Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 27 décembre 2015

Nous allons vous proposer ici un rituel simple de Magie Sexuelle basé sur le système Enochien [le lecteur pourra se référer à l’article « Magie Enochienne – Mystères et Fascinations » de Matthieu Léon pour ce qui est de l’introduction à ce système et le livre Le Rassemblement des Forces paru aux Editions Ramuel pour l’approfondissement du système].

Ce qui va suivre est fortement influencé par le travail de deux occultistes anglo-saxons travaillant principalement l’Enochien : Lon Milo DuQuette et Christopher Hyatt, dont l’ouvrage Enochian Sex Magick peut aider ceux qui pénètrent depuis peu les mystères de ce système qui, encore aujourd’hui, fait couler beaucoup d’encre.

Remarques préliminaires

Dans un premier temps, ce rituel ne se pratique que dans le cadre de l’exploration des 30 Aethyrs, il requiert deux participants entièrement conscients du travail à effectuer et de ses implications – nous nommerons ces deux personnes le Magicien et l’Assistant. Ici, le Magicien est censé être l’homme, celui qui récite les Appels et reçoit les visions, alors que l’Assistant est une femme qui enregistre les visions. Toutefois, les deux participant peuvent décider de changer les rôles et même il se peut que deux êtres du même sexe décident de le pratiquer, et cela se fera sans aucun problème. Ensuite, il faut absolument que les deux participants pratiquent librement sans contrainte et libres de tout préjugé.

Travail

Le Magicien doit exprimer sa Volonté d’explorer le 30ème Aethyr à son Assistant et celui-ci doit exprimer sa Volonté de participer à ce travail.

Les deux participants se baignent alors et revêtent des robes blanches simples et soyeuses. Ils allument l’encens et les bougies et peuvent mettre de la musique douce afin d’en améliorer l’atmosphère. De petites quantités d’alcool peuvent également être absorbées.

Les participants prépareront alors la pièces où le rituel va se dérouler en y plaçant la Tablette correspondant à l’Aethyr à explorer, ici ce sera donc la Tablette Eau, ainsi que les sigils des Gouverneurs.

La cérémonie se poursuit alors par le Rituel de Bannissement Mineur du Pentagramme que nous donnons ci-après.

Rituel Mineur de Bannissement du Pentagramme Enochien (dans ce cas, celui de l’Air)

Croix du Calvaire :

1- Touchez le front et dites : GEH (Tu es) [prononcez Ge-ha]

2- Toucher le sexe et dites : LONDOH (Royaume) [ prononcez Lo-nu-do-he]

3- Touchez l’épaule droite et dites : MICAOLZ (Puissance) [prononcez Mi-ca-ol-zod]

4- Touchez l’épaule gauche et dites : BUSDA (Gloire) [prononcez Bu-sa-da]

5- Croisez vos bras sur la poitrine et dites : GOHED (A Jamais) [prononcez Go-hada]

Formulation du Pentagramme :

1- Faites face à l’Est, tracez le pentagramme de bannissement. Touchez-en le centre avec votre épée et dites : EXARP [prononcez Ex-ar-pe]

2- Tournez-vous vers le Sud, tracez le pentagramme comme auparavant et dites : BITOM [prononcez Bi-to-em]

3- Tournez-vous vers l’Ouest, tracez le pentagramme et dites : HCOMA [prononcez He-Ko-Ma]

4- Tournez-vous vers le Nord, tracez le pentagramme et dites : NANTA [prononcez Na-en-ta]

Invocation des Forces :

1- Au centre, faisant face à l’Est, tenez-vous les pieds écartés, les épaules droites et les bras le long du corps et dites :

2- RAAS I RAPHAEL (A l’Ouest est Raphael) [Ra-asa i Raph-a-el]

3- SOBOL I GABRIEL (A l’Ouest est Gabriel) [So-bo-el i Ga-bri-el]

4- BABAGE I MICHAEL (Au Sud est Michael) [Ba-ba-ge i Mi-cha-el]

5- OD LUCAL I URIEL (Et au Nord est Ouriel) [O Lu-ca-el i U-ri-el]

6- MICMA UNAL IALPOR OIVEAE DST BIAH ASPT TA (Regardez ces Etoiles Flamboyantes qui se tiennent devant Vous) [Mi-ca-ma Un-al I-al-po-re O-i-ve-ae Da-Sa-Ta Bi-a-he A-se-pe-ta Ta]

Croix du Calvaire :

1- Touchez le front et dites : GEH (Tu es) [prononcez Ge-ha]

2- Toucher le sexe et dites : LONDOH (Royaume) [ prononcez Lo-nu-do-he]

3- Touchez l’épaule droite et dites : MICAOLZ (Puissance) [prononcez Mi-ca-ol-zod]

4- Touchez l’épaule gauche et dites : BUSDA (Gloire) [prononcez Bu-sa-da]

5- Croisez vos bras sur la poitrine et dites : GOHED (A Jamais) [prononcez Go-hada]

