Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 19 mai 2019

Lecture Historique de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée par Frater Sapere Aude. L’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée Extérieur (Hermetic Order of the Golden Dawn) est une société occulte dont les membres se voient enseigner les principes de la Science Occulte et de la Magie d’Hermès. Durant les premières années de la seconde moitié du 19e siècle, plusieurs adeptes et chefs de cet Ordre, en France et en Angleterre, disparurent et leur mort provoqua la mise en sommeil des travaux du Temple. Les plus importants parmi ceux-ci étaient Eliphas Lévi, Ragon, Kenneth R.H. Mackenzie – l’auteur de l’Encyclopédie Maçonnique – et Frédéric Hockley qui possédait la vision par le cristal dont nous estimons grandement le manuscrit. Ceux-là et d’autres adeptes reçurent leurs connaissances et leurs pouvoirs de leurs prédécesseurs et ils nous ont transmis cette doctrine et ce système de Théosophie ainsi que celui de la Science Hermétique de la Haute Alchimie par le biais d’investigations pratiques dont l’origine remonte à la Fratres Rosae Crucis d’Allemagne, qui fut fondée par Christian Rosecroix vers 1398.

Lecture Historique de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée

Ce dernier, ainsi que le théologien Valentin Andrea nous ont laissé, dans une œuvre publiée vers 1614, un compte-rendu de l’organisation de cette Société Rose-croix. Il est vraisemblable que ce fut Andrea qui publia en 1614 la Fama Fraternitatis, ou Théorie de la Société, qui devait dériver d’anciens textes des élèves de Christian Rosecroix. Mais même ce dévoilement mystique ne fut en fait qu’un nouveau développement de l’antique sagesse des Rabbis de la Kabbale et de cette très ancienne et secrète connaissance de la magie des Égyptiens à laquelle Moïse fut initié. Par la Kabbale, l’Europe entra en possession de l’antique sagesse bien mieux que par toutes les autres sources, car les Hébreux furent enseignés par les Égyptiens et plus tard par les Chaldéens de Babylone.

C’est là un fait curieux que les nations classiques, les Grecs et les Romains, ne nous aient transmis qu’un bref aperçu de l’Ancienne Magie, et cela est encore plus remarquable du fait que la Grèce fut maître de l’Égypte et que Rome eut l’empire sur les Grecs et les Juifs. La Grèce réussit, en réalité, à obtenir une part de ces mystères des Égyptiens, car, les Mystères d’Eleusis étaient des copies des anciennes cérémonies d’Isis, d’Osiris et de Sérapis ; mais, la véritable magie leur faisait défaut. De plus, les écrits classiques ne contiennent qu’une vision pâle des Mystères d’Eleusis et ceci prouve que les élèves étaient en grande partie ignorants des véritables mystères ; un exemple notable en est l’utilisation des mots Konx Om Pax dont ils ne connaissaient pas la signification – les mots étant l’imitation grecque ou la traduction d’anciens mots égyptiens dont la signification a été gardée secrète pendant des siècles. D’où, le Grade 0=0 possède les caractéristiques et le symbolisme égyptien, et dans les Hauts Grades sera révélée la source de la majeure partie cette culture et l’on illustrera le langage présent notamment dans le travail d’Eliphas Lévi, qui, au travers de son adeptat, a popularisé l’étude de l’occultisme.

LIRE  Lexique Golden Dawn Thelema

Lecture Historique de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée EzoOccult

Le Premier Ordre est un groupe de quatre grades auquel ont accès les Néophytes ayant démontré une aptitude et une connaissance suffisantes et après approbation par des Chefs Invisibles. De plus, Trois grades d’Adeptat forment le Second Ordre. Ces adeptes ont le pouvoir de sélectionner les Candidats, d’initier les étudiants dans les grades inférieurs et leurs Chefs ont, en outre, le pouvoir d’émettre les patentes des Temples tel que celui d’Isis-Urania. Mais, les plus élevés de tous dans cet antique schéma sont les Grands Chefs de l’ensemble du système qui gouvernent et soutiennent le Troisième Ordre incluant les trois Titres Magiques d’Honneur et de Suprématie. Ils représentent la Triade Supernelle des Sephiroth et ils sont dissimulés et ne peuvent être approchés par les profanes ni par les membres hormis par les Chefs des Adeptes. En cas de vacance dans cet Ordre, l’Adepte le plus instruit du Chef disparu reçoit la magnifique récompense.

Le schéma de l’Aube Dorée est ainsi constitué sur le modèle de la Décade des Sephiroth, les Dix Émanations de la Divinité telle que décrite par la Kabbale dont les professeurs furent illuminés par la haute magie de l’Ancien Monde. Les grades du Premier Ordre sont ainsi hébreux dans leur constitution et dans leur tendance ; et considérant que l’influx du temps a apporté la révélation du Christos, de Tiphereth, de la Beauté du Microprosope, le dessein Chrétien est reflété dans les hauts degrés.

