Le Rubis Étoilé ou version thélémite du rituel du pentagramme par Spartakus FreeMann.

« Ceux qui considèrent ce rituel comme un simple moyen d’invoquer ou de bannir les esprits, sont indignes de le posséder. Bien compris, c’est la Médecine des Métaux et la Pierre des Sages ».

Aleister Crowley.

Aleister Crowley, ancien membre de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée (Golden Dawn), publiera sa version « classique » du Rituel Mineur du Pentagramme dans son Liber O vel Manus et Sagittae sub figurâ VI. Les formes d’invocation et de bannissement sont identiques, sauf pour la forme des pentagrammes : tous les rituels d’invocation utilisent les pentagrammes d’invocation de la Terre et tous les rituels de bannissement emploient les pentagrammes de bannissement de la Terre.

Le Rituel du Liber O

  • La Croix Qabalistique

Touchant le front, dites : Ateh (« à toi »).

Toucher la poitrine, dites : Malkouth (« le Royaume »).

Touchant l’épaule droite, dites : ve-Guebourah (« et le Pouvoir »).

Touchant l’épaule gauche, dites : ve-Guedoulah (« et la Gloire »).

Joignant les mains sur la poitrine, dites : le-Olam, Amen (« à jamais, Amen »).

  • Le tracé des Pentagrammes

En vous tournant vers l’Est, tracez un Pentagramme (celui de la Terre) avec l’arme appropriée. Dites (vibrez) YHVH.

Le Rubis Étoilé, le rituel du pentagramme thélémite

En ce qui concerne le Sud, la même chose, mais dites ADONAI.

En ce qui concerne l’Ouest, la même chose, mais dites EHEIEH.

En ce qui concerne le Nord, la même chose, mais dites AGLA.

  • L’invocation des Archanges

En étendant les bras en forme de croix, dites :

Devant moi Raphaël ;

Derrière moi Gabriel ;

À ma droite Michaël ;

À ma gauche Uriel ;

Car autour de moi flamboie le Pentagramme,

Et sur les colonnes est l’hexagramme.

  • Répétez la Croix Qabalistique.

Le Rubis Étoilé

Dans l’esprit du Nouvel Éon d’Horus, Crowley a ensuite publié, en 1913, dans son Livre des Mensonges ou Liber 333, le rituel du Rubis Étoilé ou Liber XXV. Une seconde version paraîtra dans les annexes de son Livre 4, Magick en théorie et en pratique, publié en 1929. Nous donnons ci-dessous cette dernière version.  Le rituel est essentiellement le même que celui du Livre des mensonges, sauf qu’à la place de THERION, NUIT, BABALON et HADIT, le texte contient (en grec) CHAOS, BABALON, EROS et PSYCHE (respectivement).

Face à l’est, au centre, inspirez profondément, retenez votre respiration en fermant votre bouche avec votre index droit contre votre lèvre inférieure. Puis, en effectuant avec la main un grand mouvement de va-et-vient et expulsant avec force votre souffle, criez : ΑΠΟ ΠΑΝΤΟΣ ΚΑΚΟΔΑΙΜΟΝΟΣ[1].

Du même index touchez :

  • Votre front, et dites ΣΟΙ[2],
  • Votre membre, et dites Ω ΦΑΛΛΕ[3],
  • Votre épaule droite, et dites ΙΣΧΥΡΟΣ[4],
  • Votre épaule gauche, et dites ΕΥΧΑΡΙΣΤΟΣ[5],
  • Puis joignez vos mains en croisant les doigts et criez ΙΑΩ[6].

Avancez vers l’est. Imaginez intensément un pentagramme, bien droit, sur votre front. Approchez les mains de vos yeux, puis projetez-les en avant, faites le signe d’Horus et rugissez : THERION[7]. Ramenez votre main pour faire le signe de Hoor-paar-Kraat[8].

Le signe d’Horus : faites un pas avec votre pied droit et poussez les mains vers l’avant tout en faisant vibrer un nom avec force.

Signe d'Horus
Signe d’Horus

Le signe d’Harpocrate : ce signe suit presque toujours le signe d’Horus. Revenez simplement à une position debout et posez l’index de la main gauche sur les lèvres.

Signe d'Harpocrate
Signe d’Harpocrate

Tournez-vous vers le nord et répétez ; mais dites NUIT[9].

Tournez-vous vers l’ouest et répétez ; mais chuchotez BABALON[10].

Tournez-vous vers le sud et répétez ; mais hurlez HADIT[11].

Complétant le cercle, retournez au centre et élevez la voix dans le Péan[12], avec ces mots ΙΩ ΠΑΝ[13], avec les signes de N.O.X.

Les Signes de N.O.X. sont les suivants :

N – Signe de Puer : se tenir les pieds joints, la tête droite, le bras droit en équerre vers le bas, le pouce droit entre l’index et le médius, mano fico ; le poing gauche fermé avec le pouce tendu. C’est l’attitude Khem ou de Mentu.

Signe de Puer

O – Le Signe de Vir : les pieds joints, les bras collés au visage avec les pouces étendus. Il s’agit de l’attitude de Pan ou de Bacchus.

Signe de Vir

Le Signe de Puella : les pieds joints, la tête penchée en avant, la main droite sur la poitrine, la main gauche au niveau des parties génitales. C’est l’attitude de Vénus.