Le Magicien récite alors l’Appel du 30ème Aethyr (nous conseillons au lecteur prudence avant de lire le texte qui suit et d’en vérifier la prononciation avant de le pratiquer) :

« Madariatza das perifa TEX cahisa micaolazoda saanire caosago od fifisa balzodizodarasa Iaida. Nonuca gohulime : Micama adoianu MADA faoda beliorebe, soba ooaona cahisa luciftias peripesol, das aberaasasa nonusafe netaaibe caosaji od tilabe adapehaheta damepelozoda, tooata nonusafe jimicalazodoma larasada tofejilo marebe yareryo IDOIGO od torezodulape yaodafe gohola, Caosaga, tabaoreda saanire, od caharisateosa yorepoila tiobela busadire, tilabe noalanu paida oresaba, od dodaremeni zodayolana. Elazodape tilaba pare-meji peripesatza, od ta qurelesata booapisa. Lanibame oucaho syomepe, od caharisateosa ajitolrenu, mireca qo tiolbela lela. Tonu paomebeda dizodalamo asa pianu, od caharisateosa aji-la-tore-torenu paracahe a sayomepe. Coredazodizoda ddapala od fifalazoda, lasa manada, od faregita bamesa omaoasa. Conisabera od auauotza tonuji oresa ; catabela noasami tabejesa leuitahemonuji. Vanucahi ome-petilabe oresa ! Bagile ? Moooabe OL coredazodizoda. El capimao itzomatzipe, od cacocasabe gosaa. Bajilenu pii tianuta a babalanuda, od faoregita teloca uo uime. Madariiatza, torezodu !!! Oadariatza orocaha aboaperi ! Tabaori periazoda aretabasa ! Adarepanu coresata dobitza ! Yolacame periazodi arecoazodiore, od quasabe qotinuji ! Ripire paaotzata sagacore ! Umela od peredazodare cacareji Aoiveae coremepeta ! Torezodu ! Zodacare od Zodameranu, asapeta sibesi butamona das surezodasa Tia balatanu. Odo cicale Qaa, od Ozodazodama pelapeli IADANAMADA ! »

Pendant cette lecture, l’Assistant se relaxe et médite sur les vibrations de l’Appel.

Lorsqu’il a terminé sa récitation, le Magicien vibre doucement les noms des Gouverneurs :

TAONGLA

GEMNIMB

ADVORPT

DOZINAL

Ensuite, le Magicien et son Assistant doivent se relaxer et prendre le temps de profiter de la présence l’un de l’autre. Ils doivent arriver à un état de grande excitation et faire tout ce qui en leur pouvoir pour prolonger l’acte d’amour. L’idée est d’être empli de Joie et d’Extase à en être totalement épuisé. Ensuite, au moment de l’orgasme, le Magicien doit se souvenir du but de l’opération (explorer l’Aethyr) et il doit répéter la première ligne de l’Appel : « Madariatza das perifa TEX cahisa micaolazoda saanire caosago od fifisa balzodizodarasa Iaida. » Ceci peut être fait en parole ou mentalement. Le mieux étant de mémoriser le texte afin d’en être imprégné.

Le Magicien devrait alors être totalement épuisé et la tentation de dormir devrait être irrépressible mais, il doit se laisser envahir, sans s’endormir – et ici l’aide de l’Assistant est nécessaire, par les images qui lui viennent à l’esprit.

Ensuite, si le Magicien ne relate pas ses visions, l’Assistant doit faire tout ce qu’il peut afin que le Magicien les lui communique. Il faut que ceci soit fait avec beaucoup de tact et de savoir faire car il ne faut pas heurter le Magicien tout en l’empêchant de sombrer dans un état d’inconscience trop profond.

Ici, il nous faut donner les avertissements suivants : si des anges ou tout autre être devaient apparaître lors des visions, il doivent être testés selon les Noms des Gouverneurs un à un. Si l’entité montre quelque désagrément à l’annonce du nom d’un Gouverneur alors renvoyez-la. Gardez toujours une attitude tolérante et ouverte, même si les visions des entités vous semblent monstrueuses ou terrifiantes. Gardez à l’esprit que : « Le Peur est échec et annonciatrice d’échec. »

Lorsqu’il est visible que le Magicien est arrivé au bout de ses limites, l’opération doit être arrêtée par l’Assistant. Il est important que le Magicien soit retiré de ses visions car c’est lui qui doit opérer le bannissement et fermer le Temple. S’il ne peut réaliser ces opérations, alors c’est du devoir de l’Assistant de veiller à ramener le Magicien à son devoir. Pour cela, il peut allumer les lumières, lui parler à voix forte et même lui jeter de l’eau à la figure afin de le ramener.

Lorsque le Magicien a repris ses esprits, il peut alors pratiquer le Rituel Mineur du Bannissement du Pentagramme.

Spartakus FreeMann, 2003

Articles similaires

Commentaires Facebook