Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 5 octobre 2019

Messe des Fidèles de l’EGA

Le Prêtre baise l’autel, se tourne vers l’assemblée, lève les mains et dit : Le Seigneur soit avec vous.

R) Et avec votre esprit.

J’irai à l’Autel de Dieu.

R) Du Dieu qui fait ma joie et mon allégresse.

Messe des Fidèles de l’EGA

Source de l’image inconnue.

OFFERTOIRE

Le Prêtre, les bras étendus, dit l’Offertoire au propre :

« Et Melchisedek, Roi de Salem, offrait du pain et du vin parce qu’il était sacrificateur du Dieu très-haut. Il bénit Abraham. Selon les paroles de l’Éternel à mon Seigneur, il est dit: “Voici que Tu es Sacrificateur pour toujours selon l’Ordre de Melchisedek”. Les Prêtres du Seigneur offrent donc à Dieu le Pain, le Vin et l’Encens, comme successeurs des Apôtres envoyés par le Christ, sacrificateur éternel selon l’Ordre de Melchisedek.

C’est pourquoi ils se conserveront purs et Saints pour leur Dieu et Seigneur, et ne souilleront pas Son Divin Nom. »

OBLATION

Le Prêtre déplace le calice pour disposer le corporal ; il remet ensuite le calice avec la patène et l’hostie sur le corporal, range le purificatoire plié en deux, sur la droite du corporal, puis, prenant la patène avec l’hostie des deux mains, il l’offre en disant : « Agrée, ô Père très aimant, ce pain, afin qu’il puisse devenir le Saint Corps de Ton Fils Unique. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen. »

Le Prêtre, après avoir fait avec l’hostie et la patène un signe de croix (+), dépose l’hostie sur le corporal et range la patène sur la droite de ce dernier en la glissant dans le purificatoire.

Il se déplace à droite avec le calice, met le vin dans le calice, fait un signe de {+) sur l’eau, ajoute une petite quantité de celle-ci au vin en disant :

« Du flanc du Christ coulèrent du Sang et de l’Eau mélangés, et celui qui le vit en porta témoignage, et nous savons que ce témoignage est vrai. »

Le Prêtre revient au milieu de l’Autel et offre le calice en disant :

« Agrée, ô Père très aimant, ce calice du vin et de l’eau mélangés, afin qu’il devienne le sang précieux de Ton Fils Unique. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen. »

Le Prêtre repose le calice en faisant avec lui un signe de (+) sur l’autel.

LAVABO

Le Prêtre se porte à droite de l’autel pour la première ablution. Il se purifie les doigts en disant :

« Je lave mes mains en toute innocence.

R) Je suis sans cesse autour de ton autel, ô Seigneur. »

ORATES FRATES

Le Prêtre se tourne vers les assistants, étend les bras et dit :

« Priez mes Frères, afin que notre sacrifice soit agréé devant Dieu le Père Tout-Puissant. Par Jésus-Christ, Notre Seigneur. »

R) Le Seigneur soit avec votre esprit.

Que le Seigneur agrée notre sacrifice et nous donne sa bénédiction. Amen. »

SECRETE

Le Prêtre joint les mains sur sa poitrine et dit à voix basse l’oraison secrète au propre :

« Daigne, Seigneur, sanctifier les dons qui Te sont offerts, et purifier nos coeurs par la Lumière de Ton Esprit-Saint. Par Jésus-Christ, notre Seigneur, qui vit et règne avec Dieu le Père en l’unité du même Saint-Esprit. Amen. »

« Nous T’en supplions, Seigneur, accorde en Ta Souveraine Bonté, à Ton Église, les dons de l’Unité Spirituelle et de la Paix, que figurent mystérieusement les espèces matérielles offertes en ce Sacrifice Par Jésus-Christ, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Dieu le Père, en l’Unité de l’Esprit-Saint. Amen. »

« Nous T’en supplions encore, Seigneur, accorde en Ta Souveraine Puissance, à cette Église Gnostique Apostolique, créée pour protéger et diffuser certaines lumières de l’Esprit-Saint, les mêmes dons d’unité, de véracité et de croissance que les autres fractions de Ton Église ont déjà reçus de Ta Bonté Souveraine. Par Jésus-Christ, notre Seigneur, qui vit et règne avec Dieu le Père, en l’unité de l’Esprit-Saint. Amen. »

L’assemblée se met à genoux.

Le Prêtre impose ses deux mains sur les espèces et dit :

« Dieu Tout-Puissant, Notre Père Céleste, nous t’offrons et présentons ce Pain et ce Calice, ensemble avec nous-mêmes, nos âmes et nos corps; nous dédiant à Ton service, nous engageant à obéir dorénavant à ta Sainte Volonté et à Tes Commandements, et Te suppliant de nous envoyer Ton Esprit-Saint, afin qu’il puisse détruire en nous tout ce qui est mal, comme par un feu consumant, de sorte que nous puissions ensuite nous donner à Toi, comme un sacrifice vivant, bienheureux et acceptable, ce qui est notre service raisonnable (+). »

Le Prêtre joint les mains et enchaîne : « Nous T’en prions, considère la foi et les prières de Ton Église N’impute pas ses péchés à Ton Peuple, ni les péchés de Ton serviteur célébrant devant Toi, et confirme, ratifie et rends efficaces ses paroles et ses actes posés en Ton Nom, en obéissant à Ton commandement et conformément à Ta volonté. Et, bien que nous soyons indignes de t’offrir un sacrifice, nous te supplions, cependant, d’agréer le présent hommage et service que nous Te devons, et de nous y accorder Ta forte Puissance et Ta Bénédiction. Par Jésus-Christ, Notre Seigneur à qui, étant un seul Dieu avec Toi et le Saint-Esprit, soient honneur et gloire dans les siècles des siècles. Amen. »

CANON DE LA MESSE

Tout le monde se met debout.

LIRE  Consolamentum, réincarnation et évolution spirituelle 3

Le Prêtre, se tournant vers l’assemblée, dit : « Que le Seigneur soit avec vous,

R) Et avec votre esprit.

Rendons Grâce au Seigneur notre Dieu.

R) Cela est digne et juste. »

PREFACE

Le Prêtre, les mains levées, lit la Préface :

« II est vraiment digne et juste, équitable et salutaire, de te rendre justice en tout temps et en tous lieux, ô Seigneur, Dieu Tout-Puissant, Dieu Éternel, qui avec Ton Fils Unique et le Saint-Esprit est un seul Dieu et un seul Seigneur. Nous Te bénissons pour notre création, notre préservation et toutes les bénédictions de cette vie, mais avant tout pour Ton inestimable Amour dans la Rédemption du Monde par Jésus-Christ, Notre Seigneur, pour tous les moyens de la Grâce et pour l’espoir de la Gloire éternelle.

C’est pourquoi nous Te glorifions et Te louons, Dieu Tout-Puissant, Roi céleste, nous adorons Ton Nom Glorieux, le Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit: unissant nos voix à l’hymne des Anges et des Archanges, des Thrônes et des Dominations, des Principautés et des Vertus, des Puissances et de tous les Hôtes des Cieux, des Chérubins et des Séraphins, devant Ton Trône, nous chantons sans cesse ( le Prêtre joint les mains ): Saint, Saint, Saint est le Seigneur, Dieu des Armées, les Cieux et la Terre sont emplis de Ta Majesté. Hosanna au plus haut des Cieux! (+) Béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur.

Hosanna au plus haut des Cieux. »

Tout le monde s’agenouille.

PATER

Le Prêtre joint les mains et dit le Pater:

« Notre Père qui es aux Cieux, Que ton Nom soit sanctifié, Que ton Règne arrive, Que ta Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel, Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien, Pardonne-nous nos offenses, Comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, Ne nous laisse pas succomber à la tentation Mais délivre-nous du mal, Car Tu es …

La Royauté

et La Règle

et La Force

dans tous les Cycles des Cycles.

Amen. »

« Car à Toi

messe fideles ega

Tibi Sunt Malchut et Geburah et Chesed per Aeonas.