Signe de Puella

X — Le Signe de Mulier (femme) : les pieds écartés ; la tête en arrière ; les bras levés au-dessus de la tête, légèrement recourbés. C’est l’attitude de Baphomet.

Signe de Mulier

Étendez les bras en forme de Tau et dites d’une voix basse mais claire : ΠΡΟ ΜΟΥ ΙΥΓΓΕΣ , ΟΠΙΣΘΩ ΜΟΥ ΤΕΛΕΤΑΠΧΑΙ , ΕΠΙ ΔΕΞΙΑ ΣΥΝΩΧΕΙΣ , ΕΠΑΡΙΣΤΕΡΑ ΔΑΙΜΟΝΕΣ , ΦΛΕΓΕΙ ΓΑΡ ΠΕΡΙ ΜΟΥ Ο ΑΣΤΗΡ ΤΩΝ ΠΕΝΤΕ, ΚΑΙ ΕΝ ΤΗΙ ΣΤΗΛΗΙ Ω ΑΣΤΕΡ ΤΩΝ ΕΞ ΕΣΤΗΚΕ[14].

Le Rubis Étoilé, Signe Tau

Répétez la croix qabalistique, comme ci-dessus, et terminez comme vous avez commencé.

LIRE
Guématria, Temourah et Notariqon

La structure de ce rituel est très proche de celle de la Golden Dawn, mais, comme nous avions pu le voir avec le rituel du Saphir Étoilé[15], la coloration sexuelle du Rubis Étoilé est plutôt évidente, mais il serait réducteur de n’y voir que cet aspect. Dans l’ouverture la déclaration est très claire : « À toi, ô Phallus, la Puissance et l’Eucharistie ? IAO », le Phallus, « Seigneur secret et très saint, source de vie, source d’amour, source de liberté, de force d’énergie, de feu, de mouvement — cet art est l’essence de tout vrai dieu qui est à la surface de la Terre. »[16]

Par rapport à la formule IAO dont nous avons parlé dans une note, ajoutons ce passage de Crowley : « Nous travaillons également sur un autre chemin. I est la Ligne Droite ou le Pilier Central du Temple de la Vie ; c’est également le signe de l’Unité & de la Force Génératrice. A est le Pentagramme qui signifie la Volonté de l’Homme œuvrant à la rédemption. O est le Cercle dont tout est issu, le Rien & la Femelle qui absorbe le Mâle. La progression du Nom nous montre la Voie manant de la Vie au Nirvana par le moyen de la Volonté & qu’il est un hiéroglyphe du Grand Œuvre. »[17]

Plus sur le sujet :

Le Rubis Étoilé, le rituel du pentagramme thélémite (et traductions) par Spartakus FreeMann.


Notes

[1] « Apo pantos kakodaïmonos », « Au loin tous les esprits démoniaques ».

[2] « Soi », « A toi ».

[3] « O Phalle », « Ô Phallus ».

[4] « Ischurios », « Puissance ».

[5] « Eucharistos », « Eucharistie ».

[6] « IAO », Dieu gnostique. IAO est un Nom de Pouvoir gnostique dont les Oracles Chaldéens nous disent : « ne changez pas les noms barbares de l’évocation car ils possèdent une puissance ineffable dans les rites sacrés ». En conséquence, Il a élargi IAO en traitant le O comme un ayin (ע), puis en ajoutant vau (ו) comme préfixe et suffixe. Le mot en entier donne donc : ויאעו dont le nombre est 93.

Nous renvoyons le lecteur à notre texte : AGLA, ARARITA, IAO et autres Mots de Pouvoirs.

[7] « Therion » (θηρίον), la « Bête » est l’une des divinités du système thélémite, parèdre de Babalon.

[8] Hoor-paar-kraat est Harpocrate, l’aspect passif de Horus.

[9] Nuit est une déesse de Thelema, l’oratrice du premier chapitre du Livre de la Loi, le texte sacré écrit ou reçu en 1904 par Aleister Crowley.

[10] Babalon, ou encore la Femme Écarlate, est la parèdre de la Bête, Therion, dans la mythologie thélémite. Dans sa forme la plus abstraite, Babalon représente l’impulsion sexuelle féminine et la femme libérée.

[11] Hadit est l’un des dieux principaux de Thelema, principal orateur du second chapitre du Livre de la Loi.

[12] Un péan est un hymne en l’honneur d’une ou de plusieurs divinités.

[13] Io Pan : salutation au dieu Pan.

[14] « Pro mou Iunges. Opicho mou teletarchaï. Epi dexia chunoches. Epi aristera daïmonos. Pheg ei gar peri mou o aster ton pente kai en tei stelei o aster ton ex estexe », « Devant moi, les Iynges, derrière moi, les Télétarches (Initiateurs), à ma droite sont les Synocheis (Afflictions), à ma gauche, les Daïmons, car autour de moi flamboie le pentagramme, et sur les piliers se tient I’hexagramme ».

Les Iynges, les Télétarches et les Synocheis sont une division des dieux que l’on retrouve dans les Oracles Chaldaïques.

[15] Voir « Le Rituel de l’Hexagramme » de Spartakus FreeMann, octobre 2020 e.v.

[16] Liber XV, Aleister Crowley.

[17] Aleister Crowley, Dogme de la Kabbale.

Rejoindre la Communauté d'EzoOccult sur Facebook

Le Groupe Facebook a pour but de réunir les lecteurs du site et de la page afin d'échanger sur les sujets qui nous tiennent à coeur.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
11