Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 3 janvier 2016

Charles Stansfeld Jones aka Frater AchadDonnée à certains Princes & à certaines Princesses de la Rose-Croix sous le Sceau de leur Obligation du

Cinquième Degré.

« Je savais que l’homme seul était incomplet,

Ni à gauche, ni à droite me suis-je tourné afin de saluer

Le mirage du faux enseignement, mais au contraire

J’ai brossé le Voile Mystique qui dissimule la Promise !

J’ai mis à nu le chemin qui correctement arpenté par un Homme

Le mènera des Ténèbres à la Lumière.

Oh ! Miroir des Cieux et de l’Enfer !

Je passai ma vie avec la Femme et je fis bien ! »

Tombe du Sheikh Hadji Ibrahim de Berbela.

« Car je suis divisée par égard pour l’amour, pour l’opportunité de l’union ». (Liber AL, I, 29)

Salutations

Parzival

Par la Grace du Dieu Trine & par la faveur & nomination de Sa Très Sacrée Majesté Baphomet, X° OTO & Vice-Roi pour le Dominion du Canada, à tous les Très Excellent & Très Parfaits Princes & Princesses du Chapitre de la Colombie Britannique du Saint Ordre de la Rose-Croix Heredom ; Salut & Santé, au Nom de Babalon & de la Bête Conjointes, du Sauveur Secret & de IAO.

Très Excellents & Parfaits Princes & Princesses,

Fais ce que tu veux sera le tout de la Loi.

À cause des grandes peines que vous avez endurées & des grandes joies que vous pouvez avoir gagnées, je suis obligé de vous écrire à vous, tous les mots de consolation & de sagesse tandis que la Lumière me vient, & que ma compréhension de vos troubles m’y pousse. Ne pensez point, je vous en prie, que j’outrepasse mon autorité & que je vous expose les Mystères de Notre Saint Ordre qui sont au-delà de votre Grade. Ce que je dis à présent, je le dis par ma propre autorité en tant qu’homme, & non en ma capacité officielle, & ce que je vous révèle à présent n’est que mon propre commentaire sur certains passages du Liber Legis, Loi par laquelle nous nous sommes engagés à chercher à comprendre & à suivre en tant que loi suprême de nos Vies.

Souvenez-vous donc, « Fais ce que tu veux sera le tout de la Loi » & également « L’amour est la Loi, l’amour sous la volonté ».

Écoutez, je vous en prie, avec attention & considérez bien mes mots à la lumière de votre intelligence.

Le Commentaire de Parzival sur les mystères du sexe.

« Je suis divisée par égard pour l’amour, pour l’opportunité de l’union »

« Chaque homme et chaque femme est une étoile »

« Chaque nombre est infini, il n’y a pas de différence »

Liber Legis.

« Chaque mouvement est une course déterminée, sans interférence ».

Message du Maître Therion.

Que signifie ceci ?

Si chaque nombre est infini & qu’il n’y a aucune différence, alors que le « O » représente la Femme & que le « 1 » représente le Lingam, les organes physiques de l’Homme & de la Femme. Qu’il n’y ait aucune différence entre eux, ils sont divisés par égard pour l’amour, pour l’opportunité de l’union. Les plans intermédiaires sont sous la Loi de la Raison, & ils sont damnés. Que ce qui prend place dans notre Nature Spirituelle ne soit pas sujet à la Raison. Les attractions & les répulsions de nos natures Physiques ne sont pas des sujets de la Raison. Leurs mouvements sont Naturels, & elles sont nos véritables guides. Ne faites pas de différence entre elles.

Écoutez alors cet enseignement, Très Excellents & Parfaits Princes & Princesses, ils sont divisés par égard pour l’amour, pour l’opportunité de l’union.

Si « 0 » représente la Femme dans sa nature Étoilée, que On, Ob, Oe, Od, soient bien figurés dans vos esprits comme des Étoiles suivant leurs courses déterminées sans interférence. Également, que Ia, Ib, Ie, Id, soient bien figurés comme des Étoiles masculines se mouvant dans leurs courses.

Les courses des Étoiles sont continues, chacune doit voyager selon son orbite propre, mais à certains moments lorsque, par exemple, « Oa » vient dans l’« aspect » favorable avec « Ia », leurs rayons se mêlent parfaitement ensemble & une certaine union prend place. Pendant un temps, la Joie de cette union s’accroît, ensuite peut-être elle diminue, selon les courses déterminées de ces Étoiles. Mais, lorsque, pour un temps, « Oa » perd le contrôle de « Ia », est-elle mécontente ? Se plaint-elle que la course de « Ia » est mal ordonnée car il continue son voyage ? Non, car alors il y aurait disharmonie & désaccord entre ces sphères. Au contraire, si elle voyage passivement, jusqu’à ce que le rayon de « Id » ou de « Ie » s’unisse dans la course naturelle avec le sien. À nouveau, elle se sent joyeuse de cette union, & étant une vierge sage, elle sait que cette joie est celle du « 0 » & du « 1 », de l’Homme & de la Femme, car il n’y a pas de différence en réalité, tous les nombres sont infinis.

À présent, observons-nous nous-mêmes, observons nos vies de tous les jours & celles de ceux qui nous entourent. Si un Amour Spirituel naît entre un homme & une femme, si ils sont soudainement attirés l’un vers l’autre pour quelque raison inconnue, ils admettent que ceci est un Acte de Dieu « inévitable ». Cependant, dans la plupart des cas, cet amour naît au moment où leur raison leur dit qu’il n’est pas sage de se soumettre à leurs sentiments profonds, & la tristesse & la misère en sont les seuls résultats. L’Amour Spirituel échoue à satisfaire la Raison.

Si, d’un autre côté, une attraction purement physique naît, la « raison » dit souvent « cela n’en vaut pas la peine, c’est impure, non naturel ». À nouveau, la misère en résulte. La volonté physique ne satisfait pas la raison.

Mais, pourquoi devrions-nous satisfaire la raison, cette maudite ? Le Spirituel & le Matériel ne sont-ils pas divisés pour l’opportunité de l’union ?

L’Amour Spirituel & l’Amour Matériel, proprement compris & correctement utilisés, engendreront & s’attireront l’un l’autre.

Non, une fois que le côté Sacré & Spirituel de ce Mystère est entièrement compris, le désir physique seul est un guide certain & défini qui nous montre quand les parties étoilées de notre nature sont dans un « aspect » favorable l’une pour l’autre.

Lorsque le désir de lien physique naît dans un homme ou dans une femme, il n’y a pas de raison pour que l’union ne prenne pas place. Même chez les animaux inférieurs, une telle indication sera immédiatement reconnue.

Mais chez l’homme, cet « être raisonnable », ce signe est devenu insuffisant, il doit sottement parler de contrats, de lois morales etc. ; comme si pour un instant, celles-ci pouvaient réellement prendre la place de la nature.

Chez les hommes & les femmes de véritable intelligence, ce n’est – Dieu merci – pas le cas. Ils s’unissent physiquement, & en faisant cela ils réalisent la véritable joie & l’Union Spirituelle bénie. Ils réalisent qu’en réalité, il n’y a spirituellement qu’UN HOMME & UNE FEMME, & que deux corps physiques, mâle & femelle, durant l’acte de la copulation, ressentent la joie de l’Union Spirituelle de ces DEUX, qui sont en Vérité toujours unis. La véritable indication de l’individu homme & femme étant dans l’« aspect » avec l’Homme Céleste & la Femme Céleste, toujours conjoints, est le DÉSIR NATUREL qui naît dans un couple. Il n’y a aucun autre test certain. Il n’y a pas d’autre véritable union, jusqu’à ce que, ayant uni en permanence nos natures étoilées avec les LEURS, nous reconnaissions que toute union physique entre le Lingam & le Yoni, produire en nous la Joie de ce Sacrement Divin.

Il ne reste qu’un mot à dire. Que ceux qui, jusqu’à présent ont considéré la copulation en tant qu’acte Sacré & Sublime pour la production de la Joie Spirituelle, réalisent la valeur du Désir Physique comme le seul fondement de cette opération magique. Sans lui, le magicien échouera dans sa tâche déterminée & il blasphémera ce Sacrement qu’il célèbre.

Que ceux qui ont regardé l’acte comme un moyen de produire une simple sensation physique, se souviennent qu’il est Divin & Très Sacré.

« Aussi, prenez votre comble et votre désir d’amour à volonté, quand, où, et avec qui vous le voulez ! Mais toujours pour moi. Si cela n’est pas juste ; si tu confonds les marques de l’espace, disant : Elles sont unes ; ou disant, Elles sont plusieurs ; si le rituel ne m’est pas toujours consacré : alors attends-toi aux inquiétants jugements de Râ Hoor Khuit !

Ceci régénéra le monde, le petit monde ma soeur, mon cœur & ma langue, vers qui j’envoie ce baiser. Aussi, ô scribe et prophète, bien que tu sois des princes, ceci ne t’assouvira ni te t’absoudra. Mais que l’extase soit tienne et joie de la terre : toujours Pour moi ! Pour moi ! » (Liber Legis, I, 51-53).

Que tous se souviennent de ceci, que lorsqu’un Courant Actif opère dans leurs vies, c’est le temps de l’union avec ceux qui font naître ce courant & que lorsque ce courant passe, il est temps d’être « passif » jusqu’à ce que la prochaine manifestation de la Passion Divine revienne. Alors, dans cette alternance de l’Actif & du Passif ils percevront un autre Mystère, car ils sont également divisés par égard pour l’amour, pour l’opportunité de l’union.

L’amour est la loi, l’amour sous la volonté.

Au nom de Babalon & de la Bête Conjointes, du Sauveur Sacré & d’IAO.

Aumn.

Parzival