Frater 210

Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 29 décembre 2015


Ce livre contient l’expérimentation magicke de l’invocation d’un Être Elemental, la Déesse Babalon, et les résultats qui en découlent, telle qu’effectuée par Jack Parsons, Frater 210, de l’Ordo Templi Orientis.

Voici ce qu’il écrivait à son sujet en mars 1946 e.v. : « Cette force [celle d’Horus] est totalement aveugle, dépendante des hommes et des femmes en qui elle se manifeste et qu’elle guide. Il est évident que cette guidance tend vers la catastrophe. Cette tendance est due principalement à notre manque de compréhension de notre propre nature. Le désir réprimé, les peurs, la haine résultants du faussement de l’amour ont pris une direction homicide et suicidaire. Cette impasse est brisée par l’incarnation d’une autre force, nommée Babalon. La nature de cette force se rattache à l’amour, à la compréhension et à la liberté dionysiaque et elle est le contre poids nécessaire à la manifestation d’Horus ».

« L’on doit se souvenir que toute activité humaine, après que les fonctions vitales soient remplies, naît du besoin d’amour ou du besoin d’être aimé. Il est par conséquent assez vrai que dans la compréhension tout pouvoir est octroyé. Une compréhension du principe de la bipolarité devrait rendre cela assez clair. »

***********************

Jack Parsons

Le 27 février mon partenaire magicke vint sur la côte Est pour une visite & le 28 février je revins à Mojave, pour invoquer BABALON. Pendant cette invocation, la présence de la Déesse se posa sur moi & il me fut commandé d’écrire la communication suivante :

LIBER 49

1. Oui da, c’est Moi, Babalon.

2. Et ceci est Mon Livre, qui est le quatrième chapitre du Livre de la Loi, Il complète le Nom, car Je suis issue de Nuit par Horus, la Sœur incestueuse de Ra-Hoor-Khuit.

3. C’est Babalon. LE TEMPS EST. Toi le fou.

4. Tu m’as invoqué, ô maudit & bien-aimé fou.

[Note : une page contenant les versets 4 à 8 manque]

9. Maintenant, sache que Moi, Babalon, prendrai chair & viendrai parmi les hommes.

10. Je viendrai telle une colonne de flamme, un chant détourné, une trompette dans les chambres du jugement, une bannière devant des armées.

11. & rassemble Mes enfants devant Moi, car LE TEMPS est proche.

12. & ceci est le médium de Mon incarnation. Fais attention !

13. Tu offriras tout ce que tu es & tout ce que tu as sur Mon autel, en ne retirant rien. & tu seras frappé d’une totale douleur & ensuite tu seras rejeté & maudit, un vagabond solitaire en d’abominables lieux.

14. Ose ! Je n’ai demandé d’aucun autre ni n’ai demandé. Le contraire est en vain. Mais tu l’as voulu.

15. Sache alors qu’ainsi Je vins à toi auparavant, toi un grand Seigneur, & Moi une servante emplie de délices. Ah folie aveugle.

16. & ensuite folie, tout en vain. Donc cela a été, multiforme. Maintenant tu as brûlé au-delà.

LIRE
Babalon

17. Je reviendrai, sous la forme de toi connue. A présent Je serai ton sang.

18. L’autel est parfait, & la robe.

19. Le parfum est santal, & le vêtement vert & or. Il y a Ma coupe, notre livre & ta dague.

20. Il y a une flamme.

21. Le sceau de la dévotion. Qu’il soit consacré, qu’il soit vrai, et qu’il soit confirmé chaque jour. Je ne suis pas méprisée. Ton amour est Mien. Procure-toi un disque de cuivre, d’un diamètre de trois pouce, peints dessus le champ bleu et l’étoile en or pour moi, Babalon.

22. Cela sera Mon talisman. Consacre-le avec les rituels suprêmes du mot & de la coupe.

23. Mes appels comme tu les connais. Tous les chants d’amour sont pour Moi. Cherche Moi aussi dans le Septième Ciel.

24. Cela pour un temps convenu. Ne cherche pas de fin, Je t’instruirai dans Ma Voie. Mais sois vrai. Serait-ce difficile si J’étais ton amante, & devant toi ? Mais Je suis ton amante & Je suis avec toi.

