Les Archanges par Spartakus FreeMann

A la suite de notre article sur les hiérarchies angéliques, nous vous proposons une seconde partie centrée plus spécifiquement sur les Archanges. Vous pourrez également aller plus loin en lisant l’article plus spécifique sur les Seraphim.

Introduction

Les Archanges sont les Puissances de la Kabbale attachés à la Sephirah Hod.

Selon la Doxologie : « Michaël est le premier, Gabriel est le second, Raphaël est le troisième ».

Nous retrouvons les Anges au sein des grandes traditions qui influencèrent la mystique occidentale : le judaïsme, le christianisme, l’islam et le zoroastrisme.

Le mot ange est dérivé du latin « angelus » qui dérive lui-même du grec « aggelos » (ἄγγελος), « messager » qu’en hébreu on signifie par le mot « malakh » (מלאך).

La source principale en ce qui concerne les anges est principalement l’Ancien Testament qui ne mentionne directement que Michaël et Gabriel. La littérature Talmudique, influencée lors de l’Exil de Babylone, offre une plus grande variété d’information.

Un fragment du Zohar de Ruth nous apporte un élément supplémentaire :

« Une tradition enseigne : quatre vents ont été créés dans le monde, le vent du pôle Nord, le vent du pôle Sud, le vent du pôle Est et le vent du pôle Ouest. Pour ces quatre vents il a créé quatre anges (selon Pirqé de Rabbi Eliezer chap. 4) qui les gouvernent le jour et la nuit. Michaël qui procède du côté de la Bonté et de la Clémence a en charge le vent de l’Est jusqu’à midi, depuis midi jusqu’à la nuit, Raphaël est chargé du vent d’Ouest, car il procède également du côté de la Bonté… Lorsque vient la nuit, Gabriel qui procède de la puissance de la justice (Din) est chargé du vent du Nord jusqu’au milieu de la nuit… Gabriel gouverne jusqu’à minuit, à minuit même, lorsque s’achève cette veille, à cet instant, le Saint béni soit-Il, scrute l’Eden. A ce moment se lève Nouriel (Ouriel) avec le vent du Sud et il dit : « Lève-toi Nord et viens, Sud, souffle sur mon jardin ».

Si nous analysons les sources principales relatives aux principaux Archanges nous pouvons y déceler une certaine évolution que nous donnons succinctement ici.

Énoch I (Énoch éthiopien) donne la liste d’Archanges suivante : Uriel, Raphaël, Raguel, Michaël, Zerachiel, Gabriel et Remiel.

Alors qu’Énoch 3 donne : Michaël, Gabriel, Shatqiel, Baradiel, Shachaqiel, Baraqiel, Sidriel.

Le Testament de Salomon mentionne : Michaël, Gabriel, Uriel, Sabraël, Araël, Iaoth, Adonaël.

Les textes gnostiques donnent : Michaël, Gabriel, Raphaël, Uriel, Barachiel, Sealtiel, Jehudiel.

Les pseudo-dionysiens utilisaient à peu près la même classification : Michaël, Gabriel, Raphaël, Uriel, Chamuel, Jophiel, Zadkiel.

La tradition médiévale nous donne la liste suivant où apparaît Haniel, qui est un élément clé de la tradition magique talismanique, et le lecteur pourra se référer aux grimoires magiques de la bibliothèque de l’Arsenal de Paris afin de s’en rendre compte : Zaphkiel, Zadkiel, Camaël, Raphaël, Haniel, Michaël, Gabriel.

Les principales sources scripturaires concernant les 4 anges Michaël, Raphaël, Gabriel et Uriel sont :

Pour Raphaël :

  • 3 Baruch, 4:7
  • 1 Énoch 10:4; 20:3; 32:6; 40:9; 54:6; 68:2-4; 71:8-9,13
  • Apocalypse d’Ezra 1:4; 6:2
  • Apocalypse d’Adam et Eve 40:2
  • Oracles Sibyllins 2:215
  • Testament de Salomon 5:9
  • Tobie 3:16; 5:4; 7:8; 8:2; 9:1; 9:5; 11:7; 12:15

Pour Michael :