CONSECRATION

Le Prêtre étend les mains et dit :

« Jette un regard sur nous, ô Dieu, et bénis et sanctifie ce Pain. »

Il joint les mains et ajoute :

« Au Nom du Père (+), du Fils (+) et du Saint-Esprit (+), nous (+) bénissons ce Pain, et nous Te supplions, Père Céleste, d’y faire descendre Ton Esprit-Saint, et d’en faire, pour nous, le Très Saint (+) Corps de Ton Fils Jésus-Christ…

… QUI, EN LA NUIT AU COURS DE LAQUELLE IL FUT TRAHI, PRIT DU PAIN…

Le Prêtre prend l’Hostie.

… ET, AYANT RENDU GRÂCE…

Le Prêtre fait une courte pause durant laquelle il rend grâce mentalement.

…IL LE BÉNIT (+), LE ROMPIT, ET LE DONNA À SES DISCIPLES, EN DISANT : “PRENEZ ET MANGEZ…

…HONOH BASORY… (CECI EST MON CORPS)

…QUI EST LIVRE POUR VOUS. FAITES CECI EN MEMOIRE DE MOI”.

R) Amen ».

Le Prêtre fait une génuflexion.

Il élève l’Hostie.

Il fait une deuxième génuflexion.

Le Prêtre étend à nouveau les mains et dit :

« Jette un regard sur nous, ô Dieu, et bénis et Sanctifie ce Calice. »

Il joint les mains.

« Au Nom du Père (+), du Fils (+) et du Saint-Esprit (+), nous (+) bénissons ce Calice, et nous Te supplions, Père Céleste, de faire descendre Ton Esprit Saint sur ce qui y est contenu, et d’en faire, pour nous, le Très Précieux (+) Sang de Ton Fils Jésus-Christ…

…QUI, DE MÊME APRÈS LE REPAS, PRIT CE CALICE…

Le Prêtre prend le calice.

…ET, RENDANT ÉGALEMENT GRACE…

Le Prêtre (comme pour le pain) rend grâce mentalement.

..IL LE BENIT (+), ET LE DONNA A SES DISCIPLES EN DISANT : “BUVEZ-EN TOUS…

…HONOH DAMEY… (CECI EST MON SANG)

…LE SANG DE LA NOUVELLE ALLIANCE QUI EST REPANDU POUR VOUS ET POUR TOUS, POUR LA REMISSION DES PECHES ET LA VIE ETERNELLE. FAITES CECI, AUSSI SOUVENT QUE VOUS EN BOIREZ, EN MEMOIRE DE MOI”…

R) Amen ».

Le Prêtre fait une génuflexion.

Il élève le Calice.

Il fait une deuxième génuflexion.

Le Prêtre poursuit:

« … car aussi souvent que vous mangerez ce Pain et que vous boirez ce Calice, vous témoignerez de la Mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

R) Le Seigneur est dans son Saint Temple ; Que la terre se taise devant Lui ».

PRIERE DE LA GRANDE OBLATION

Le Prêtre lève les bras :

« C’est pourquoi, ô Père aimant, nous, Tes serviteurs, nous souvenant du sacrifice bienheureux de Ton Fils. témoignant de Sa Mort, nous réjouissant de Sa Puissante Résurrection, de sa triomphante Ascension, et de sa glorieuse présence à Ta droite, et attendant l’espoir béni de Son apparition et de son retour… (Le Prêtre joint les mains) … nous t’offrons et te présentons ce Calice raisonnable et non sanglant, que Tu as institué dans Ton Eglise: cette oblation (+) pure, (+) sainte et (+) glorieuse, ce (+) Pain sacré de la vie éternelle, et ce calice (+) de l’éternel salut, te suppliant que, par la Puissance de l’opération du Saint-Esprit qui les couvre, Tu veuilles les manifester comme les Très Précieux (+) Corps et (+) Sang du même Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur, changés par ton Esprit Saint, et fait qu’ils soient portés sur ton autel sublime, pour y être offerts par Celui qui, comme Grand-Prêtre éternel, s’est offert lui-même en Sacrifice éternel, comme l’Agneau immolé depuis la fondation du monde. Et comme tu as ordonné que ce mystère céleste soit représenté ici-bas par le Ministère d’hommes mortels, daigne regarder favorablement ces Saintes Offrandes d’un visage bienveillant, serein, et les recevoir sur Ton Autel, devant Ton Trône hautement Glorieux aux Cieux.

