Lexique Golden Dawn Thelema EzoOccult

Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 29 janvier 2016

Lexique Golden Dawn ThelemaLexique Golden Dawn Thelema par Matthieu Frécon

I. TERMES THÉLÉMITES :

1- « Fay ce que Voudras » : Expression de Rabelais, le mot d’ordre de son Abbaye de Thélème. Le « LIBER AL VEL LEGIS » fait référence à la Loi de Thélème et à sa devise : « Fais ce que tu veux sera la plénitude de la loi. ».

2- AL, THÉLÈME & AGAPÉ : AL, correspond à un nom de Dieu en hébreu, sa valeur numérique est 31, Thélème et Agapé signifient respectivement Volonté et Amour ; tous deux sont de valeur numérique 93.

3- « Liber OZ » : Liber 77 dit OZ, d’un mot hébreu (Ayin-Zain) signifiant « Force ». Sans doute aussi une référence au Magicien de la ville du même nom.

4- AIWASS : ou AIWAZ, nom du « révélateur » du Liber AL, le « ministre de HOOR-PAAR-KRAAT » (AL, I, 7), de valeur numérique 93.

5- NUIT, HADIT, RA-HOOR-KHUIT : les trois chapitres du Livre de la Loi sont attribués respectivement au principe féminin NU, masculin HAD, et au produit de leur union RA-HOOR-KHU.

6- BABALON : « Notre Maîtresse » ou « Notre Dame », principe féminin au-delà de L’Abîme. C’est elle qui chevauche la BÊTE 666 sur la carte du Tarot de Crowley : « Lust » (arcane 11).

7- BAPHOMET : La fameuse « idole » des Templiers. Crowley prit le titre de Baphomet en même temps que la direction de l’Ordre des Templiers de l’Orient (O.T.O.).

8- ABRAHADABRA : Formule magique développée par Crowley, dont la valeur numérique est 418. Signifie notamment « Il a créé par la parole », « La voix du plus grand prophète ».

9- MAGICK : Le K final rajouté par Crowley est présent afin de distinguer sa conception exposée dans le livre du même nom des anciennes conceptions erronées ou superstitieuses de la magie.

10- « Book of Lies » : le Liber 333, publié en 1912 et contenant 91 (plus trois non-chapitres) textes, dont la signification est en rapport symbolique avec leur numéro. Le chapitre 63 est consacré à LAYLAH (la nuit, en arabe), et se réfère également à Leilah Wadell, secrétaire générale de l’O.T.O., violoniste et compagne de Crowley durant les années 1910.

11- CHORONZON : Le démon qui garde les Abysses. Son nombre est 333. Crowley et Victor Neuburg l’évoqueront en 1904.

II. QABAL ET COURANTS INITIATIQUES :

1- Pentagramme et Hexagramme : Symbolisent respectivement le Microcosme (l’Homme) et le Macrocosme (l’Univers). À ce titre, ils sont à la base de différents rituels. L’Hexagramme unicursal, dit de « La Bête », utilise un tracé continu pour parcourir les sept points (6 périphériques plus le point central).

2- ARARITA : Notariqon (équivalent cabbalistique de l’acrostiche) d’une phrase hébraïque signifiant « Une est Son origine : Une est Sa personne : Sa Permutation est Une. » Une clé du Rituel de l’Hexagramme.

3- Saint Ange Gardien : Le Soi Supérieur, le Maître Intérieur au niveau de Tiphereth, le Sephiroth de l’Arbre de Vie correspondant au coeur et au soleil. Pendant longtemps Crowley considéra son Ange comme une partie intime de son être, mais vers la fin de sa vie il tendait plutôt à le voir comme une entité indépendante. Ces deux conceptions semblent opposées mais en fait une sérieuse analyse montre que c’est le point de vue de l’observateur qui lui impose la conception la plus utile à sa compréhension du moment.

4- Daimon : Les Grecs opéraient une distinction entre les « kakodaimons » (mauvais esprits) et les « agathodaimons » (bons esprits).

5- Les 4 Pouvoirs du Sphinx : « Savoir, Vouloir, Oser, Se Taire » ou en latin « Scire, Velle, Audere, Tacere ». Traditionnellement, les quatre qualités à posséder pour aborder le sentier initiatique.

6- Les 4 Grands Princes du Rituel d’Abramelin : Dans le rituel d’initiation dit « La Magie Sacrée d’Abramelin le Mage », le nouvel initié venant d’obtenir la « Connaissance et Conversation de son Saint Ange Gardien » doit aussitôt après maîtriser les Quatre Grands Démons symbolisant la totalité des « vices » ou « défauts ».

7- L’ABÎME ou LES ABYSSES : Entre les premières strates de la Création où ni temps ni espace n’existent et les mondes inférieurs ,archangéliques, angéliques ou terrestres existe un voile les séparant : l’îme. Le Sephiroth « invisible » dit de « la Connaissance », DAATH, y est situé. Choronzon en constitue le gardien.

8- CITÉ DES PYRAMIDES : Les sociétés idéales de divers auteurs mystiques correspondent souvent à la « Cité des Pyramides », qui, chez Crowley, est en résonance avec le symbolisme Rose-Croix de l’\A\. Seuls y pénètrent ceux qui ont versé jusquà la dernière goutte de leur sang dans la Coupe de BABALON (consulter le « Liber Cheth vel Vallum Abiegni »).