  • Daniel 10:13; 10:21; 12:1
  • Jude 9
  • Révélations 12:7
  • 3 Baruch 4:7; 11:2,4,6,8; 12:4,6-7; 13:2-3,5; 14:1-2; 15:1,3; 16:1,3
  • 4 Baruch 9:5
  • 1 Énoch 9:1; 10:11; 20:5; 24:6; 40:9; 54:6; 60:4-5; 68:2-4; 69:14-15; 71:3
  • 2 Énoch 22:1, 6, 8-9; 33:10; 71:28 (Recension J); 72:1, 3, 8-9 (Recension J)
  • 3 Énoch 17:3; 44:10
  • Apocalypse d’Ezra 1:3; 2:1; 4:7,24; 6:2
  • Vie d’Adam et Eve 13:3; 14:1-3; 15:2; 21:2; 22:2; 25:2; 29:1-3; 43:3; 45:1; 51:2
  • Apocalypse d’Adam et Eve 3:2; 22:1; 37:4,6; 40:1-2; 43:1-2
  • Oracles Sibyllins 2:215
  • Testament de Salomon 1:6; 18:5
  • Apocalypse d’Abraham 10:17
  • Apocalypse de Sedrach 14:1
  • Martyr et Ascension d’Isaïe 3:16
  • Testament d’Abraham 1:4,6; 2:2-14:7
  • Testament d’Isaac 2:1
  • Testament de Jacob 1:6; 5:13
  • Vision d’Ezra verset 56
LIRE
Exégèse de la Genèse par les néo-sabbatéens

Pour Gabriel :

  • Daniel 8:16; 9:21
  • 3 Baruch 4:7
  • 1 Énoch 9:1; 10:9; 20:7; 40:9; 54:6; 71:8-9,13
  • 2 Énoch 21:3, 5; 24:1; 71:11 (28 Recension A); 72:1, 3, 8-9 (Recension A)
  • 3 Énoch 14:4 (Ange de Feu); 17:3
  • Apocalypse d’Ezra 2:1; 4:7; 6:2
  • Apocalypse d’Adam et Eve 40:2
  • Oracles Sibyllins 2:215; 8:455
  • Testament de Salomon 18:6
  • Vision d’Ezra verset 56
  • Apocalypse d’Élie 5:5
  • Testament de Jacob 5:13

Pour Uriel :

  • 3 Baruch 4:7 (Phanuel)
  • Testament de Salomon 2:4
  • 1 Énoch 19:1; 21:5; 27:2; 33:3; 40:9 (Phanuel); 54:6 (Phanuel); 71:8-9,13 (Phanuel); 72:1; 80:1; 82:7
  • 4 Ezra 4:1
  • Apocalypse d’Ezra 6:2
  • Apocalypse d’Adam et Eve 40:2
  • Vie d’Adam et Eve 48:1,3
  • Prière de Joseph versets 4, 7
  • Oracles Sibyllins 2:215,225
  • Apocalypse d’Élie 5:5
  • Testament de Salomon 2:4 (Ouriel); 7 (Ouriel); 8:9 (Ouriel); 18:7 (Ouriel); 27 (Ouriel)
  • Esdras 4:1; 5:21; 10:28

Michaël (Qui est tel Dieu)

Première et plus puissante créature de Dieu. Il est le chef des soldats de Dieu, le défenseur des justes et c’est lui qui jeta Satan hors des Cieux. Il est chargé de guider les âmes des morts dans l’après vie. Il est l’Ange du jugement dernier qui pèsera les âmes pour déterminer leur destinée. Il est l’Ange de la Résurrection.

Michaël est l’ange qui combat le Grand dragon ou serpent, Samaël. Sa position au sein de la hiérarchie céleste kabbalistique est la Sephira Hessed, bien qu’on lui attribue aujourd’hui Tiphereth.

Selon le lexique hébreu : 04317 מיכאל Miyka’el me-kaw-ale’, Michaël = ‘qui est tel Dieu’. Un des chefs ou archanges qui se tiendra aux temps des combats des enfants d’Israël.

Daniel 10:13 : « mais le chef du royaume de Perse m’a résisté vingt et un jours, et voici, Michaël, un des premiers chefs, vint à mon secours: et je restai là, auprès des rois de Perse.

Daniel 10:21 Cependant je te déclarerai ce qui est consigné dans l’écrit de vérité; et pas un seul ne tient ferme avec moi contre ceux-là, sinon Michaël, votre chef.

Daniel 12:1 Et en ce temps-là se lèvera Michaël, le grand chef, qui tient pour les fils de ton peuple; et ce sera un temps de détresse tel, qu’il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation jusqu’à ce temps-là. Et en ce temps-là ton peuple sera délivré: quiconque sera trouvé écrit dans le livre ».

Gabriel (Force de Dieu, Héro de Dieu)

Il est le Messager, l’annonciateur et le porteur de nouvelles de la Volonté de Dieu. Et cette fonction primordiale est témoignée par le deux religions du Livre qui découlent du judaïsme, puisque c’est Gabriel qui « fera l’annonce à Marie » de la future naissance du Christ et qu’au sein de l’Islam, c’est l’Ange Jîbrîl (جبريل), Gabriel donc, qui dicte les Sourates du Coran au Prophète Muhammad.

