Le IX° degré et le Grand Oeuvre de l’O.T.O. EzoOccult

Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès et mis à jour le : 29 janvier 2016

Le IX° degré et le Grand Oeuvre de l’O T OLe IX° degré et le Grand Oeuvre de l’O T O par Spartakus FreeMann

Fais ce que tu veux sera le tout de la Loi.

Le « Suprême secret de l’OTO » est en fait le « sexe sacralisé » ou « sexe sacré » qui prend place au sein de cérémonies rituelles au sein d’un Temple consacré et magickement constitué en « espace sacré ». Durant ces cérémonies, des techniques de Kundalini Yoga et de stimulation des Cakra prennent place. Ce rite est supposé produire l’excitation du Serpent de la Kundalini et lors de l’éjaculation et de l’orgasme féminin la production du fameux « Élixir de Vie » ou Pierre Philosophale des Alchimistes. La substance physique obtenue est le mélange des effluves sexuelles des participants mâles et femelles infusé avec l’énergie dirigée en elle lors de la cérémonie.

Cette substance est ensuite ingérée et absorbée : certains disent que l’Élixir transite par le palais de la bouche et les parois de l’œsophage (selon le Star Sapphire). D’autres disent que ce sont les organes génitaux eux-mêmes qui absorbent la substance ; l’Élixir devrait être réabsorbé, lors de l’éjaculation, et renvoyé vers les testicules. Toutefois, un grand nombre pense que la langue est efficace pour l’œuvre d’absorption comme voie d’Eucharistie tantrique comme cela nous est révélé dans la Messe Gnostique. Le travail de l’initié du IX° est d’expérimenter cette théorie et les techniques secrètes tout en maintenant un journal strictement scientifique des processus, voilà le Grand Œuvre de l’O.T.O.

La rétention du sperme est centrale dans le but de la conservation et de l’accroissement de l’énergie et inclus un processus dangereux dans l’absorption du « chi ». Ainsi, les réserves d’énergie personnelles peuvent être rechargées et le corps subtil peut être condensé en une densité invisible. Une telle puissance se développera afin de capter l’attention du Plérôme des Gnostiques qui seul peut faire descendre la « grâce divine » sur l’Aspirant impliqué dans ce Grand Œuvre. Il y a donc deux chemins distincts dans ce travail.

Crowley écrit que si on pratique quelque chose pendant assez longtemps et avec suffisamment d’attention, l’énergie passera certainement au travers de l’Aspirant. On retrouve cette affirmation dans l’essai « l’Enthousiasme Galvanisé » où l’on nous parle d’agir dans une absence de recherche de résultat. La répétition du travail emporte l’aspirant dans des périodes apophiques et osiriques afin de le mener vers l’accomplissement de la formule AIMA. Ainsi, la nature mystique de la Réussite a une application pratique ou magicke qui peut être utilisée afin de guérir la maladie et de produire d’autres résultats Théurgiques.

Il y a également une application gnostique possible qui est réputée permettre la survie de l’âme au-delà de la mort en protégeant des parties de l’âme et en évitant ainsi un dispersement qui accompagnerait la décomposition du corps physique. Crowley décrit cette théorie dans son commentaire du Liber AL vel Legis et dans Magick Without Tears. Cette théorie magicke suggère que seul l’Adepte peut prendre en main sa mort et contrôler sa destinée selon la théorie eugénique. C’est également un reflet de la théorie de la transmigration des âmes selon l’Ecole Jaune de Magie.

Une formule est utilisée pour les relations sexuelles de cette Œuvre de magie sexuelle et cette formule inclut la femina superiora (symbolisée par la Croix en Tau) dans le coït. Cependant, il existe deux manières (femina inferiora étant l’opposée) qui doivent être considérées. Le pratiquant peut choisir au hasard comment il portera le Tau sur sa Robe. Apparemment cela est supposé avoir des effets sur la stimulation électrique qui mène à l’éclair lumineux et à l’infusion de la Grâce spirituelle.

Une sensibilité accrue, une conscience plus claire, et un esprit vif sont les objets de ce rite. L’état de conscience obtenu comme résultat de cette Œuvre est maintenue et renforcée en connectant les diverses applications de la Formule. On peut choisir de l’accomplir avec des partenaires multiples comme au sein des cercles sacrés de la Femme Ecarlate ou au travers d’une série de rites avec un seul individu. Ainsi, une « Chaîne Infinie » est forgée qui permettra à un individu d’obtenir des résultats au travers d’actions cumulatives de renforcement et de réparation dans des états Alchimiques. Un courant psycho-kinétique est alors généré par des expériences orgasmiques intenses qui suivent des périodes d’abstention totale. Le sexe devient une discipline avec un but et s’oppose qu sexe sensuel des non initiés.