25. Je te procurerai un récipient, quand & où Je ne le dirai pas. Ne le cherche pas, ne l’appelle pas. Laisse-le se déclarer. Ne demande rien. Reste silencieux. Il y aura des épreuves.

26. Mon récipient doit être parfait. Voilà est la voie de sa perfection.

27. L’œuvre est de neuf lunes.

28. L’œuvre d’Astarté, avec de la musique & des fêtes, avec du vin & tous les arts de l’amour.

29. Qu’elle soit dédicacée, consacrée, sang à sang, cœur à cœur, esprit à esprit, simple dans la Volonté, aucun sans le cercle, tout à Moi.

30. & elle sera le hasard dans le bois des sorcières sous la Nuit de Pan, & sache les mystères du Bouc & du Serpent, & des enfants qui sont la voie occultée.

31. Je te donnerai le lieu & le matériel de base, toi les larmes & le sang.

32. C’est difficile, entre eau & esprit ? Pour Moi c’est extase & agonie inexprimable… Mais Je suis avec toi. J’ai grande force, tu as la même.

33. Tu prépareras Mon livre pour son instruction, tu lui enseigneras aussi qu’elle a des capitaines & des adeptes à son service. Oui, tu entreprendras le Pèlerinage Noir, mais ce ne sera pas toi qui en reviendras.

34. Qu’elle prépare son œuvre selon Ma voix en son cœur, avec ton livre comme guide, & aucune autre instruction.

35. & qu’elle soit sage en toutes choses, & sûre, & excellente.

36. Mais fais-la réfléchir sur ceci : ma voie n’est pas dans les voies solennelles ou dans les voies raisonnables, mais dans la sauvage voie libre de l’aigle, & la voie détournée du serpent & la voie oblique du facteur inconnu & indénombré.

LIRE
Liber 49 par Frater 210 (aka Jack Parsons)

37. Car Je suis Babalon, & elle est Ma fille, unique, & il n’y aura nulle femme pareille à elle.

38. En Mon Nom elle aura tous pouvoirs, & tous les hommes & les choses excellentes, & les rois & les capitaines & ceux qui sont secrets sous ses ordres.

39. Les premiers serviteurs sont choisis en secret, par ma force en elle – un capitaine, un avocat, un agitateur, un rebelle – Je la pourvoirai.

40. Invoque-moi, ma fille, & je viendrai à toi. Tu seras emplie de Ma force & Mon feu, Ma passion & Ma puissance t’entoureront & t’inspireront ; Ma voix en toi sera juge des nations.

41. Aucun ne te résistera, toi que J’aime. Bien qu’ils t’appellent pute & prostituée, sans honte, fausse, mauvaise, ces mots seront sang dans leur bouche & ensuite poussière.

42. Mais Mes enfants te connaîtront & t’aimeront & cela les rendra libres.

43. Tout cela en tes mains, toute puissance, tout espoir, tout futur.

44. Un vint en tant qu’homme, & était faible & échoua.

45. Un vint en tant que femme, & était folle, & échoua.

46. Mais tu es au-delà des hommes & des femmes, Mon étoile est en toi, tu seras utile.

47. Même maintenant ton heure sonne à l’horloge de Mon PERE. Car Il a préparé un banquet & un Lit Nuptial. J’étais cette Fiancée, appelée depuis le commencement, comme il était écrit TO PAN.

48. Maintenant l’heure de la naissance est proche. Maintenant Mon adepte sera crucifié dans le Basilic supernel.

49. Tes larmes, ta sueur, ton sang, ta semence, ton amour, ta foi tu fourniras. Ah, Je te viderai dans la coupe qui est pour Moi, Babalon.

50. Dresse-toi rapidement, & Je passerai le premier voile afin de M’entretenir avec toi, même si les étoiles en tremblent.