Au sein de la Kabbale, on lui attribue parfois Yessod, et il soutient ainsi l’Arbre par sa force… Mais, la tradition, et le Zohar en premier, nous enseigne que Gabriel est associé surtout à la Sephira Guebourah. Ce qui n’est pas étonnant de par l’essence de l’Ange, la Force. Sa position du côté de la Rigueur n’est donc pas une surprise. « Ceci est indiqué en de nombreux endroits, comme par exemple dans le Zohar 17:20, paragraphe 118 :  » […] C’est Gabriel de la colonne gauche, et il voyage au coté nord du Tabernacle, qui est la gauche. » La colonne gauche est attribuée à la Rigueur, où se trouve la séphirah Guebourah. Quant à la direction du nord, elle s’apparente elle aussi à la dimension du Jugement. Une grande part d’obscurité se trouve en Guebourah, et il est dit d’elle qu’elle engendre non seulement le juste courroux divin, mais aussi le mal, à tel point que Gabriel est parfois appelé  » Nuit  » » (Gabri-el).

LIRE
Bienvenue sur le webzine EzoOccult

« Gabriel est un ange très présent dans la Kabbale et le judaïsme. Il est difficile de s’accorder sur son appartenance à un type d’ange en particulier. Le Zohar le cite en tant que Chérubin, mais également en tant que Séraphin. De nombreux autres auteurs ont font également un archange et un ange, parce qu’il est à la fois distant et proche du genre humain. » (Gabri-el)

C’est lui qui sonnera le trompette finale afin d’éveiller les morts pour le Jugement Final (Nouveau Testament : Mat. 24:31 et 1 Cor 15:52). Il est l’interprète des rêves et des visions, Daniel 8:16 « et j’entendis la voix d’un homme au milieu de l’Ulaï; et il cria et dit: Gabriel, fais comprendre à celui-ci la vision ».

Selon le lexique hébreu : 01403 גבריאל Gabriy’el gab-ree-ale’, de Geber, homme, guerrier et de El, Dieu ou comme Dieu. Gabriel = ‘Guerrier de Dieu’ ou ‘homme de Dieu’.

Raphaël (Dieu soigne)

Il est l’Archange spécialisé dans les soins, la médecine, la créativité et la protection des jeunes hommes et la construction. Il prend soin de ceux qui cherchent à s’élever spirituellement ou qui entreprennent un pèlerinage. Il aida Tobias dans son voyage à se préserver du démon Asmodée.

Au sein de la Kabbale, on lui attribue le plus souvent Hod ou Tiphereth, selon les sources.

Uriel (Dieu est ma lumière, le Feu de Dieu)

C’est lui qui s’occupe de la destinée des anges qui se sont moqués des lois de Dieu.

La Kabbale médiévale lui attribue la Vérité et le Pilier du Milieu de l’Arbre de Vie, et on lui associe Tiphereth.

Esdras II 10:28 : « Où est l’ange Uriel, qui vint à moi le premier ? car il m’a fait tomber en grandes transes, et ma fin va vers la corruption, et ma prière est réprimande ».

Dans le Paradis Perdu de Milton il est représenté comme ‘régent du soleil’.

Quelques autres anges mineurs :

Zadkiel (Justice de Dieu) : C’est lui qui empêcha Abraham d’offrir son jeune fils en sacrifice à Dieu. Il symbolise le couteau sacrificiel.

Raziel (Dieu est mon plaisir ou Secret de Dieu) : Raziel est l’Ange qui dicta le fameux manuscrit Sepher haRaziel à Adam, ce compendium de l’Art Kabbalistique pantaculaire et théurgique. Raziel est l’Ange du Secret, du Secret de Dieu et de sa Création, il dirige et protège les opérations théurgiques.

Raguël (Ami de Dieu) : Il est l’Archange qui emporta Énoch dans les Cieux.

Les Archanges et la prière

Les Archanges se retrouvent au centre de diverses prières juives. Toutefois, il ne faut pas concevoir ce fait sous la même approche que la prière chrétienne, car la Tradition interdit au juif de prier les anges seuls afin qu’ils intercèdent pour lui. En effet, l’unique fonction des anges est de transmettre la prière de celui qui prie et en aucun cas d’agir en lieu et place de Dieu.

Zalman Schachter, A First Step : « l’approche utilisée ici est celle du mysticisme juif classique, tel que réformé par le Hassidisme, et en particulier, par l’école ‘Habad (nom qui se réfère à ‘Hochmah, Binah et Daat…) ». Mais, la place des Anges y est toute différente : « … visualisez un ange de grâce à votre droite… à votre gauche, un ange de pouvoir et de force; devant vous, un ange de douce lumière et derrière vous un ange de guérison. Au dessus de votre tête se tient la Présence de Dieu. Lors de cette visualisation dites : « Au Nom de YHVH, le Dieu d’Israël : A ma droite Michaël, à ma gauche Gabriel, devant moi Uriel et derrière moi Raphaël. Au dessus de moi se tient la Shekhinah de Dieu. » Imaginez alors que vous plongiez en Michaël pour l’Amour afin de mieux aimer, en Gabriel pour la force, afin d’être fort, Uriel illumine votre esprit et Raphaël vous protège des maladies. » Cet exercice fait partie intégrante de la récitation du Shema du soir ou Kriyat Shema.