LIRE  Ordre Saint des Chevaliers Faydits de la Colombe du Paraclet

Considère ce sacrifice, offert une fois pour toutes sur la croix, comme une oblation pleine, parfaite et suffisante, comme une satisfaction pour les péchés du monde entier ; accorde-nous ainsi qu’à ton peuple tous les bienfaits de la Passion de Ton Fils bien-aimé, la rémission de tous nos péchés et la vie éternelle Toutes choses que nous recherchons, ô Seigneur, pour tous ceux qui sont en communion avec Ta Sainte Église, tant vivants que défunts, et pour tous ceux pour lesquels Tu es imploré ; en particulier pour :

MEMENTO DE LA DEDICACE et des DEFUNTS

… ORIGENE ADAMANTIUS (dédicace de la Pierre d’Autel),

– Jacques de Livron de la Tour de la Case de Martinez de Pasqually,

– Louis-Claude de Saint-Martin,

– Jean-Baptiste Vuillermoz,

– Caignet de Lestère,

– De Serre de Péléfique,

– Du Roy d’Hauterive,

– Comte de Luzignan,

– Jean-Jacques Bacon de la Chevalerie,

… Et de tous les Réaux-Croix et membres de l’Ordre des Elus-Cohen.

– Gérard Encausse,

– Stanislas de Guaita,

– Nizier Philippe,

– Yvon Leloup,

– Jean Houssaye,

– Jean Bricaud,

– Charles Constant Chevillon,

– Victor Blanchard,

– Georges Lagrèze,

– Octave Béliard,

– Henri Meslin de Campigny,

– Victor Emile Michelet,

…et de tous les membres de l’Ordre Martiniste et de l’Eglise Gnostique Universelle ;

– Joseph René Vilatte,

– Paul Miraglia,

– Louis François Giraud,

Evêques, nos dignes et saints prédécesseurs dans la succession Apostolique, et de toute la Sainte et Glorieuse Lignée issue de l’Eglise d’Antioche,

– St-Pierre,

– Evodius,

– Ignace 1°, martyr,

– Asclépiade, martyr,

– Babylas, martyr,

… Et pour tous ceux qui quittent cette vie, Te suppliant de les recevoir dans Ta Paix.

R) Amen ».

Le Prêtre étend les bras et poursuit : « Nous commémorons devant Toi l’Église militante ici- bas, Te priant spécialement pour Ton Serviteur Jean III, Pontife Apostolique, Patriarche de notre Sainte Église Gnostique, pour nos Évêques, nos Prêtres et autres Ministres de notre Sainte Église, pour moi-même ton serviteur……., pour tous nos Frères orthodoxes et fidèles serviteurs de la Foi Chrétienne essentielle relevant de la Succession Apostolique, pour tous les baptisés, et en particulier pour l’assemblée ici présente.

Nous Te prions aussi pour les petits de Ton troupeau et aussi pour tous ceux qui ne connaissent pas Ta vérité; pour la cessation de l’hérésie, la guérison du schisme, et pour l’unité de toutes les Églises.

De même, nous commémorons devant Toi toutes les Nations de la Terre et leurs gouvernants pour la Paix du monde entier Nous Te prions spécialement pour ceux qui ont faim; pour ceux qui souffrent, pour les malades et pour les affligés, pour tous ceux qui sont en difficulté et spécialement ceux pour qui nos prières sont demandées :

MEMENTO DES VIVANTS

Le Prêtre Joint les mains et cite les noms de ceux qui ont besoin urgent du Secours de la Messe.

Etc.

Le Prêtre étend les mains et dit :«  Pour eux tous, Seigneur, nous T’offrons ce Sacrifice. et Te présentons nos prières ».

LA GRANDE EKPHONESE

Le Prêtre étend les bras et dit :

« Reçois toutes nos prières, et hâte, ô Dieu, le moment où Tu enverras de Ta droite Celui que Tu veux envoyer, à l’apparition duquel les bienheureux défunts ressusciteront en leur gloire première, et nous, qui sommes encore en vie, seront enlevés et transformés pour Le rencontrer et serons ainsi toujours avec Lui.

Sous le voile des choses terrestres, nous sommes maintenant en communion avec Lui; mais avec la face dévoilée nous Le contemplerons alors, nous réjouissant de Sa Gloire, rapprochés de Lui en Sa Gloire et, par Lui, nous avec toute Ton Église bienheureuse et sans tache, nous serons présentés avec une joie extrême devant Ta Gloire. » (cette prière est facultative).

« Écoute-nous, Père Céleste, par Amour pour Lui, Jésus-Christ, Ton Fils, par qui, ô Seigneur… Le Prêtre fait les signes de (+) sur les Espèces en disant:

………… Tu (+) Sanctifies,

(+) Vivifies,

et (+) Bénis toujours et nous donnes tous les biens.

Le Prêtre fait une génuflexion, prend l’Hostie de sa main droite et, avec celle-ci, signe le Calice en disant :

Que par (+) Lui,

avec (+) Lui,

et en (+) Lui,

Te soit rendu (+), ô Père Tout-Puissant, en l’unité (+) du Saint-Esprit…

Le Prêtre élève ensemble l’Hostie et le Calice vers le ciel en disant :

… Tout Honneur et toute Gloire…

Le Prêtre repose le Calice et l’Hostie et enchaîne:

maintenant et toujours, dans tous les cycles des cycles.

R) Amen ».

COMMUNION

Prière

Le Prêtre étend les bras:

« Le Christ, notre Pâque, a été immolé pour nous, c’est pourquoi nous célébrons la fête, non avec du vieux levain, ni avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec le pain sans levain de la sincérité et de la vérité ».

Prions :

Le Prêtre joint les mains.

« Ô Père de Lumière, qui réside parmi les Chérubins et regarde cependant les choses d’ici-bas, brille dans la splendeur de Ta Gloire et dans l’ardeur de Ton amour pour nous, qui baissons la tête devant Toi. “Sanctifie-nous, nous T’en supplions, par Ta Puissance Céleste, afin que, prenant respectueusement part aux Mystères purs et vivifiants du Corps et du Sang de Ton Fils Jésus-Christ, nous puissions toujours demeurer avec Lui, et Lui en nous; et accorde que, étant toujours conscient de Sa présence intérieure, nous puissions respirer le parfum d’une vie bienheureuse, et recevoir de Ta munificence la santé, tant du corps que de l’âme, en communion du Corps mystique de Ton Christ.

LIRE  Une lettre concernant l’Ordre Kabbalistique de la R+C

R) Amen ».

FRACTION

Le Prêtre prend la patène de la main droite, se signe avec celle-ci, la baise, marque le fractionnement de l’Hostie; puis il fractionne l’Hostie en disant :

« Ainsi vraiment le Verbe de Dieu souffrit en la chair…

// signe le Calice avec la petite partie de l’Hostie…

… Et fut (+) rompu sur la (+) Croix et (+) ressuscita le troisième jour…

Le Prêtre laisse tomber dans le Calice la petite partie d’Hostie en enchaînant:

… Et il est un Emmanuel, car en Lui le Dieu et l’Homme sont un seul Christ.

Le Prêtre étend les bras :

Voici l’Agneau de Dieu qui efface les péchés du Monde.

Le Prêtre, mains jointes, incliné sur les Sacrements, dit, ainsi que toute l’assemblée, en se frappant la poitrine :

Agneau de Dieu, qui efface les péchés du monde, Aie pitié de nous.

Agneau de Dieu, qui efface les péchés du monde, Aie pitié de nous.

Agneau de Dieu, qui efface les péchés du monde, Donne-nous Ta Paix.

// se relève et signe les espèces,

Les Choses (+) Saintes (+) aux Personnes (+) Bienheureuses ».