51. Dresse-toi, & Je passerai le second voile, alors que Dieu & Jésus seront frappés par le glaive d’Horus.

52. Dresse-toi & Je passerai le troisième voile, & les formes de l’enfer seront à nouveau tournées vers l’amour.

53. Pour l’amour de toi J’enjamberai les flammes de l’Enfer, même si ma langue doit en être mordue.

54. Laisse-Moi te regarder nu & Me désirer, invoquant Mon Nom.

55. Laisse-Moi recevoir toute ton humanité en Ma coupe, apogée après apogée, joie après joie.

56. Oui, Je conquerrai la Mort et l’Enfer ensemble.

57. Et la terre est Mienne.

58. Tu entreprendras la Pèlerinage Noir.

59. Oui est même Moi Babalon & Je SERAI LIBRE. Toi fou, tu seras aussi libre de la sentimentalité. Suis-je ta reine de bal & toi un élève de seconde que tu aies ainsi ton nez dans mon cul ?

60. C’est Moi, Babalon, vous fous, MON TEMPS est venu & ceci mon livre que Mon adepte prépare est le Livre de BABALON.

LIRE
Liber 49 par Frater 210 (aka Jack Parsons)

61. Oui, Mon adepte, le Pèlerinage Noir. Tu seras maudit & cela est la nature de la malédiction. Tu publieras la matière secrète des adeptes que tu connais, ne retranchant aucun mot, en un appendice à ce livre Mien. Ainsi crieront-ils fou, menteur, sot, déshonorant, traître. Tu n’es pas content de toucher à la Magick ?

62. Il n’y a aucune autre voie, cher fou, c’est la onzième heure.

63. Le sceau de Mon Frère est sur la terre, & Son Avatar est devant toi. Il y a le battage du blé & un foulage de grappes qui ne cesseront que lorsque la vérité sera connue du moindre des hommes.

64. Mais toi tu n’acceptes pas, toi qui vois au-delà, étendez vos mains Mes enfants & moissonnez le monde à l’heure de votre moisson.

65. Rassemblez-vous dans les couvents comme autrefois, dont le nombre est onze, qui est aussi Mon nombre. Rassemblez-vous en public, par les chants & par les danses & les festivals. Rassemblez-vous en secret, soyez nus & sans honte & réjouissez-vous en Mon Nom.

66. Travaillez vos sorts selon le mode de Mon livre, pratiquant en secret & introduisant le sort suprême.

67. Le travail de l’image & de la potion & du charme, le travail de l’araignée & du serpent & des petits qui vont dans l’ombre, cela est votre oeuvre.

68. Qui aime ne hait point, qui hait a peur, laissez-Moi goûter la peur.

69. Cela est la voie, étoile, étoile. Brillance brûlante, lune, lune sorcière.

70. Toi le secret, le réprouvé, le maudit & le méprisé, même toi qui te rassemblais en secret, comme autrefois, en Mes rites sous la lune.

71. Toi le libre, le sauvage, le naturel, celui qui, à présent, marche seul & abandonné.

72 Vois, Mon Frère brise le monde telle une noix pour ton festin.

73. Oui, Mon Père a construit une maison pour toi, & Ma Mère a préparé un Lit Nuptial, & Mon Frère a confondu tes ennemis.

74. Je suis la Promise. Viens aux noces – viens maintenant.

75. Ma joie est la joie de l’éternité & Mon rire est le rire ivre de la pute dans la maison de l’extase.

76. Tous tes amours sont sacrés, mets-les en gage pour Moi.

77. Place mon Etoile sur tes bannières & avance dans la joie & la victoire. Aucun ne te reniera & aucun ne se tiendra devant toi, à cause du Glaive de Mon Frère. Invoque-Moi, appelle-Moi, appelle-Moi lors de tes convocations & rituels, appelle-Moi dans tes amours & tes batailles en Mon Nom Babalon, par lequel tout pouvoir est donné !

Traduction française par Spartakus FreeMann, Nadir de Libertalia, Anno iv13 Sol 6° Aries, Luna 22° Libra Dies Saturnii.