Si l’on attribue les Sephiroth selon la tradition alors, nous avons Guebourah à gauche (Gabriel) et Guedoula à droite (Michaël). La tradition (confer le Shekhel haKodesh) nous enseigne que Guedoula (Hessed) est placée au sud, Guebourah au nord, Kether serait donc bien à l’est. L’importance est grande, car ici l’adepte fait face à Kether et donc dirige ses pensées vers Dieu, c’est donc bien un acte théurgique.

LIRE
La prière kabbalistique avant l'étude

Concernant la disposition traditionnelle des Anges, nous ne trouvons rien de véritablement clair dans les textes originaux. Toutefois, nous pouvons citer Nombres Rabba 2 ; concernant Nombres II : « De même que le Saint, béni soit-Il, créa quatre vents et quatre bannières, Il créa aussi quatre Anges pour entourer Son trône : Michaël, Gabriel, Uriel et Raphaël. Michaël est à sa droite, correspondant à la tribu de Ruben ; Uriel est à sa gauche, correspondant à la tribu de Dan qui était placée au nord ; Gabriel est en avant, correspondant à la tribu de Juda qui se trouvait à l’est ; Raphaël est en arrière, correspondant à la tribu d’Ephraïm, à l’ouest ».

La prière juive (qui comporte dans sa version complète les psaumes 3, 91 & 128) à dire avant de s’endormir, le Shema du coucher, est la suivante :

« Au Nom du Seigneur, Dieu d’Israël, que Michaël soit à ma droite; Gabriel à ma gauche; devant moi Uriel; derrière moi Raphaël et au-dessus de ma tête se tient la Divine Présence de Dieu » (Artscroll Sidur 1.10 p. 295).

On la trouve dans tous les Siddur traditionnels et la récitation du Shema immédiatement avant de s’endormir est considéré comme une protection contre les dangers de la nuit (Artscroll Siddur 1.10, p. 288). La section que nous venons de citer comprend les quatre archanges (Michaël, Raphaël, Uriel et Gabriel) ainsi que la Shekhinah. Chacun de ces archanges a une mission particulière. L’Ange Michaël garde les enfants d’Israël ; l’ange Gabriel donne le courage et la force ; Uriel illumine le chemin au travers de la nuit ; Raphaël est responsable du bien être physique et émotionnel.

Selon le Midrash Tehillim 88:4, les anges attendent que les Juifs finissent leurs prières du matin, ils en font alors une Couronne qu’ils placent sur la Tête de Dieu.

La prière titbarach apparaît au sein du Shema et dans cette prière, les anges y sont mentionnés également : « [Dieu] façonna les esprits angéliques afin de Le servir… Ils attendent le commandement de Dieu » (Artscroll Siddur).

La nuit de vendredi, le « Shalon Aleichem » est chanté au début du repas de Shabbat. Un Midrash nous dit que tout Juif est accompagné cette nuit-là par deux anges. Si les bougies sont allumées, alors le bon ange donne sa bénédiction mais si les bougies ne le sont pas, alors, c’est le mauvais ange qui donne sa bénédiction. Cette chanson débute par ces mots :

« Nous vous souhaitons la paix, anges présents, anges du Très-Haut, le Roi des Rois, le Saint, béni soit-Il » (Siddur 1.10, p. 723).

Le jour du Yom Kippur, jour du Grand Pardon, est censé selon la Tradition être le seul moment où les juifs se transforment en anges. Ce jour-là, selon le Talmud, les juifs servent Dieu : « ce jour-là, lorsque nous récitons les prières du Shema, nous murmurons le Nom de Dieu. Seuls les anges peuvent le dire à voix haute, car ils sont extrêmement purs. Mais, au Yom Kippur, chaque juif devient un ange et peut dire ce Nom à voix haute » (Rabbi Yehyel Poupko).

Dieu a créé les Anges, mais, pour paraphraser une prière, que les mots de ma bouche et des méditations de mon cœur fassent que Dieu envoie Ses anges sur moi.

Plus sur le sujet :

Si vous voulez aller plus loin dans l’étude de la Kabbale, nous vous proposons de lire notre ouvrage Introduction à la voie de la Kabbale par Spartakus FreeMann.

Pour acheter ce livre en format Kindle : cliquez ici.

Les Archanges par Spartakus FreeMann.

Image by awsloley from Pixabay

Rejoindre la Communauté d'EzoOccult sur Facebook

Le Groupe Facebook a pour but de réunir les lecteurs du site et de la page afin d'échanger sur les sujets qui nous tiennent à coeur.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires