Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 4 septembre 2019

Le Manuscrit d’Alger en Ligne. 

C’est au cours de la seconde moitié des années 80 que nous reçûmes le dépôt martiniste/martinéziste de l’Ordre Martiniste Initiatique & de l’Ordre des Chevaliers Maçons Elus-Coëns de l’Univers. Ce fut notamment le Fr. Iacobus (Joël Duez) qui servit le dessein de l’univers dans cette tâche et qui, très bénévolement, nous confia rituels & documents d’instructions, filiations & enseignements. Le Fr. Iacobus les reçut lui-même du regretté Marcel Jirousek de Bruxelles, disciple du regretté Robert Ambelain et qui décida de faire vivre cette tradition dans l’indépendance de son premier mentor, peut-être un peu excessif dans l’application du règlement intérieur d’une société très hiérarchisée (voir à ce sujet notre Dogme & Rituel de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée, préliminaire à la voie thélémite d’Aleister Crowley, édité par Les Gouttelettes de Rosée, 1999, p. 16). Il n’y a en effet pas de raisons de prétendre à l’authenticité filiale en matière de martinézisme et nous nous rangeons avec le bon Robert Amadou qui conclut dans ses Documents Martinistes (Chap.V, par. 6, al. A) : « Personne, à notre connaissance, ne détient aujourd’hui la succession Cohen, ni au sein d’aucun Ordre, ni en sauvage ».

Le Manuscrit d’Alger en Ligne

Les documents présentés ici nous ont été transmis sous le nom de Manuscrit d’Alger. Quelques extraits épars ont été publiés ici ou là par notamment Amadou ou Ambelain mais il n’avait, à notre connaissance, jamais été donné dans son intégralité et c’est une lacune que nous avons souhaité combler avec cette édition électronique qui devrait engager une étude sérieuse et exhaustive.

LIRE  Description de Louis Claude de Saint Martin

N’ayant guère fait de recherches en la matière, nous n’avons pu localiser tous les mss originaux tout en sachant que quelques feuillets sont disponibles à la Bibliothèque de Lyon dont le fonds Papus-Martinez de Pasqually-Jean Baptiste Willermoz est célèbre.

C’est donc dans l’espoir de voir surgir une édition complète et intelligible de l’œuvre de Martinez de Pasqually (le plus grand, peut-être le seul magicien du XVIIIème siècle occidental…), en tout cas incontournable dans l’imaginaire occultiste français aujourd’hui encore, que nous donnons, tel qu’il nous a été donné, ce Manuscrit d’Alger.

Que les rituels soient correctement célébrés avec joie & beauté ! (AL II. 35).

Voir en ligne.

Le Manuscrit d’Alger en Ligne, Matthieu Léon, Les Gouttelettes de Rosée, octobre 1999 e.v.