Le Baphomet d’Eliphas Lévi

Quelques passages d’Eliphas Lévi concernant le Baphomet

« Le Baphomet des Templiers, dont le nom peut s’épeler cabalistiquement en sens inverse, se compose de trois abréviations : Tem Oup Ab, Templi omnium hominum pacis abbas, le père du temple, paix universelle des hommes » (Dogme et rituel de la haute magie, tome 2, Paris, Germer Baillière, 1861).

Éliphas Lévi, dans son Histoire de la Magie, rapporte à son tour la légende : « Un personnage hideux, gigantesque, à longue barbe, était partout où il y avait des prêtres à égorger. — Tiens, leur disait-il, avec un ricanement sauvage, voilà pour les Albigeois et les Vaudois ! Voilà pour les Templiers ! Voilà pour la Saint-Barthélemy ! Voilà pour les proscrits des Cévennes !… Et il frappait avec rage, et il frappait toujours, avec le sabre, avec le couperet, avec la massue. Les armes se brisaient et se renouvelaient dans ses mains ; il était rouge de sang de la tête aux pieds ; sa barbe en était toute collée, et il jurait avec des blasphèmes épouvantables qu’il ne la laverait qu’avec du sang ». Et Stanislas de Guaita, toujours dans les traces de Lévi, rapporte qu’après l’exécution de Louis XVI, ce même homme à la longue barbe monta sur l’échafaud ; il prit du sang royal plein ses deux mains et le secouant sur la tête du peuple, en disant d’une voix terrible : « peuple français, je te baptise AU NOM DE JACQUES et de la liberté  ! »
Vous pourrez en apprendre plus en visionnant la vidéo de l’interview de Jean-Pierre Laurant et de Spartakus FreeMann sur Baglis TV. Le sujet porte sur la figure de Baphomet chez Eliphas Lévi et sur le livre Le Baphomet, figure de l’ésotérisme templier et de la franc-maçonnerie.

Vidéo Baglis TV avec Jean-Pierre Laurant et Spartakus FreeMann sur l’idole du Baphomet.
Posté par EzoOccult le webzine d’Hermès sur lundi 15 février 2016

« Les templiers ont-ils réellement adoré Baphomet ? […] Ne jugez rien à la légère ; ils sont coupables d’un grand crime : ils ont laissé entrevoir à des profanes le sanctuaire de l’antique initiation ; ils ont cueilli encore une fois et partagé entre eux, pour devenir ainsi les maîtres du monde, les fruits de la science du bien et du mal ».

Le Baphomet d’Eliphas Lévi

Commentaires Facebook