Crowley écrit que la valeur du vœu de chasteté peut impliquer une abstinence intentionnelle afin de construire une association directe avec la rite magicke et d’intensifier ainsi les effets subjectifs de la relation sexuelle. La Vierge Chaste est alors entièrement dévouée à la Messe Gnostique. Le sexe pour l’Adepte n’est pas une échappatoire frivole de nature inférieure. Il donne le moyen essentiel par lequel peut être atteinte l’union mystique. Les versets suivants du Liber AL vel Legis décrivent les conditions adéquates et les avertissements regardant cette Œuvre :

« Il y a quatre Portes pour un Palais ; le sol de ce palais est d’argent et d’or ; lapis lazuli & jaspe y sont ; et tous les encens rares ; le jasmin & la rose, et l’emblème de la mort. Qu’il franchisse les quatre portes l’une après l’autre ou en même temps ; qu’il se tienne sur le sol du palais : Ne sombrera-t-il pas ? Amn. Hé ! Guerrier, si ton serviteur sombre ? Mais il y a moyens et moyens. Pour cette raison soyez beaux : revêtez-vous tous de belles parures ; mangez des mets succulents et buvez des vins doux et des vins qui moussent ! Aussi, prenez votre comble et votre désir d’amour à volonté, quand, où, et avec qui vous le voulez ! mais toujours pour moi. », Liber AL, I, 51.

Celui ou celle qui est mal préparé pour l’œuvre « sombrera » sur le « sol » de la sensualité (et sera alors dirigé par la Nephesh). « Viens ! Irritons les vaisseaux de la Terre ; ils distillerons d’étranges vins. » Liber VII.

Si l’on échoue à maintenir une telle Chasteté Magicke, on peut s’attendre à un jugement direct de Ra-Hoo-Khuit ou de la Véritable Volonté décrite dans le Serment pris pendant le début de l’œuvre.

Tout est dit de ce qui pouvait être dit de cette Œuvre de l’Ordre Extérieur de l’A.’.A.’.

Les Emblèmes du Grade :

« Enflamme-toi avec la prière », Crowley.

L’Oeuf :

L’Oeuf est posé par « l’Aigle Blanc » (femme) et on lui attribue le nombre 156 ; il est ainsi la manifestation de Babalon. Le Véhicule de l’Oeuf est le Fluide Vaginal ; ainsi il n’est pas l’Ovum. Mais il est plutôt la puissance magicke de la femme. Il est fertilisé par le Serpme qui est congénital de la nature de l’Oeuf. L’homme doit aussi être en phase avec la femme, un lien magicke doit être développé entre eux.

Le Serpent :

Le Serpent est le Sperme et le « principe d’immortalité ». Au travers du sperme, une personne peut être régénérée par le moyen de l’incarnation et de la persistance de la Volonté. Ainsi, toutes les facultés mentales et la mémoire d’un individu peuvent être conservées au travers des réincarnations. C’est le véritable principe de l’Eugénisme de la Magick de Théléma. L’homme doit d’abord déterminer le type de sperme dont il a besoin pour agir en tant que Sa Véritable Volonté. Le Grand Œuvre doit être pratiqué avec Connaissance & au travers de la Conversation avec le Saint Ange Gardien. Autrement, il se peut que l’œuvre échoue puisque des conflits subsisteront au sein des natures inférieures et supérieures de l’individu.

Un homme peut imposer son Véritable Vouloir sur tout sperme existant au travers d’un acte de concentration. Bien que le sperme physique soit chargé par le but du rituel (et donc de fertiliser l’œuf) la méthode du rituel devrait empêcher la naissance d’un enfant physique afin de créer un Enfant Astral ou Magicke.

Les Conditions de l’Opération :

L’homme et la femme impliqués dans l’Opération devraient être en bonne forme physique, mentale et émotionnelle et être « magnétiquement » attirés l’un par l’autre. Le couple doit être en harmonie totale en ce qui concerne le but du rituel. Et toutes les distractions extérieures devraient être éliminées. Les Bannissements et Consécrations doivent être parfaits. La prière doit être pratiquée avec flamme.

De l’Opération :

Le Couple ne doit pas avoir d’activité physique et de sensations qui les distrairaient de la concentration et du but du rituel. L’Orgasme en lui-même doit être prolongé et durer plusieurs minutes. L’éjaculation est différente et séparée de l’Orgasme et ne durera que quelques secondes.

À ce moment, la Semence est entièrement mélangée avec les Fluides Vaginaux et l’Intention Magicke a fertilisé l’œuf. Les énergies de l’homme et de la femme se sont mêlées en une fusion spirituelle créant l’Élixir ou la Quintessence ou Pierre Philosophale.

Afin que cela se passe correctement, il faut que l’on obtienne un Orgasme simultané qui est absolument nécessaire. Juste avant l’Orgasme, l’homme doit énoncer le but du rituel avec la divine bénédiction du Seigneur à Tête de Faucon.

L’Élixir :

L’Homme doit utiliser sa bouche afin de sucer le fluide combiné provenant de la femme et il doit ensuite le partager avec elle en collant sa bouche à la sienne. L’Élixir peut être utilisé afin de charger un talisman qui a été préalablement préparé et consacré. Ou il peut être enduit sur le corps d’une personne malade.

Réabsorber l’Élixir est vital puisqu’il aide à restaurer l’énergie utilisée pour le rituel. Chaque acte sexuel produit un Enfant Magicke par conséquent, une chasteté totale pour ce type d’activité sexuelle est importante pour les Initiés de ce grade de l’Oeuvre Magicke. Et enfin, un journal précis doit être conservé de toute cette activité Magicke.

L’Amour est la Loi, l’Amour sous la Volonté.

Le IX° degré et le Grand Oeuvre de l’O T O, Spartakus FreeMann, Nadir de Libertalia, juin 2004 e.v., An IV 12 Sol 5° Cancer, Luna 18° Libra Dies Saturnii