Le Nom de 72 Lettres ou les 72 Noms de Dieu de la Kabbale

72 angesPar Spartakus FreeMann

Les 72 Noms de Dieu, dont dérivent les 72 Génies de la Kabbale chrétienne et occultisante, ont toujours fait rêver les mages, magiciens et occultistes, modernes ou anciens. Le Shem ha-Mephorash dont la connaissance fut possible grâce aux commentaires du Rashi, se retrouve, dès la Renaissance, dans les oeuvres de Cornelius Agrippa, de Pic de la Mirandole et des autres philosophes de l’hermétisme. On retrouvera plus tard ces 72 Génies dans de nombreux grimoires et ouvrages de magie ou même de sorcellerie !

Au 19e siècle, les membres de diverses sociétés occultes et pratiquant la magie cérémonielle tentèrent de récupérer ces 72 Génies en les incorporant dans leurs cérémonies et rituels. Bien sûr, ils se gardèrent bien de donner à leurs adeptes l’origine de ces « génies ». En France, on vit même paraître un ouvrage dédié à la Kabbale pratique cherchant à nous faire croire que les 72 génies ou Noms divins participaient des rites d’illustres ordres. Son auteur, Robert Ambelain pour ne pas le citer, sera même assez charitable pour nous donner les sceaux associés à 72 esprits, avant il est vrai de se rétracter et d’annoncer dans les rééditions le caractère démoniaque de ces sceaux ( !)

L’occultisme contemporain ne restera pas en marge de cette récupération, puisqu’aujourd’hui, on trouve dans toutes bonnes librairies ésotériques de gros livres nous vantant les vertus de ces 72 anges et de leurs implications dans notre vie de tous les jours.

Grâce aux travaux d’auteurs modernes comme Aryeh Kaplan, Uri Raz et Virya, mais aussi en retournant aux ouvrages de Reuchlin et d’autres kabbalistes chrétiens, nous pouvons aujourd’hui voir une parcelle de la « vérité » dissimulée derrière ces Noms qui devinrent esprits, puis anges puis sources de profits pour des auteurs aimant profiter du besoin de merveilleux de l’homme de notre siècle.

Nous allons ici tenter de retracer l’origine traditionnelle des 72 Noms, ou plutôt Souffles (Ruachoth) en partant du Zohar et de la Torah. Ensuite, dans les annexes, le lecteur trouvera la liste des 72 Anges tels qu’apparaissant dans le Sefer HaRaziel, une table des Noms angéliques en alphabet Malachim (utilisé pour les talismans) et quelques éléments du Bahir et d’autres sources concernant les 72 Noms.

Spartakus FreeMann, janvier 2006 – octobre 2007 e.v.

Pour acheter cet ouvrage en version papier ou en .pdf, cliquez Ici.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

  1. En effet il n’y a pas de kabbale chrétienne, tout juste un intérêt chrétien pour la kabbale… D’ailleurs, pourquoi kabbale, et pas cabbale, ou bien cabale ou kabale ? Ce terme est hébreu et cela met le doigt sur son origine ! C’est un terme juridique, lékabel est le verbe recevoir, et une kabala est un reçu devant le tribunel ! Même le mot tora(ou torah pourquoi pas) ne veut pas dire la bible, ni même le pentateuque, il signifie la loi !Quand on dit que l’hébreu est la langue du code on n’envisage pas que la bible, car l’hébreu est la langue de la loi, divine en l’occurence… Ainsi l’emploi du mot dans les textes saints remonte-il au don de la tora, et sur le mont Sinaï, « Moïse a reçu la loi »…

  2. S*****, effectivement je peux constater les divergeances que suscite « LA KABBALE ». Je crois que ce mot, relève des missions et transmissions de nos GRANDS PATRIARCHES ET PROPHETES. « LA KABBALE » et dont son orthographe ne reprèsente que peu de choses sinon semer la CONFUSION ET LA DISCORDE, nous éloignant ainsi de la VERITE qui, normalement aurait dùe nous etre transmise. Je reprends donc et voici mes termes, et j’attends bien entendu tous vos commentaires : questions: -comment l’ETERNEL doit -IL faire pour faire comprendre à tous les descendants d’ABRAHAM l’indispensable position des hommes qu’ils doivent prendre concernant LA PREMIERE ALLIANCE, ainsi que LA SECONDE ALLIANCE ? -Comment nous, le peuple d’ISRAEL, réagissont-nous à la SAINTE TORAH et le SAINT DECALOGUE contenant la DIVINE PAROLE d’ADONAI en 2010 ? -Pourquoi le PEUPLE D’ISRAEL est-il victime de LA DIASPORA ? -Qu’est devenue notre PREMIERE ALLIANCE avec l’ETERNEL? -Que doit-on penser , nous peuple d’ISRAEL, des PROPHETIES DE NOS ANCIENS PATRIARCHES ? S*****

  3. Il y a des livres qui montrent les correspondants hebreux aux lettres hebraiques. Si vous plusieurs livres de la kaballes ecrits le nom de Dieu en lettres Hebraiques. Parce qu’en utilisant les lettres Hebraiques dans les rituels, on s’en sert du language des dieux pour communiquer a Dieu. pour le premier commentaire qui dit qu’il ne croit pas que la cabbale est chretienne mais la vraie cabbale juive est tres efficace. La bible est lue differemment par les chretiens. La cabbale et la formation du temple de salomon est expliques dans la bible mais les chretiens lisent la bible litteralement et aussi la comprenne litteralement. Tandis que la bible est literal, ellagorique, symbolique et mystique. Ces quatres dimentions de la bible sont connues par les juifs et les chretiens refusent de lire ou discuter avec quiconques les 3 derniers dimensions sus-cites de la bible. C’est pourquoi quand on est chretien tout explication qui n’est autre que litteral de la bible est une mesinterpretation. En d’autres termes dit a un chretien que vous aimez la cabbale, il s’eloignera de vous rapidement parce qu’il comprend tout dans le sens litteraire.

  4. Ping : Le Nom de 72 Lettres ou les 72 Noms de Dieu de la Kabbale | Esotérisme 21 | Scoop.it