9- Frères de la Main Gauche : Ceux qui, arrivés devant la « Cité des Pyramides », refusent de verser leur sang dans la coupe précitée. En d’autres termes, qui gardent les pouvoirs et connaissances de leur niveau sans les mettre au service de la dite cité.

10- PERDURABO : Lorsque Crowley fut initié au premier grade de la « Golden Dawn » (voir plus bas), il prit le nom mystique de Frater PERDURABO (« J’endurerai »). Le O final (Aïn hébreu = néant) indique l’infini.

11- « Golden Dawn » (G\D\) & Mathers : McGregor Mathers est le principal fondateur de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée (« Hermetic Order of the Golden Dawn »), ordre magique d’inspiration Rosicrucienne où Crowley fera ses premières armes. On peut penser que l’influence de l’esprit de synthèse de la G\D\ a influencé toute l’oeuvre de Crowley, sans rien lui enlever de son génie et de son originalité. Il se séparera violemment de Mathers vers 1904 et publiera dans sa revue « The Equinox » les rituels de l’Ordre : c’est le début de la désoccultation magique et une révolution dans l’esprit de la hiérarchie de l’époque : nous entrons au XXe siècle…

12- La Franc-Maçonnerie (F\M\) : Crowley reçut d’innombrables distinctions de tous Ordres. Il opère une distinction très nette, dans ses textes sur l’O.T.O. (de filiation maçonnique/templière), entre la Maçonnerie dans son essence et les nombreux Ordres spéculatifs.

13- L’Astrum Argentinum (A\A\), l’Ordo Templi Orientis (O.T.O.) & l’Église Gnostique Catholique (É.G.C.) : Crowley a fondé l’A\A\ dite aussi Grande Fraternité Blanche après avoir quitté la G\D\. En accord avec son Liber Legis, il a également réformé et « thélémisé » l’O.T.O. et l’É.G.C. Ces trois ordres possèdent trois types de fonctionnement différents et complémentaires : l’É.G.C. détient une filiation Écclésiastique régulière, et n’a qu’un rituel : la Messe Gnostique (ouverte au public). L’O.T.O. est un ordre initiatique hiérarchisé et organisé à la manière des anciennes sociétés secrètes (telle la G\D\). Sa structure est basée sur le symbolisme des chakras (quoique plus proche du Moyen-Orient que de l’Inde), et comporte neuf degrés. L’A\A\ n’a pas D’organisation formelle, ses membres sont initiés par filiation personnelle ou de manière complètement indépendante (auto-initiation) ; ces derniers n’ont donc pas de filiation Crowleyenne. La Bête a rédigé un « curriculum » correspondant aux différents niveaux et indique dans « One Star in Sight » (« Une Étoile en Vue ») un standard d’expériences intérieures pour chacun des grades (en relation, comme dans la G\D\, avec les Sephiroth de l’Arbre de Vie). Ces grades sont dans l’ordre croissant : Probationer (0 = 0), Néophyte (1 = 10), Zelator (2 = 9), Practicus (3 = 8), Philosophus (4 = 7). Ici finit l’Ordre Extérieur dit G\D\ et commence l’Ordre Intérieur dit R + C : Adeptus Minor (5 = 6), Adeptus Major (6 = 5) et Adeptus Exemptus (7 = 4). Vient ensuite un « Troisième Ordre » dit S\S\ : Magister Templi (8 = 3), Magus (9 = 2) et Ipsissimus (10 = 1). Le premier chiffre indique le degré initiatique et le second le Sephiroth de l’Arbre concerné par l’ouverture.

III. PANTHÉONS :

1- ISIS, OSIRIS & HORUS : Triade égyptienne, en correspondance avec la triade du « Liber Legis » : Nuit, Hadit, Ra-Hoor-Khuit.

2- THOTH : Dieu de la Magie et des Écritures. Analogue à Hermès et Mercure.

3- RA, RA-HOOR, TUM, AHATHOOR, KHEPHRA : Termes égyptiens. Ra est le Dieu Solaire, ses enfants sont ses représentants au long de la journée, traditionnellement les fils correspondent au matin et les filles au soir, mais le « Liber Resh vel Helios » donne l’ordre suivant : Ra au lever, Ahathoor à midi, Tum au soir et Khephra à minuit.

4- ASTARTÉ : Déesse phénicienne analogue à Vénus. Représente aussi l’aspect féminin d’Astaroth (à ne pas confondre avec le démon hébraïque du même nom).

5- KALI : Déesse noire hindoue ; destructrice, elle est représentée portant un collier de crânes humains, elle est la parèdre de Shiva.

6- PAN : Dieu grec des Bergers (d’où la flûte), le grand Dieu mâle de la Nature. Aussi, Pan = Tout.

7- BACCHUS/DYONISOS : Divinité extatique régnant sur les fêtes et le vin.

IV. TERMES ORIENTAUX :

1- Linguam et Yoni : respectivement les sexes masculin et féminin.

2- Mantra : phrase ou mot répété un très grand nombre de fois, mentalement, à voix haute ou basse, dans un but de déconnexion mentale dirigée.

3- Samadhi : État de « conscience » unitaire et divin caractérisé par l’union du Multiple et de l’Un, de l’Être et du Non-Être.

Lexique Golden Dawn Thelema par M. Frécon.