Le Grade de Néophyte et les premiers, second, troisième et quatrième grades, que ce Temple Isis-Urania est autorisé à conférer après un solide examen, possèdent les rituels et les secrets qui furent reçus des Chefs Invisibles et ils sont entre nos mains afin de les utiliser dans les leçons délivrées à nos étudiants selon les anciennes méthodes de cet Ordre. Ce Temple (« Isis-Urania ») fut consacré comme successeur du Temple « Hermanubis nº 2 » qui avait cessé d’exister suite à la disparition de ses Chefs.

LIRE  Aleister Crowley & l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée

Le Temple nº 1 « Licht, Liebe, Libra » est un groupe constitués de mystiques du continent qui n’ont pas l’habitude de pratiquer des cérémonies en loge ouverte, mais qui ont reçus les grades en privé en présence de deux ou trois membres seulement, voilà pourquoi il n’existe aucune trace écrite fiable concernant les noms et les grades de ces membres. Peu de temps après la constitution du Temple nº 3, permission fut donnée pour la consécration du Temple « Osiris nº 4 » à Weston-Super-Mare sous le patronat de V.H. Frater « Crux dat Salubrem » et l’Angleterre de l’Ouest fut placée sous sa juridiction comme province. Presque au même moment, le Temple « Horus nº 5 », sous la direction de V.H. Fratre « Vote Vita Mea » fut également consacré à Bredford dans le Yorkshire. Ces trois Temples ont aussi des membres aux USA, en Inde, en Palestine, au Danemark, etc.

Le nom de l’Ordre dans différentes langues est :

En hébreu : Société de la Lumière du Matin Resplendissante (Chabrath Zorah Aour Bakker).

En latin : Aurora.

En allemand : Die Goldene Demmerung.

En français : l’Aube Dorée.

Nous parlerons à présent de la Société reconstruite par Robert Wentorth Little, un étudiant dans des mystères. Cette Société, qui possède des branches en Angleterre, en Écosse et dans les États-Unis, est alliée à l’Aube Dorée. Elle perpétue une forme d’initiation rosicrucienne qui fut conférée il y a 100 ans en Angleterre et à laquelle Godfrey Higgins fit référence dans son œuvre L’Anacalypsis, ou Tentative de Dévoilement de l’Isis Saïte. Fratre Little était un étudiant de l’école de Lévi et aussi un éminent franc-maçon, et la Société Rosicrucienne, telle que révisée par lui, fut intentionnellement maçonnique en essence, rompant ainsi tout lien avec ces Adeptes qui ne furent jamais Compagnons, comme Basile Valentin, Nicolas Flamel, Jacob Boehme et Robert Fludd. La Société Rosicrucienne nie également toute validité aux recherches occultes des femmes. Ceci est une innovation par rapport au schéma des Antiques Mystères, dont la majeure partie, dont ceux d’Isis, faisaient une grande place aux prêtresses et prophétesses.

LIRE  La Kabbale Pratique par Wynn Westcott

Notez qu’en de nombreux endroits, les anciens manuscrits de notre Ordre, qui sont écrits en code, font référence à des fratres et sorores, les mots « elle ou lui » démontrent que dans les anciens temps, comme aujourd’hui encore, des femmes se sont élevées dans les hauts grades et acquirent la connaissance secrète de l’Ordre. On peut encore citer Pernelle, la femme et assistante de Nicolas Flamel, Martine Berthereau, la compagne de Jean de Châtelet qui mourut en 1645 et cette veuve symbolisée par la Sophia (Sagesse Céleste), amie, étudiante et inspiratrice de John Goerg Gichtel qui mourut vers 1700. Il est inutile de rappeler aux occultistes ces grandes hermétistes et théosophes contemporaines que sont Anna Kingsford, qui fut réellement illuminée par la Lumière du Soleil ; Madame Blavatsky, chef de la Société Théosophique. Nul étudiant de l’occulte ne peut contester sa qualité de maître.

Je ne peux manquer d’exprimer ici le chagrin qui a suivi la disparition du docteur William Robert Woodman, connu pendant de nombreuses années comme le Mage Suprême de la Societas Rosicruciana in Anglia – société toujours exotérique dans ses grades extérieurs, mais dont les affaires sont réglées par un cercle intérieur d’Adeptes qui détiennent encore aujourd’hui les secrets de la Rose-Croix et de sa Société maçonnique.

L’école orientale de la Théosophie et de l’Occultisme et notre propre Société Hermétique de l’Aube Dorée sont des fraternités d’étudiants dont les prédécesseurs viennent du même groupe de mages que les prêtres scientifiques de l’Antiquité. Les deux sociétés, différentes par leur mode d’enseignement et dans leur langage, sont alliées par une compréhension et un respect mutuel, et leur but est similaire. Soyez assurés que l’Ordre de l’Aube Dorée peut montrer la voie vers de nombreuses connaissances secrètes et vers un progrès spirituel et qu’elle peut guider les étudiants véritables et patients, qui Voudront, Oseront, Apprendront et Seront Silencieux, vers le Summum Bonum, la Véritable Sagesse et Parfait Bonheur.

Lecture Historique de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée. Titre original : « Historical Lecture, by VH. Frater Sapere Aude, Praemonstrator of Isis-Urania Temple », par V.H. Frater Sapere Aude (Docteur W. Wynn Westcott).  Traduction française : Spartakus FreeMann, mai 2009 e.v. Illustration par Alex Hu de Pixabay