit 3000 livres d’exorcismes et d’incantations contre les maladies engendrées par les démons. Le premier livre de magie qui lui a été effectivement attribué est le Testament de Salomon, écrit en grec, entre leier siècle et le ve siècle, probablement à Babylone ou en Égypte, les plus anciens manuscrits datant du ve siècle. Il ne fut traduit en latin, en hébreu et en arabe que plusieurs siècles après1. L’Islam et le coran le décrivent comme étant prophète et roi d’Israël, Il avait le don de parler à certains animaux, était très connu pour sa sagesse, Dieu lui donna le don de maîtriser les vents, puis lui offrit l’anneau connu sous le nom du ” sceau de Salomon ” qui lui permit de commander les génies (Djinns) ainsi que les démons (Shayatine). Toutes ces créatures étaient soumises à ses ordres, même les plus puissantes, et ce sont justement ces créatures qui lui enseignèrent toutes les sciences occultes, magies et sorcelleries, architecture et autre, et bâtirent son temple connu sous le nom du “temple de Salomon”. Au cours des siècles divers textes de magie furent attribués à Salomon. (Wikipédia).

Les Clavicules de Salomon

Clavicula Salomonis, la Clavicule du Roi Salomon, d’après les manuscrits du 17e et 18e siècles. Version complète dite de Abraham Colorno, d’après les Manuscrits de l’Arsenal et les manuscrits de la Bristish Library (manuscrits Kings, Harley et Sloane). Éditée & commentée par Fred MacParthy. Sesheta-Publications, 2013. ISBN 979-1-09-217602-5.