BAISER DE PAIX & COMMUNION AU CHRIST

Le Prêtre baise l’autel, donne au diacre le baiser de paix puis se tourne vers l’assistance, bras étendus, et dit :

« En toute sincérité, la Paix de Notre Seigneur Jésus- Christ soit avec vous ».

Le Prêtre se retourne vers l’autel, prend l’Hostie de la main droite, trace avec elle le signe de la croix en disant :

« (+) Le Corps de Notre Seigneur Jésus-Christ offert pour nous ».

Il communie sous l’espèce du Pain, se recueille un instant, fait une génuflexion, laisse tomber (s’il est seul à communier), dans le calice, les parcelles d’Hostie qui peuvent se trouver sur la patène ; puis il prend le calice et trace avec celui-ci un signe de croix en disant: « (+) Le Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ répandu pour nous ».

Il communie sous l’espèce du Vin, se recueille un instant, fait une génuflexion, et se tourne vers l’assistance pour donner la communion aux fidèles.

COMMUNION DES FIDELES

Le Prêtre prend le calice de la main gauche et, seul ou aidé du Diacre, donne la communion à chaque fidèle, en trempant l’Hostie dans le vin ; par conséquent en une seule fois sous les deux espèces, en disant à chacun :

« (+) Le Corps et le Sang de notre Seigneur Jésus- Christ offerts pour vous. »

Le Célébrant consomme ce qui demeure des Saintes Espèces, prend le Calice, et se porte à droite de l’Autel pour faire les ablutions.

Pendant l’ablution du calice, il récite: « Fais, Seigneur, que nous conservions dans un cœur pur le Sacrement que notre bouche a reçu, et que le don qui nous est fait dans le temps nous soit un remède pour l’éternité. Amen ».

« Fais, ô Seigneur, qu’étant nourris par des Sacrements si purs et si saints, il ne demeure en nous aucune souillure du péché. Accorde-nous cette grâce, Seigneur, qui vit et règne dans tous les cycles des cycles. Amen ».

Le Prêtre, après avoir bu l’Eau et le Vin des ablutions, essuie soigneusement le calice. Il le recouvre ensuite du purificatoire, de la patène et du corporal et revient sur l’autel pour lire la communion. Il reporte le Missel à droite.

COMMUNION

Le Prêtre lit la communion au « Propre », se tourne vers l’assistance et dit :

Communion commune :

« Le pain que je donnerai, c’est ma Chair, pour la vie du Monde ».

Le Seigneur soit avec vous,

R) Et avec votre esprit.

Le Prêtre lit ensuite au « Propre » la :

POST-COMMUNION

Le Prêtre joint les mains et dit la Post-Communion commune :

« Accorde-nous, Seigneur, de trouver dans la réception de Ton sacrement un secours immédiat pour l’âme et pour le corps, ainsi qu’un remède d’éternité. Accorde-nous, ô Seigneur, de nous nourrir de la Nourriture Spirituelle des Très précieux Corps et Sang de Jésus-Christ, Ton Fils, notre Seigneur; te suppliant de vouloir par là nous préserver en cette vie et nous protéger, nous réveiller au dernier jour, en notre Gloire première, par le même Jésus-Christ, notre Seigneur à qui, étant un seul Dieu avec Toi et avec le Saint-Esprit, soient Honneur et Gloire, dans tous les siècles des siècles. Amen ».

BENEDICTION

L’assistance se met à genoux.

« Que le Nom du Seigneur soit béni,

R) Maintenant et toujours.

Notre secours est dans le nom du Seigneur,

R) Qui a fait le ciel et la terre ».

Le Prêtre enchaîne :

« Que la bénédiction de Dieu Tout-Puissant,

(+) Père,

(+) Fils

et (+) Saint-Esprit,

descende sur vous et y demeure à jamais. Amen ».

EVANGILE DE JEAN

(facultatif)

« Allez, la Messe est dite.

R) Rendons grâce à Dieu,

La Paix soit avec nous ».

FIN DE LA MESSE DES FIDELES Image by Robert Cheaib from Pixabay