Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 19 février 2017

Liber 49 par Frater 210 (aka Jack Parsons)

Le Livre de Babalon ou Liber 49 est le compte-rendu d’une communication mystique ayant eu lieu lors de ce qui est connu comme « l’Oeuvre de Babalon » réalisée en 1946 par Jack Parsons. Cet ouvrage viendrait, selon son auteur, compléter le Liber AL Vel Legis d’Aleister Crowley en y ajoutant un quatrième chapitre.

Liber 49 par Frater 210 (aka Jack Parsons)

Liber 49 par Frater 210 (aka Jack Parsons)

Voici ce que Parsons écrivait en mars 1946 e.v. : « Cette force [celle d’Horus] est totalement aveugle, dépendante des hommes et des femmes en qui elle se manifeste et qu’elle guide. Il est évident que cette guidance tend vers la catastrophe. Cette tendance est due principalement à notre manque de compréhension de notre propre nature. Le désir réprimé, les peurs, la haine résultants du faussement de l’amour ont pris une direction homicide et suicidaire. Cette impasse est brisée par l’incarnation d’une autre force, nommée Babalon. La nature de cette force se rattache à l’amour, à la compréhension et à la liberté dionysiaque et elle est le contre poids nécessaire à la manifestation d’Horus ».

« L’on doit se souvenir que toute activité humaine, après que les fonctions vitales soient remplies, naît du besoin d’amour ou du besoin d’être aimé. Il est par conséquent assez vrai que dans la compréhension tout pouvoir est octroyé. Une compréhension du principe de la bipolarité devrait rendre cela assez clair. »

Le texte ci-dessous contient la traduction du Liber 49 par Spartakus FreeMann, suivie d’un scan de la première édition papier réalisée par l’O.T.O. Cette édition n’est pas datée mais a probablement été réalisée vers 1970 ; chaque page comporte en vignette le sceau magique d’Hymenaeus Alpha X (Grady Louis McMurtry). Cette reproduction seule est sous copyright de l’O.T.O. La traduction française est de Spartakus FreeMann, Nadir de Libertalia, Anno iv13 Sol 6° Aries, Luna 22° Libra Dies Saturnii.

LIRE  Les Mystères de Bérèshit

Spartakus FreeMann, 2010.