Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 29 août 2019

Invocation d’Isis par Jake Stratton-Kent. 

L’invocation suivante, originalement parue dans « Equinox Vol. VII – British Journal of Thelema » est utilisée par de nombreux Temples Thélémites anglophones. Signée Jake Stratton-Kent dans sa forme originale, je vous offre cette traduction afin d’aider à la popularisation de la religion de la Déesse Isis parmi les adhérents actuels de la loi de Théléma.

Tau Asellus

I

Je t’invoque ISIS, Dame de l’Amour et de la Vie, Déesse du Mystère et de la Vérité.

O Toi, Unité Continue des Cieux, Reine de l’Espace Infini et des Étoiles Infinies suspendues – Reine du Ciel nocturne.

Toi qui es couronnée par le disque de la Lune, sur la fronde duquel est le Serpent de la Sagesse ! Toi, toi, je t’invoque !

Toi qui manies le Bâton du Lotus ! Toi, toi je t’invoque !

Toi, qui portes à la main gauche la Rose et la Croix de la Lumière et de la Vie ! Toi, toi, je t’invoque !

Toi dont la Peau est de l’Or le plus raffiné, car Tu t’habilles du Soleil ! Toi, toi je t’invoque !

Toi la Sœur et l’Épouse d’Osiris le vaincu ; Qui portas Horus dans sa matrice, tout en fuyant les Vents écorchants de Typhon ! Toi, toi je t’invoque !

Toi dont le foulard est d’un blanc immaculé, dont la Robe éblouit comme le Ciel d’Azure ! Toi, toi je t’invoque !

Toi la découvreuse du Nom de Ra ! Maîtresse de la Magie et du Mystère ! Toi, toi je t’invoque !

Toi qui ramassas les membres d’Osiris le meurtri, Qui conçus Horus sur sa dépouille ! Toi, toi je t’invoque !

LIRE  L’Amour Sous la Volonté

Toi, qui nourris l’Enfant Conquérant, l’Enfant Har-Par-Kratist ! Toi, toi je t’invoque !

Invocation d’Isis

Isis, vers -100. Metropolitan Museum of Art. Photographie par Keith Schengili-Roberts, 2007.

II

Me voilà présent à jamais – car je suis la Mère Universelle qui entends chaque prière.

Je suis la Nature. Reine de tous les Éléments, Enfant Primordial du Temps – la Souveraine de toutes choses !

Je suis la Reine des Morts et la Compagne des Dieux !

En moi-même j’englobe toute la Compagnie des Cieux !

J’ouvre les portails de la Mort et de la Vie, Mère du Soleil de minuit !

Je prends ma place dans la Barque de Ra pendant son parcours à travers les Souterrains ; par mon Portail monte-t-elle aux Cieux !

Voilà ! Elle est en moi et moi en Elle !

Je suis Elle, Déesse du Début, la Mère du Soleil. Connaisseuse des Courses du Ciel, Connaisseuse de la Lumière et de l’Obscurité.

Car je suis NUIT la Mère des Dieux,

Je suis SERQET le Scorpion dans les Terres Sauvages,

Je suis MAUT, Gardienne Vautour du Royaume d’Égypte.

Les miens sont les Mots Puissants d’Enchantement, et la mienne la Sagesse des Purs de Cœur !

Ma Langue est le Sanctuaire de MAAT, Déesse de la Vérité !

Car j’ai défini la Parole pour ma Bouche et les mantras des Nations sont les échos de mon Nom !

Ma Volonté est accomplie par le Jour et la Nuit !

Le Désir de mon Cœur se réalise, défilant comme les Enfants de NU dans les Jours de Devenir.

Je suis Eternelle, ainsi sont toutes choses mes dessins, ainsi soumettent toutes choses à ma Parole !

LIRE  Abbaye à la Loi

III

Venez donc jusqu’à moi, quittez votre loge dans le Silence : Sagesse Suprême ! Lumière ! Amour !

AST ! INANNA ! SOPHIA ! MRI-O-DOM !

Par n’importe quel nom que les Nations de la Terre vous nomment, vous êtes sans nom jusqu’à la fin de l’Éternité : je vous conjure de venir, de m’aider et de me protéger dans cette Œuvre de l’Art.

Vous qui montez avec l’Etoile-Chien, Hérault des Eaux de Jouvence !

Vous, Reine également des Cieux et des Enfers !

Vous, Maîtresse de la Lumière et de l’Obscurité !

Habillée du Soleil et Couronnée des Étoiles Célestes !

Venez ! Venez, je vous adjure ! Et faites en sorte que tout esprit soit soumis à moi, que tout esprit soit du Firmament, soit de l’Aethyr, soit sur Terre Ferme, soit dans les Eaux, sur la Terre ou sous la Terre, de l’Air Tourbillonnant ou du Feu Strident, et chaque Envoûtement ou Fléau de Dieu le Vaste, pourraient m’obéir !

IV

OMARI TESSALA MARAX

TESSALA DODI PHORNEPAX

AMRI RADARA POLIAX

ARMANA PILIU.

AMRI RADARA PILIU SON

MARI NARYA BARBITON

MADARA ANAPHAX SARPEDON

ANDALA HRILIU !

Je rends ouvert le Portail de l’Extase,

Je descends du Palais des Étoiles ;

Je vous abrite avec mes Ailes

Enfants de la Terre, amassés dans l’Antichambre de la Vérité !

Par-dessus l’Azur bijouté

Est la gloire dévoilée de Nuit

Elle se penche comme pour embrasser

La passion secrète de Hadit.

Le globe Ailé, L’Étoile en bleu vêtu,

M’appartiennent, O Ankh-af-na-Khonsu.

Que la Gloire soit à Vous,

À travers l’Éternité et l’Espace Infini.

Encore et encore à jamais la Gloire,

AMEN, et AMEN et AMEN.

LIRE  Aleister Crowley & la Franc-Maçonnerie

La fin de la Parole sera le mot ABRAHADABRA !

Invocation d’Isis, originellement publié dans Equinox Vol.VII. Copyright 1992 Kiblah Publications (version anglaise).

Traduction de Trevor Langford (Tau Asellus) libre de Droits. Illustration : Mathildehamm [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons