EzoOccult

Le webzine d'Hermès

Catégorie

Magie Enochienne

Jusqu’à une date récente, John Dee fut regardé comme un maniaque isolé et marginal de l’histoire britannique de la dynastie des Tudor, n’ayant bénéficié d’aucune étude approfondie, académique et sérieuse, un homme seulement digne d’intérêt aux yeux d’une petite minorité d’antiquaires et d’occultistes. Même aujourd’hui l’Encyclopedia Britannica ne nous propose qu’un petit paragraphe étriqué et sans information exhaustive – sort peu enviable pour un homme qui fut révéré en son temps – la grande Renaissance – comme l’homme le plus érudit de toute l’Europe.

Inspirateur du personnage de Prospero dans la “Tempête” de Shakespeare, John Dee est à la base de la révolution technicienne anglo-saxonne moderne et des contradictions éthiques du système héritées et transformées par l’exercice du pouvoir. Faire sa biographie revient à faire œuvre en matières d’histoire des sciences et des technologies (astronomie, astrologie, mathématiques, mécanique), des sociétés (de l’antiquité au XVIème siècle) et des spiritualités (mondiales).

John Dee donna à l’Angleterre le concept politique d’”Empire Britannique” et ouvrit les flux de navigation de la Grande-Bretagne avec la Russie et l’Amérique. Il prétendit avoir communiqué avec les anges comme si les rois, les empereurs et les grands ne lui suffisaient pas. Une vie qui se déroule comme un film d’aventure mystico-politique, une épopée au rythme d’un thriller mythique car Shakespeare n’est vraiment pas loin et la Tempête eût vraiment lieu….